Histoire vécue Famille - Enfants > Relation parents-enfants      (1118 témoignages)

Préc.

Suiv.

Fête des mères: j'aurais aimé que mon fils m'embrasse et me dise "je t'aime".

Témoignage d'internaute trouvé sur elleraconte
Mail  
| 502 lectures | ratingStar_217951_1ratingStar_217951_2ratingStar_217951_3ratingStar_217951_4

J'ai passé ma journée à attendre que mon fils me dise simplement bonne fête et m'embrasse.

Alors, déçue et triste, je suis allée me coucher, j'ai fait une sieste immense pour oublier cette journée.

Lorsque je me suis relevée, j'ai allumé une petite bougie tout en pensant à ma mère qui n'est plus depuis longtemps.

Mon fils est venu me rejoindre dans la cuisine et m'a interpellée sur la longueur de ma "sieste". Là, j'ai fondu en larmes et lui ai dit ce que j'avais sur le coeur.

Il m'a répliquée qu'il m'avait offert un bouquet il y a 10 jours, pour rien et que toutes ces fêtes plus ou moins obligatoires lui déplaisaient.

Alors, j'ai repleuré et je lui ai répondu que ce n'était pas pour le bouquet que je pleurais, que cela je m'en fichais ; la seule chose qui m'était importante c'est qu'il m'embrasse et qu'il me dise "je t'aime".

Je lui ai aussi demandé ce que j'avais bien pu faire pour qu'il ne m'aime pas à ce point, où étaient mes erreurs car je ne suis pas parfaite.

Il m'a répondu : "je ne sais pas pourquoi je suis comme ça. Excuse moi" et m'a pris dans ses bras.
  Lire la suite de la discussion sur elleraconte.com


217951
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rattacher c'est a la fois attacher et renouer, il me semble…

image

Merilles. C'était le verbe "rattacher" ds la phrase en gras. "rattacher c'est a la fois attacher et renouer, il me semble… enfin c'est ce que moi je comprend par ce verbe. Pour ce qui est des elments culturels et sociaux je pense justement au fait...Lire la suite

Je ressens de la haine envers ma mère

image

J'ai grandi avec des parents qui nous mélaient, nous les quatre enfants constamment à leurs disputent. Le mot est trés faible, car lorsqu'ils se disputaient (ce qui arrivait 2 fois par semaine environ) cela se produisait la plus part du temps en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages