Histoire vécue Famille - Enfants > Relation parents-enfants      (1118 témoignages)

Préc.

Suiv.

Il faut que je coupe le cordon avec ma mère !!!

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 642 lectures | ratingStar_141963_1ratingStar_141963_2ratingStar_141963_3ratingStar_141963_4

Je n'ai pas tout dit, c'est tellement compliqué. En résumé, j'avais peur de 2 choses : de mon mari et de ma mère. Je les ai toujours tellement idéalisés. Ils étaient comme des dieux. J eleur demandais toujours leur avis. Ils ont les deux des caractères très forts, ne pleurent jamais et ne tolèrent également aucune faiblesse de leurs proches.

Je n'ai jamais voulu les décevoir. Mon premier enfant, je l'ai fait pour eux, car ma mère me disait depuis longtemps qu'il ne fallait pas trop attendre, étant donné que j'étais avec mon mari depuis plusieurs années déjà (on s'est connu à 17 ans et demi). Et mon mari me demandait toujours quand j'arrêterais la pilule. Finalement, à force de les entendre, j'en ai eu aussi envie de ce bébé. Mais à la reprise de mon travail, 6 mois après mon acchouchement, j'ai plongé, c'était  en mars 2000. J'ai tout de suite su ce que c'était. J'avais tellement peur de faire subir à mon fils ce que j'avais subi enfant (sentiment de ne pas être aimée, de ne pas avoir été désirée car mes parents venaient de se connaitre quand ma mère était tombée enceinte). En plus, entre leur boulot et le reste, il n'y avait jamais de place pour moi. Souvent, ils sortaient le soir et me laissait seule. Alors, je me réveillais en pleurant au milieu de la nuit et je courais chez les voisins. Petite, j'avais toujorus l'impressio de déranger, donc, je ne disais plus rien et ne faisais plus rien qui puisse "embêter" mes parents.

A la naissance de mon fils, je voulais donc lui faire absolument comprendre que je l'aimais plus que tout et que je ne lui ferais jamais ça et j'en ai trop fait, je me suis épuisée. De plus, il nous a causé beaucoup de souci question santé : à 1 mois, opération d'une hydrocelle, puis bronchites asthmatiformes tout l'hiver, puis bronchiolite et hospitalisation, puis à Pâques l'année passée : invagination intestinal et reopération. Voilà, je crois avoir tout résumé mon parcours un peu en vrac, c'est vrai. Maintenant, il faut vraiment que je coupe le cordon avec ma mère.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


141963
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par lauraelectronlibre | le 10/05/11 à 12:14

Bonjour,

Journaliste pour NRJ12, et dans le cadre d'un documentaire dont la thématique sera "Ma mère, duo-duel", je suis à la recherche de couples mère-fille, qui ont soit une relation fusionnelle, ou au contraire conflictuelle.

Contactez-moi à l'adresse suivante: electronlibreprod@gmail.com

Histoires vécues sur le même thème

Rattacher c'est a la fois attacher et renouer, il me semble…

image

Merilles. C'était le verbe "rattacher" ds la phrase en gras. "rattacher c'est a la fois attacher et renouer, il me semble… enfin c'est ce que moi je comprend par ce verbe. Pour ce qui est des elments culturels et sociaux je pense justement au fait...Lire la suite

Je ressens de la haine envers ma mère

image

J'ai grandi avec des parents qui nous mélaient, nous les quatre enfants constamment à leurs disputent. Le mot est trés faible, car lorsqu'ils se disputaient (ce qui arrivait 2 fois par semaine environ) cela se produisait la plus part du temps en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages