Histoire vécue Famille - Enfants > Relation parents-enfants      (1118 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je trouve que mes parents sont envahissants

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 888 lectures | ratingStar_145892_1ratingStar_145892_2ratingStar_145892_3ratingStar_145892_4

Mon "problème" (un jour dans longtemps j'espère, je me dirais "mais comment as tu pou qualifier cela de problème) c'est que ce sont MES PARENTS qui viennent TOUS LES JOURS… tous tous et tous… je crois que plus que mon mari je pète un câble… ils habitent à 800 m et depuis de nombreuses années ils viennent… mon ainé, ils s'en sont occupés de 4 mois à 3 ans quelque heures par semaine (ce qui m'a valu des "on a élévé ton fils de 0 à 3 ans" ce qui est faux, car je travaillais à mi temps donc ils l'avaient à mi temps…) je leur expliquais que élever un enfant c l'avoir jour et nuit tout le temps… mes parents sont fort fort attachés à mes enfants… ils disent les considérer comme les leur… ce que je conçois car ils les voient TOUT LE TEMPS… mais attention !!!!!!!! Il y a un bémol… ils n'ont commencé à prendre mon fils à dormir que quand ils avait 7 ou 8 ans et aujourd'hui mon fils à 11 ans est peut être allé une vingtaine de fois chez eux… mais il faut qu'il insiste mon fils !!! On a eu le droit à des "non, on est en hiver, c pas possible c mieux l'été" (?) ou "non on doit faire le ménage demain ou prendre nos bains (?) ou "non on a pas préparé de pates pour ce soir"… il est vrai que depuis plus d'un an, mes enfants vont peut être une fois tous les 2 mois dormir là-bas… ce n'est pas moi qui demande c les enfants qui le réclament ça m'a plusieurs fois vexé de les entendre refuser leurs petits enfants au départ et je me disais que, si à mon tour plus tard je leur refuserait un "tu veux bien me faire une course" et si je leur disais "non j'ai du repassage aujourd'hui" ou n'importe quel prétexte, ils verraient que cela fait mal… mais je ne le ferais pas… bref… donc depuis de nombreuses années ils ont l'habtude de venir le soir… quand ma fille est née et que je petais des cables, c mon papa qui la berçait… c vrai ça me soulageait… ils restaient à la maternité des heures entières… (bon là j'arrivais pas à dormir ça me gavait…) bon… ils vont quand je ne peux pas et mon mari non plus, chercher les enfants à l'école et pendant de nombreuses années ils venaient les ramener A LA MAISON… ils arrivaient donc à 17 h chez moi (nous on finit à 18 heures) et quand je rentrais à 18 h 15 ils restaient jusque 19 h… les problème ont commencé il y a plus de 2 ans quand ma mère qui est un vrai moulin à parole, meracontait sa journée et ce qu'elle avait mangé, et le prix des tomates au kilo et tattati et tatata une fois A PEINE QUE LA PORTE ETAIT PASSEE… je n'avais même pas le temps de me déshabiller que j'avais la tête farcie… mon père avait laché un "t'écoute ta mère ? " et les enfants étant petits les samedi am ils venaient, c vrai mon mari et moi on en profitait pour aller faire les courses de la semaine… et une fois on a enmené ma mère avec nous car elle aime bien aller au supermarché (loin d'imaginer que ct une erreur de faire cela) et de ce fait après CHAQUE SAMEDI à peine elle arrivait, je sentais bien qu'elle voulait qu'on l'enmène… mon père enlevait son manteau mais pas elle… elle est venue donc avec nous chaque samedi pendant des mois, ne s'imaginant même pas que la belle-maman (ma maman) avec un couple (qui a besoin de se retorouver et encore c au supermarché) et bien par discrétion il faudrait éviter… ddepuis quelque mois maintenant j'ai pris le parti d'y aller SEULE… faire les courses ou j'invente que j'y vais juste après le repas… au début j'ai eu droit à "ahh t'as acheté ça !! T allée quand ? T'aurais du venir me chercher"… bon… alors maintenant la nouvelle mode c "on va marcher IL FAUT QUE NOUS MARCHIONS CHAQUE JOUR"… et hop !! Ils font un crochet par chez moi… le problème c que moi le soir j'étais carrément excédée dès que j'arrivais je voyais leurs chaussures à l'entrée (ben oui ma maman a acheté des chaussons pour eux car je suis maniaque j'aime pas quand on marche avec des chaussures à l'intérieur) alors achat de chaussons oblige… donc le soir j'étais franchement agacée et excédée… ma mère a longtemps mis ça sur le compte de "tu fais tout tte seule ton mari t'aide pas assez ma pov petite t'es une femme qui travaille"… NON… mon mari m'aide de plus en plus et je vois bien que c toujours pareil… dès qu'ils sont là g le poil qui s'hérisse… à la rentrée de septembre, mon fils qui va au collège (derrière chez eux) , m'a permis de établir une stratégie… j'ai carrément fait un emploi du temps : tel jour mon fils ira chez vous à 17 h et tel jour c vous qui venez chez moi… ATTENTION… Je précise, ils ne vont pas TOUS LES JOURS CHERHCER MA FILLE A l'école car mon mari a un emploi du temps souple qui lui permet d'aller la chercher… de toute façon, même quand ils ne vont pas la chercher ILS VEULENT NOUS VOIR… CHAQUE JOUR… Mais je sents bien que quand je je vais chercher mes enfants chez eux le soir (à 18 h15) je les trouve énervé : "ils ont été enragés ils sont insupportables"… la fois dernière j'ai eu "ils ont mangé la moitié d'un pain à 2"… suivi d'un "c'est pas grave on en a dans le congélateur"… hier et aujourd'hui contrairement à d'habitude ils sont venus chez moi… hier soir ils ont pas posé, juste 5 mn mais cette am chuis allée faire des courses (je bosse pas le mercredi) et quand je suis rentrée chez moi j'ai entendu la voix de ma mère… et j'ai vu les chaussures dans l'entrée… ça y est j'étais complètement excitée… et je me disais… "ils vont rester cb de temps ? " 16 h 40 qu'il était… il fallait que je fasse faire les devoirs à mes enfants et j'étais sur les nerfs… j'ai crié sur eux, j'ai hurlé car ça allait pas assez vite et je leur avais promis de faire le sapin de noel et ma mère a laché : vite f aites vos devoirs j veux voir le sapin de noel moi"… j'ai halluciné… j'ai fais le calcul dans ma tête : encore 1/2 h de devoirs et une heure de sapin de noel, à 18.30 ils sont encore là… mes enfants se sont disputés un cimier et il c cassé… j'ai hurlé et ma mère a dit "c de ma faute je voulais voir le sapin mais tu leur avais promis de le faire"… j'en pouvais plus… j'ai hurlé sur les enfants qui, c vrai se chamaillent tout le temps, je leur ai dit que si mon fils avait cassé un cimier à eux ma mère aurait hurlé bien plus (car bizarrement chez eux les enfants sont toujours plus insupportables que chez moi, comme ça on fait comprendre qu'il vaut mieux venir chez moi) … le comble de la situation c "ton mari s'isole il ne nous parle pas… il est caractériel"… ben oui mais… il en a marre, il m'a dit "leur parler pour leur dire quoi ,,,,,,? JE LES VOIT TOUS LES JOURS" tout a l'heure j'ai vu mon père descendre à la cave (ça aussi mon papa est chez lui il connait bien plus où sont les outils de mon mari que mon mari lui même) j'ai laché un "il est ou papa ? "… il était parti chercher un tourne vis pour réparer une chaise… alors ma mère a dit "bon on s'en va… tu va être tranquille… "… il était 17.30… mais avant de partir elle m'a tout de même lancé un "si ton mari avait pris un de tes 2 enfants (travail chez les particuliers… hum… en plus) , ils ne seraient pas disputés et tu serais pas dans cet état là… encore toujours la faute des autres, ils se remmenttent pas en question, ne s'inent pas que venir tous les jours chez les enfants, et bien ça peut peser… j'en viens à leur cacher quand je reçois des potes le samedi soir car une fois ou 2 on les a invités et pui un jour j'avais décidé de pas les inviter et le lendemain j'ai eu le droit à la soupe à la grimace avec une belle réflexion "tu as invité tes amis, papa était au RMI, le lendemain tu nou a proposé les restes de raclette, on a refusé ça ne se fait pas… " mais en même temps je suis rongée par la culpabilité car ils ont 68 et 70 ans… ils sont au crépuscule de leur vie mes petits parents… et que le jour où isl partiront je mourrais avec eux et je m'en voudrais terriblement d'avoir pensé, dit et écrit ces choses là… je les aime… je m'en veux… terriblement mais j'étouffe…
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


145892
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par dianette02 | le 27/02/11 à 23:57

je comprends que ce n'est pas facile, c'est l'inverse de ma situation, je pense que vos parents agés ont la sensation d'être utile pour vous c'est lourd, il a raison votre mari, asseyez vous tous a table et imposez leur ce que vous voulez.ils vont le prendre mal et partir en claquant la porte, mais expliquez leur que votre vie de couple empatit et que vous avez besoin de calme que vous les aimez mais qu'en ce moment vous êtes fatiguée,trouvez les mots, bien sur ils vont le prendre mal mais ils ne prennent pas conscience de tout celà, comprenez vous ce que j’essaie de vous expliquer, mes fils m'ont abandonnés, vous êtes une gentille fille et seulement il vous faut mettre les haut là gentiment, ils vous aiment.
bon courage diane

Histoires vécues sur le même thème

Rattacher c'est a la fois attacher et renouer, il me semble…

image

Merilles. C'était le verbe "rattacher" ds la phrase en gras. "rattacher c'est a la fois attacher et renouer, il me semble… enfin c'est ce que moi je comprend par ce verbe. Pour ce qui est des elments culturels et sociaux je pense justement au fait...Lire la suite

Je ressens de la haine envers ma mère

image

J'ai grandi avec des parents qui nous mélaient, nous les quatre enfants constamment à leurs disputent. Le mot est trés faible, car lorsqu'ils se disputaient (ce qui arrivait 2 fois par semaine environ) cela se produisait la plus part du temps en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages