Histoire vécue Famille - Enfants > Relation parents-enfants      (1118 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je n'arrive plus à gérer mon fils

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 870 lectures | ratingStar_45053_1ratingStar_45053_2ratingStar_45053_3ratingStar_45053_4

Bonjour à toutes et tous,

Je suis mariva et j'ai besoin de votre aide .

J'ai deux enfants un garçon de 2 ans et demi et une fille de 1 an et j'attend la troisieme dans 4semaines.

Mon fils est en plein dans l'age de l'opposition et j'ai du mal à gerer cela. Je refuse de lever la main sur lui et pourtant il y a des jours où la fessée tombe. J'en parle tout le temps à mon mari mais il n'a pas l'air de se rendre compte de mon état de détresse.

En fait, mon probléme est le suivant : j'ai décidé de ne pas crier et de ne pas frapper mon fils et de prendre sur moi en restant calme pour lui montrer que je maitrise mais je n'y arrive presque pas.

Quand en fin de journée, aprés lui avoir répeté mille fois la meme chose et qu'il me dit non ou qu'il fait semblant de ne pas m'entendre, mon sang ne fait qu'un tour et j'ai envie de le giffler trés fort ; je me vois en train de le rouer de coups pour soulager ma colere. Bien sur, je n'en fais rien, mais au lieu de ça, je reporte ma violence autrement, soit je pousse un cri trés trés fort qui me permet d'evacuer mon stresse ou alors je m'acharne sur un oreiller et ensuite je vais m'enfermer 10 à 15 minutes pour pleurer de nerf. Quand je reviens, je suis calmée et mon fils n'ose plus me contredire.

Mais je souffre enormement de cette situation, mon fils aussi je suppose et j'aimerai devenir calme, j'en suis meme à penser aux calmants moi qui suis contre ça. Pour le moment il en est hors de question puisque je suis enceinte et aprés je vais allaiter.

Je souffre terriblement de ça et je ne sais pas comment faire autrement. J'imagine que pour le developpement de mes enfants, voir sa mére s'enerver de la sorte et s'en prendre à un oreiller doit être destabilisant.

Parce qu'il faut bien comprendre que mes crises de nerfs sont violente, mais c'est le seul moyen que j'ai trouvé pour dévier ces pulsions.

De plus, j'ai remarqué que ma patience part et la crise de nerf arrivent toujours vers les memes heures : 18h. Ce qu'il faut savoir, c'est qu'avant d'avoir des enfants, j'étais une personne trés calme et trés zen et là, un petit bout de 2 ans et demi arrive à me mettre dans cet état.

Quand j'essaie d'en parler à mes proches, ils me disent que j'exagere et que je suis vachement cool. C'est vrai que mis à part ce débordement à 18h, je suis calme et patiente donc personne ne s'en rend compte et mon mari non plus car quand il est là, je m'arrange pour m'eclipser à cette heure ci.

J'aime mes enfants plus que tout, ils sont ma vie mais est ce une façon d'elever ses enfants.?

Je n'arrive pas à m'expliquer pourquoi c'est toujours vers la meme heure que je m'effondre nerveusement, est ce due à ma grossesse qui enverrait des hormones toujours aux memes heures ?

En tout cas, cette violence me fait terriblement peur.

Depuis quelques jours, je pleure tous les soirs quand je pense à ma crise de la journée et au regard inquiet de mon fils à mon retour.

Aujourd'hui, bien que je ne le touche pas, il a vu que je commencais à m'enerver et quand je me suis approché de lui il a levé les mains comme pour se protéger. J'ai eu tellement mal, je me suis rendue compte que je devais le terroriser en agissant ainsi, j'en ai pleuré de honte.

J'ai tellement honte !!! Je l'ai pris dans mes bras, je l'ai dévorer de baisers et je pleuré en meme temps. Je lui demandé pardon, et je m'en veux tellement.

Je suis perdue…

Pouvez vous m'aider, me conseiller pour que je garde mon calme. Est ce l'une d'entre vous est dans le meme cas ? Et comment cela se passe avec ses enfants.?

Aidez moi, je vous en supplie, je suis perdue et j'ai peur de devenir une mauvaise mére.

 
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


45053
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rattacher c'est a la fois attacher et renouer, il me semble…

image

Merilles. C'était le verbe "rattacher" ds la phrase en gras. "rattacher c'est a la fois attacher et renouer, il me semble… enfin c'est ce que moi je comprend par ce verbe. Pour ce qui est des elments culturels et sociaux je pense justement au fait...Lire la suite

Je ressens de la haine envers ma mère

image

J'ai grandi avec des parents qui nous mélaient, nous les quatre enfants constamment à leurs disputent. Le mot est trés faible, car lorsqu'ils se disputaient (ce qui arrivait 2 fois par semaine environ) cela se produisait la plus part du temps en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages