Histoire vécue Famille - Enfants > Relation parents-enfants      (1118 témoignages)

Préc.

Suiv.

Enfant ingérable, nous désamorçons les conflits avec un psychologue

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1257 lectures | ratingStar_2116_1ratingStar_2116_2ratingStar_2116_3ratingStar_2116_4

Pour mon expérience personnelle, ma fille de 3 1/2 me faisait tourner en bourrique, pourtant, j'avais l'impression de "bien faire". Je suis allée voir une psychologue avec elle. Elle a su, par ses mots, désamorcer le conflit entre nous, me tranquiliser (je culpabilisais beaucoup d'avoir des sentiments ambivalents pour ma fille, nos conflits me pompaient beaucoup d'énergie) et pour tranquiliser ma fille qui souffrait elle aussi (complexe d'Oedipe, arrivée de la petite soeur, entrée à l'école, conflits avec maman). Elle a su me rassurer sur mon comportement avec ma fille, et sur le bien-être de ma fille. Au bout de 3 séances, métamorphose de mon petit monstre en petite fille "normale" (j'emploie ce mot uniquement pour indiquer qu'elle n'est pas devenue un ange, mais qu'elle faisait des bêtises, comme tout enfant, répondait, comme tout enfant (…) mais la situation restait gérable, et on retrouvait une bonne relation).

Aujourd'hui, un an et demi après, je ressens à nouveau le besoin de faire appel à cette psychologue. J'en ai parlé à ma fille, qui a souhaité, elle aussi, retourner la voir. En effet, elle me provoque, me répond, me désobéit (…) et me fait perdre mon sang-froid. Rien de très anormal pour son âge, simplement, je ne souhaite pas que cette situation perdure, et je me dis qu'elle provient peut-être d'un mal-être de sa part, ou peut-être à une mauvaise gestion de notre part (mon mari et moi). Quoi qu'il en soit, j'estime avoir besoin d'aide, pas de jugement pas de "tu devrais" ou 'si tu faisais", ou "une bonne fessée n'a jamais tué personne" de nos familles. Et la psychologue est pour moi la mieux placée pour m'apportée cette aide.

Bon courage en tous cas, je sais que ce n'est pas facile, et que la culpabilité est là. Mais on ne peut pas tout résoudre seul. J'ai moi aussi une deuxième qui est adorable, charmante (…) et je pense que ça doit être d'autant plus difficile pour mon ainée. D'autant que les gens n'ont aucune délicatesse et n'hésitent pas du tout à dire, devant mon ainée "qu'est ce qu'elle est mignonne la petite, qu'est ce qu'elle est rigolotte (sage, sympa…) " et ça me met dans une rage pas possible. Car mon ainée a du carractère (et j'en suis fière) mais elle a aussi énormément de qualités, moins visible à l'oeil nu, mais peut-être plus profondes…

Anne.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


2116
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rattacher c'est a la fois attacher et renouer, il me semble…

image

Merilles. C'était le verbe "rattacher" ds la phrase en gras. "rattacher c'est a la fois attacher et renouer, il me semble… enfin c'est ce que moi je comprend par ce verbe. Pour ce qui est des elments culturels et sociaux je pense justement au fait...Lire la suite

Je ressens de la haine envers ma mère

image

J'ai grandi avec des parents qui nous mélaient, nous les quatre enfants constamment à leurs disputent. Le mot est trés faible, car lorsqu'ils se disputaient (ce qui arrivait 2 fois par semaine environ) cela se produisait la plus part du temps en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages