Histoire vécue Famille - Enfants > Modes de garde > Crèche      (644 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon fils n'est pas traité de la même manière que les autres à la crèche

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 331 lectures | ratingStar_50700_1ratingStar_50700_2ratingStar_50700_3ratingStar_50700_4

J'avais pensé que ma voisine qui est AM en creche familiale pourrait garder mon fils… J'avais la chance d'avoir une place en crèche familiale (donc garde par nounou et rassemblement des enfants autour d'activité 2 fois par semaine). Elle avait justement une place qui se libérait quand je devais commencer. Je suis allée la voir et puis lui ai demandé si elle pensait que ça serait possible. Mon fils 9 mois ne savait pas se retourner dos/ventre, il commençait à tenir assis quand je le positionnais moi-meme, il était de petit poids aussi et j'avais été honnête et demandé s'il pouvait manger plus de fois par jour les jours où il avait trop de glaires car sinon il vomissait le tout… Elle m'a dit qu'elle allait réfléchir, puis par téléphone m'a dit que non, elle préférait demander un enfant plus grand qui marche déjà. Je crois aussi qu'elle a eu peur…

La creche m'avait alors prévenu qu'ils agiraient avec mon fils comme avec les autres enfants car ils n'étaient pas adaptés pour accueillir des enfants à particularités. Je n'imaginais meme pas ce que ça voulait dire… J'ai eu une autre AM d'attribué… quelqu'un d'extrémement rigide qui n'avait aucune volonté de s'adapter à quoi que ce soit. Les enfants devaient selon elle apprendre ce qu'on attendait d'eux. Résultat, mon loulou n'a jamais pu s'endormir chez elle… elle a refusé que je lui emmène son lit de voyage de type graco et dans son lit à barreaux, elle m'a avoué qu'il se coinçait dans les barreaux. La creche familiale imposait de ne pas mettre de tour de lit pour éviter les étouffement, résultat, ce lit était pour lui un haut lieu de risque d'avoir mal et il ne s'y endormait pas. Le soir quand je venais le chercher, je n'avais pas le temps de crocheter la ceinture du siege auto qu'il dormait déjà d'épuisement, il ne se reveillait pas meme en enlevant le manteau, du coup, j'essayais de le laisser dormir, mais c'était au détriment d'un repas du soir normal.

Il a eu les bronches extrémement prises, avec besoin de kiné respi… Elle avait l'habitude de sortir matin et apres-midi en poussette et d'aller rejoindre ses copines, les autre AM de la creche familiale. La santé de mon fils n'a pas changé quoi que ce soit à ses habitudes… alors il était de plus en plus mal… Il avait du mal à respirer était sous ventoline plusieurs fois par jour et ne savait pas se retourner dos/ventre, mais elle le laissait couché au sol, ce qui le stressait énormement et il ne respirait pas bien dans cette position… elle disait qu'il fallait qu'il apprenne a faire des efforts… il pleurait et s'épuisait… je suis parfois arrivée et elle l'avait déjà habillé avec bonnet echarpe et tout et tout à l'intérieur car elle était pressée que j'arrive (alors que je travaille à 60km et que mon retour en idf n'est pas toujours précis vu la distance et la circulation) il a perdu 20% de son poids malgré le fait qu'elle me disait qu'il mangeait très bien chez elle (mais je doute de sa sincerité) pendant les 15 jours où il est allé chez elle… Un soir je suis arrivée et elle etait dans le canapé avec son mari à regarder la télé, et mon bebe dans un transat face à eux qui ne le regardaient pas… c'est super top pour faire comprendre à un enfant qu'il n'a pas d'importance… un autre soir (le deuxième) je suis arrivé et elle avait sa famille à la maison, et 3 petits enfants qui couraient dans tous les sens et lui, dans l'entrée sur un transat, les yeux dans le vide, tout dépassé par la situation et personne avec lui puisqu'elle servait l'apéritif à sa famille dans le salon… Quand j'arrivais, je n'avais pas le droit d'entrer dans le salon sans enlever mes chaussures et elle m'accaparait dans le couloir pour me raconter la journée sans que je puisse atteindre mon petit loulou qui me regardait et devait se demander si pour moi aussi il n'avait plus d'importance puisque je ne lui sautais pas dessus comme il l'espérait…
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


50700
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Angoisse ou quand tout n'est pas rose...

image

Lundi 24/06/2013: le soir le téléphone sonne, c'est le frère de Jo qui appelle, le médecin a dit que sa mère est en fin de vie. Qu'elle peut mourir le lendemain comme le mois suivant. Jo encaisse le choc, plus ou moins difficilement, moi de...Lire la suite

Son egoisme - affaires de couples

image

Miss-miaou : c quoi CAD ? C compliqué dés le debut notre histoire. Ex : quand on sort c moi qui paye. Je dis on ce fait un mc do, c non parce qu'il faut payer. On ne fait jamais de sortie, ni de WE. Une fois nous somme sortie je paye un coup à mes...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages