Histoire vécue Famille - Enfants > Relation parents-enfants      (1118 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai décidé de battre de mes propres ailes mais cela ne m'a pas mené loin !

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 561 lectures | ratingStar_218498_1ratingStar_218498_2ratingStar_218498_3ratingStar_218498_4

Je suis une vieille (décidemment font ch… les vieux) , qui à l'age de 18 ans a voulu voler trop vite de ses propres ailes malgré le désaccord de mes parents. Moi aussi j'étais amoureuse, j'avais une confiance absolue en lui et en mon avenir avec lui. Mes parents aussi le connaissait et désapprouvait notre relation et mon départ à l'aveuglette. Ce n'est pas faute à mes parents d'avoir fait leur possible pour que je reste chez eux, n'ayant pas de travail et pas d'appart, ils me protégeaient à leur facon et n'auraient pas considéré comme un profit le fait de me faire nourrir et loger un peu plus longtemps. Je suis donc partie et ai suivi mon ami, qui a perdu par la suite son travail, nous avons squatté à droite à gauche, à crever de faim et dormir sous une table ou a meme le sol, ça a duré deux ans et l'amour que l'on se portait n'a pas fait long feu car j'ai fini par réaliser que je n'entreprenait rien pour ma vie, il fallait trouver un travail, un appart bref tout et je crois que je n'ai jamais autant galéré. Il était bien sur hors de question que je retourne chez mes parents (fierté oblige). J'étais enceinte à 20 ans, j'ai connu des alcooliques et des drogués, des taulards, des suicidaires et un futur assassin ! Il a fallu la naissance de ma fille pour que je percute : que j'avais perdu un temps fou et inutile dans ma vie, que je n'avais rien construit malgré mes certitudes d'être capable de me debrouiller seule sans mes parents, que j'aurais du les ecouter, rester chez eux, meme en gardant mon ami (en parallèle) , m'assurer un début de vie active (travail) en ayant un toit sur la tete et à manger dans mon assiette, trouver ensuite un appart et m'y installer ensuite avec mon mec. Je serais tentée de dire que c'est le B. A BA pour bien commencer sa vie d'adulte. Mais comme toi sorinette, je me suis braquée contre mes parents, n'ai pas compris leur inquiétude, n'ai voulu en faire qu'a ma tète car j'étais MAJEURE ! J'avais confiance en la vie avec mon mec,'aurais du comprendre que les parents ne veulent pas te garder pour t'empecher de partir, mais pour t'empecher de partir TROPTOT, que leur foyer représente la sécurité matérielle et affective.
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


218498
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rattacher c'est a la fois attacher et renouer, il me semble…

image

Merilles. C'était le verbe "rattacher" ds la phrase en gras. "rattacher c'est a la fois attacher et renouer, il me semble… enfin c'est ce que moi je comprend par ce verbe. Pour ce qui est des elments culturels et sociaux je pense justement au fait...Lire la suite

Je ressens de la haine envers ma mère

image

J'ai grandi avec des parents qui nous mélaient, nous les quatre enfants constamment à leurs disputent. Le mot est trés faible, car lorsqu'ils se disputaient (ce qui arrivait 2 fois par semaine environ) cela se produisait la plus part du temps en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages