Histoire vécue Famille - Enfants > Relation parents-enfants      (1118 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le manque de reconnaissance de mes parents m'a rendue dépressive

Témoignage d'internaute trouvé sur forum-depression
Mail  
| 2128 lectures | ratingStar_219566_1ratingStar_219566_2ratingStar_219566_3ratingStar_219566_4

Après une bonne nuit de sommeil, une agréable soirée, passée au téléphone avec une très très bonne amie en regardant la même chaine, chacune de notre côté, tout en parlant. Je me sens revigorée, remise de mes émotions d'hier soir et je pense que je dois éclaircir certain point, pour que vous compreniez bien la situation, au sujet de mes parents. Depuis mon plus jeune age, mes parents ne me félicite pas, pas parce qu'ils ne savent pas faire, car avec mon frère et ma soeur ils savaient je m'en souvient très bien, les félicitées parfois à outrance, pour de bon résultats scolaires, pour l'aquisition d'un logement, pour leurs premiers travails, pour l'achat de la premiere voiture de mon frère...( je pense que vous avez compris le concépte). Par contre mes résultats scolaires qui au tout début, 6eme, 5eme, qui était pas très bon je le reconnais ils savaient aller jusqu'a me punir pour de mauvaises notes, après j'ai changé d'orientation à ma demande, j'ai fais une 4eme spécialisé biologie, dans un établissement ayant un internat ou j'étais pensionnaire à ma demande, mes notes étaient ( sans vouloir me venter) excellentes, tableaux d'honneur, félicitations des professeurs, meilleurs moyennes de l'ensemble des éléves des classes comme la mienne, comportement iréprochable....Là je m'attendais à des compliments, puisque mon frère et ma soeur en avaient eu, et bien non leur réponses à la signature de chacun de mes carnets de notes ou de mes controles était c'est normal!!! Même pas UN bravo, tu as eu de bonne note rien!!! Je poursuis mes études, dans un autre établissement, qui était très bien réputé, mes notes continuent d'être exellente, cependant je ne suis plus en internat, n'ayant pas trouvée d'école faisant le parcours voulu ayant un internat, sinon je n'aurais pas hésitée...Là toujours aucun compliment, toujours les mêmes réponses, c'est normal!!!! ( je commencais déjà depuis quelques années, à déprimée, légèrement, prise des premiers AD, le tout tranquillement, sans problème.) Les années passent, je tombe réellement malade, grosse dépression hospitalisation multiple et diverse, début des reproches à répétitions, et parfois sans réel motif, je veux dire par la, que je n'ai pas demandée ni fait expres de devenir dépressive " grave". Arrivé au jour actuel, mes parents vont à une association "d'entraide des parents et familles de dépressifs", ils ne vont cependant absolument pas aux diverses réunions de groupe de parole qui pourrait peut-être leur apprendre à me comprendre ... Ils vont uniquement j'en ai la preuve, aux réunions qui leurs permetteraient d'avoir ( je vous cite l'exemple le plus flagrant) une augmentation de leur retraite parce que je suis non imposable, et reconnue invalide, cependant ils ne le voient pas comme une maladie, mais comme une bonne raison de toucher plus de retraite!!! Alors après ces explications comprenez vous que je ne leur pardonne pas leur comportement vis à vie de moi, ainsi que leur reproche perpetuels!!! Et la encore je n'ai pas expliqué d'autre situation ou j'aurais dû toucher de grosse sommes d'argent pour préjudice moral et pyhique suite à un accident, et mon père si est oposé donnant comme raison que je ne méritais pas cette argent ( je cite: facilement gagner) il ne s'agissait pas de petite sommes mais de sommes allant (je parle en francs puisqu'a cette époque c'était le francs), jusqu'a 650 000 francs minimum. Trouvez vous cela normal?
  Lire la suite de la discussion sur forum-depression.com


219566
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par carocast | le 29/08/11 à 15:20

Bonjour à tous,

Je suis journaliste pour la chaine de télévision France 2 . Je travaille sur une nouvelle émission et pour ce faire je suis à la recherche de familles rencontrant des conflits , problématiques ( avortement, relations mixtes, adoption,conflits générationnels.....) désireuses de témoigner sur ces sujets et ayant envie d'être aider.
Des questions que nous aborderons avec des familles qui rencontrent les mêmes difficultés que vous, qui ont réussi à les surmonter et qui pourront vous apporter leurs conseils.
N'hésitez pas à me contacter si vous êtes intéressé
Bonne journée.
Caroline.
01 53 84 29 54

Histoires vécues sur le même thème

Rattacher c'est a la fois attacher et renouer, il me semble…

image

Merilles. C'était le verbe "rattacher" ds la phrase en gras. "rattacher c'est a la fois attacher et renouer, il me semble… enfin c'est ce que moi je comprend par ce verbe. Pour ce qui est des elments culturels et sociaux je pense justement au fait...Lire la suite

Je ressens de la haine envers ma mère

image

J'ai grandi avec des parents qui nous mélaient, nous les quatre enfants constamment à leurs disputent. Le mot est trés faible, car lorsqu'ils se disputaient (ce qui arrivait 2 fois par semaine environ) cela se produisait la plus part du temps en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages