Histoire vécue Famille - Enfants > Relation parents-enfants      (1118 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai découvert à 45 ans que j'ai un demi-frère

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 06/05/10 | Mis en ligne le 10/10/11
Mail  
| 732 lectures | ratingStar_221946_1ratingStar_221946_2ratingStar_221946_3ratingStar_221946_4
A la fin des années 50 ma mère s'est retrouvée mére-célibataire puisque mon géniteur l'a abandonnée dès qu'il a appris ma venue. Ensuite ma mère est décédée quelques années après, et j'ai eu un tuteur. Mon adolescence et ma vie de jeune adulte n'ont pas été facile, cauchemards, dépression, TS... C'est à l'âge de 45 ans après avoir fait la paix avec moi même que je suis partie a la recherche de mes origines. J'ai eu un contact avec un cousin qui m'a brossé le tableau d'une famille très désunie et m'a informée du suicide de mon géniteur. Il m'a également informée que j'avais un demi-frère : mais j'ai abondonné cette piste, mon désir de renseignements étant satisfait. Environ 5 ans plus tard, j'ai eu un appel de ce demi frère qui découvrait mon existence. Un an après nous nous sommes rencontrés, rencontre très chargée en émotion. Il m'a fallu plusieurs semaines pour digérer ce choc et beaucoup de souvenirs douloureux ont envahis mes jours et mes nuits. Ensuite nous nous sommes vu pendant les vacances afin d'approfondir notre connaissance l'un de l'autre. C'est également une personne fragilisée par une histoire familiale désunie. Il était bouleversé d'apprendre l'attitude de son propre père. Il a lui même une relation familiale difficile avec ses enfants. Maintenant depuis environ un an c'est souvent moi qui fait le premier pas, mail, téléphone. Je dois bien reconnaître que malgré moi j'ai espéré que cette découverte d'un frère me reconcilierait avec mon histoire, et il me laissait quelques espoirs dans ce sens. Je suis a deux doigts de tout laisser tomber, pour écarter cet inconnu, et retrouver mon équilibre chèrement acquis. Pour moi il n'y a qu'un moyen de réponse à une déception : une rupture complète des relations.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


221946
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rattacher c'est a la fois attacher et renouer, il me semble…

image

Merilles. C'était le verbe "rattacher" ds la phrase en gras. "rattacher c'est a la fois attacher et renouer, il me semble… enfin c'est ce que moi je comprend par ce verbe. Pour ce qui est des elments culturels et sociaux je pense justement au fait...Lire la suite

Je ressens de la haine envers ma mère

image

J'ai grandi avec des parents qui nous mélaient, nous les quatre enfants constamment à leurs disputent. Le mot est trés faible, car lorsqu'ils se disputaient (ce qui arrivait 2 fois par semaine environ) cela se produisait la plus part du temps en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages