Histoire vécue Famille - Enfants > Relation parents-enfants      (1118 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je compte renier ma propre fille. Elle a voulu me mettre en prison !

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 1223 lectures | ratingStar_217085_1ratingStar_217085_2ratingStar_217085_3ratingStar_217085_4

Elle fait parti de la génération des enfants gâté ";pourri";… moi qui avait souffert du presque rien en nourriture et du minimum pour vivre dans mon enfance, j'ai voulu lui apporter ce qui m'avait cruellement manqué… à savoir des bisous, de l'attention, des "je t'aime" et des "je suis fier de toi". Elle était toujours insatisfaite, n'en avait jamais assez, mais pourtant, elle était posée, semble t-il intelligente (148 de QI) , pratiquait l'aïkido avec moi (car nous étions complices) , avait choisi de rentrer dans la gendarmerie dans 1 an (le temps d'avoir son bac en poche et 17 ans) , et d'avoir à tout prix un chien que l'on à pris en septembre alors que son anniversaire et celui de sa soeur jumelle était en Novembre. Du coup on c'est retrouvé avec deux chiens (1 pour elle, 1 pour sa soeur) … et c'est là que tout à basculé. Madame avait une autorité de chienne avec son animal, mais aussi avec tout le reste de la famille (surtout avec moi) et voulait rédiger de nouvelles règles de la maison écrites (genre Super Nany) , mais à son goût et bien sûr, que le grand chef qu'elle souhaiter incarner ne respecterai pas. Ça à péter. Lui disant les phrases classique telles que : "je ne suis pas ton copain de classe ou ton chien, je suis ta mère et tu ne me parles pas comme ça, et c'est moi qui fait les règles dans cette maison"… On n'est pas à l'armée. (Madame ne ce sentait plus parce qu'elle allait gagner 800€ par mois, nourrit logée blanchie et transport payés en entrant dans une école de gendarmerie).

Elle à simplement voulu m'envoyer en prison en inventant toutes sortes de choses abjectes, et en se servant de la fuite physique pour toute discutions. J'ai réussi à démontrer la débilité de ses propos à sa s'ur jumelle qui commençait aussi à être abjecte avec moi). Une ambiance pourrie régnait à la maison… on baissait la voix dès qu'on savait que la soeur trainait les oreilles etc… maintenant, je viens de m'apercevoir d'autres choses encore (mais je ne vais pas me lancer dans un texte de folie, alors j'abrège là le résumé). Je ne peux plus que haïr… ma chair, son sang… pas une excuse, pas un mot, pas un sms depuis plusieurs mois, même pour le jour de l'an… je me relève à peine d'une dépression nerveuse ou je n'était plus que l'ombre de moi même, à luter pour ne pas m'envoyer dans le décor au volant de ma voiture, (malgré les 4 autres enfants que j'ai) puis à dormir non stop, parce que j'avais sommeil non stop. Pourtant, on me disait battante, souriante, pétillante, mais… Je ne veux plus entendre parler d'elle et souhaite savoir comment effectuer les démarches pour la renier. Les couteaux dans le dos, j'en ai trop reçu.
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


217085
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rattacher c'est a la fois attacher et renouer, il me semble…

image

Merilles. C'était le verbe "rattacher" ds la phrase en gras. "rattacher c'est a la fois attacher et renouer, il me semble… enfin c'est ce que moi je comprend par ce verbe. Pour ce qui est des elments culturels et sociaux je pense justement au fait...Lire la suite

Je ressens de la haine envers ma mère

image

J'ai grandi avec des parents qui nous mélaient, nous les quatre enfants constamment à leurs disputent. Le mot est trés faible, car lorsqu'ils se disputaient (ce qui arrivait 2 fois par semaine environ) cela se produisait la plus part du temps en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages