Histoire vécue Famille - Enfants > Modes de garde      (2888 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ma solution aider mon enfant à s'épanouir

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 369 lectures | ratingStar_21618_1ratingStar_21618_2ratingStar_21618_3ratingStar_21618_4

J'ai moi même souffert de voir mon petit quelques fois "handicapé" par sa sensibilité et c'est vrai que mes inquiétudes ne l'aidaient pas.

Quand j'ai changé de regard sur lui, en me disant que ce n'était pas une maladie et qu'il fallait qu'on l'aide par des encouragements, des félicitations et pleins de petits exercices, mon fils s'est mis à progresser.

Tout ça m'a conforté et j'ai pu encore plus l'aider à avancer.

Il s'agit d'arrêter le cercle vicieux et de mettre en place un cercle vitueux. Et je t'assure que c'est magique de voir son gamin se révéler, s'épanouir et se sentir tout heureux de ses propres progrès.

J'étais moi même timide enfant. J'ai pris sur moi, avancé, lutté contre mes tendances. Je bosse aujourd'hui dans la communication, je suis amenée à parler devant du public, je donne parfois des cours à la Fac et on dit de moi que j'ai pas ma langue dans la poche quand j'ai un truc à dire. Quand je confie aux gens que je suis timide, on me regarde éberlué…

Tout ça pour dire que ce n'est pas une fatalité et que ça se travaille.

Etre timide c'est une chose, mais il ne faut pas que cette timidité prenne les commande de notre vie.

Contrairement à toi, j'ai la chance d'avoir une nounou au top.

La première n'arrêtait pas de nous faire remarquer que Martin était sensible, pleurait pour un rien, qu'elle n'avait jamais vu ça, le tout avec un ton de lamentation… j'en sortais à chaque fois retournée… et mon gosse devait le sentir. Car celà doit être lourd le regard des adultes qui n'ont pas confiance en vous.

Et puis la nounou de ma fille qui n'a qu'un an de moins que son frère a pu prendre Martin à la rentrée 2006. Il avait 2,5 ans. Je l'avais prévenu de son tempérament, de sa sensibilité, des craintes que j'avais pour lui avec ce changement de nounou…

Au bout de deux jours, elle m'a dit un truc qui m'a fait énormément de bien "je crois que vous ne lui faites pas assez confiance" et puis aussi "arrêtes de penser que Martin va réagir comme ci ou comme ça… Martin, il est jamais là où on l'attend".

Ces phrases m'ont permis de tilter sur le fait que mon fils était bourré de talents et que son assurance, il l'avait… mais que seulement il fallait peut-être l'aider à l'exprimer… et arrêter de le cataloguer.

Et comme par hasard, ce changement de nounou a litéralement métamorphosé mon garçon qui s'est mis à parler, à défendre son territoire (vis à vis d'un autre petit garçon gardé par la même nounou) … et la nounou de me dire qu'il avait un sacré caractère et qu'il avait de la défense, malgrès sa sensibilité (devant mon fils qui arborrait alors un sourire ravis).

Depuis, j'explique à mon petit qu'il est grand, que je suis fier de ses progrès. Alors oui, je ne veux plus rentrer dans le jeux des pleurniches (maman calin c'est aussi pour contourner la question à régler) parce qu'on doit se dire les choses, même quand elles sont parfois désagréables, et que pour autant, le monde ne s'écroule pas. Quand il me fait "maman calin", si je suis en colère, je lui réponds doucement que le calin il l'aura, que je l'aime, mais que l'heure est aux explications et que le calin c'est pour plus tard.

Tu dis que ton petit pleure pour aller à la crèche et pleure à nouveau pour la quitter. C'est typique des enfants qui ont du mal à gérer les changements. (toute ma maternelle j'ai fait ça). Dans ce cas, il faut le prévenir de tout pour l'aider à anticiper les changements. Le soir au coucher faire le point sur le déroulement de la journée du lendemain. Le matin, refaire le point sur le journée à venir… et au fur et à mesure de la journée, mettre les activités dans l'ordre. Tu vas manger, après tu fais dodo, et après on va là. Quand vous le laissez, ce serait mieux si vous aviez la possibilité de rester quelques temps en sa présence, puis le prévenir que dans 5 minutes vous allez partir… et pareil pour le départ de la halte garderie.

Tout ça est fastidieux mais ça les aide à ne pas se laisser envahir par la panique et ça leur apprend à se saisir de leur vie.

Et encore une fois, les têtes à têtes entre papa et enfant dont je parle plus haut ont un effet magique… franchement je vous conseille d'essayer.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


21618
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Assistante maternelle - enfants maltraites

image

Bonjour à toutes et à tous, J'habite lyon 1 et voilà mon souci cela fait plusieurs années que ma voisine qui est assistante maternelle crie très fort sur les enfants, elle est très agressive avec eux parfois je l'entends aussi crier et insulter...Lire la suite

Assistante maternelle - assistante maternelle agreee - faire garder mon bebe

image

Bonjour à toutes et à tous, J'habite lyon 1 et voilà mon souci cela fait plusieurs années que ma voisine qui est assistante maternelle crie très fort sur les enfants, elle est très agressive avec eux parfois je l'entends aussi crier et insulter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages