Histoire vécue Famille - Enfants > Relation parents-enfants      (1118 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ma mère, ce capitaine !

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 367 lectures | ratingStar_39476_1ratingStar_39476_2ratingStar_39476_3ratingStar_39476_4

Tout a commencé il y a 28 ans. Mon père battait ma mère… et très vite, je me suis retrouvée chez mon oncle et ma marraine qui ont fini, avec mon consentement, par m'adopter.

Enfant modèle et élève brillante, j'ai eu une enfance plutôt heureuse.

Pourtant, j'ai souvent ressenti un "manque" quelque part. Vers l'adolescence, je ne comprenait pas pourquoi j'étais sur terre. Des conflits se sont installés entre ma mère (adoptive) et moi. Je pensais que ma génitrice n'aurait jamais dû m'avoir. Elle m'avait donnée => elle ne voulait pas de moi => j'aurais pas dû être là ! Je me suis souvent sentie très mal, à tel point que j'ai fini par me dire que si à l'âge adulte (càd quand je ferai comme je veux) je me sentais encore comme ça, je pourrais toujours avoir le choix… de ne plus être là !!!

L'âge adulte arrive. J'ai 28 ans. J'ai quitté la maison vers 19 ans d'abord la semaine pour poursuivre mes études. Il y a 4 ans, je me suis installée seule dans un pays voisin où j'ai trouvé un travail. Et il y a 2 mois, je me suis mariée au plus gentil homme qu'il soit sur terre.

Seulement voilà ! Je ne suis pas heureuse. Je ne sais toujours pas pourquoi je suis là ! Je ne trouve toujours pas mon chemin. Je ne sais pas ce que je veux faire de ma vie.

Avec le recul, je constate que ma mère a toujours eu une très grande influence sur moi. J'ai toujours eu la pression comme m'a fait remarqué une amie ! J'ai toujours obéi au doigt et à l'oeil. Je devais rentrer de l'école et être la meilleure. J'avais souvent le maximum. Mais ma meilleure amie en primaire aussi. Et je me battais pour avoir ce point en plus qu'elle. J'ai beaucoup été "comparée" par ma mère.

Aujourd'hui, je me rends compte que ma mère prend un peu les gens qui l'entourent pour des "pantins" Mon père s'est plié aux volontés de sa femme. Il y a toujours eu beaucoup d'affinités entre ma mère et moi. A tel point que les autres mères qui nous ont entourées en ont été jalouses ou bien nous en ont fait la remarque. Mais aujourd'hui, je vois ma mère différemment. Je vois une femme charismatique avec une force de caractère de général ! Elle dirige tout, prévoit tout,… Et tout ce qu'elle fait "est bien et bon". Ce que les "autres" font est critiquable. A son âge, elle a "fait et réussi sa vie. Et elle ne va plus changer ni se remettre en cause" Ce sont les autres qui doivent changer.

Que ma mère critique les manières des autres, ça m'agace mais je la laisse parler. Mais moi, j'ai ma façon de faire et de voir les choses. J'ai souffert de voir cette femme astiquer sa maison de 8h00 à 00h00 tous les jours et de devoir attendre qu'elle ait fini de "travailler" pour pouvoir l'avoir pour moi un samedi après-midi ! Mère au foyer, ma mère n'a que ce mot là à la bouche : "TRAVAILLER"!!! Et j'en ai tellement souffert, non pas seulement pour moi mais aussi pour elle car ça relève de la pathologie (!) , que dans mon ménage, j'ai décidé de faire passer le plaisir et les gens avant le ménage (que je refuse de nommer "travail" car pour moi, ce n'est pas du travail mais un choix de le faire ou de ne pas le faire) Et tant pis si la table n'est pas débarrassée aujourd'hui, elle le sera demain ! Et tant pis si un "mouton" se promène sous le lit ! Au moins, je me serais occupée de mon homme !

Par contre, je n'arrive plus à accepter que ma mère me juge ! L'autre jour, elle me sort : "Ah ! J'aimerais bien un jour voir ton homme en habit de travail pour voir si ses chemises sont repassées correctement ! " J'en ai marre d'être jugée sur ce que je fais ; De peser mes mots ! Quand je veux lui raconter qch, je dois d'abord "apprendre mon histoire par coeur dans ma tête" pour ne pas lui tendre la perche à certaines remarques désobligeante. Elle est tellement catégorique, ma mère ! C'est comme ça, et pas autrement. Je n'ose même plus lui parler de mes copines. L'autre jour, je lui dis que ma meilleure amie est enceinte. Au lieu de se réjouir avec moi (ce que j'attendais et qui m'aurait fait plaisir) elle me sort : "Je ne comprends pas ces gens qui ne veulent pas se marier et avoir des enfants ! " C'est peut-être le genre de remarque que je me fais aussi mais jamais je n'irai juger la vie de mon amie ! C'est elle qui sait ce qu'elle veut faire de sa vie ! Et je me contente de me réjouir de sa grossesse. Chacun a le choix de faire les choses comme il le sent. Pareil avec mon ménage ! Ma lessive ! Mon repassage ! Parfois, elle va jusqu'à me dire les mots que je dois utiliser quand je dis p. Ex. Que je vais aller voir tel personne pour lui parler de tel problème… la voiture par exemple ! Et elle me dit : "T'aurais dû dire ça comme ci et pas comme ça" ou : "Ha ! , moi, ça ne m'arrive pas" ou si j'ai le malheur d'acheter un truc qui a un défaut tiens comme le lit p. Ex. Que nous avons dû retourner à l'usine : "Oh ! Oui mais qui est-ce qui va aussi acheter dans ce magasin ?! " Si le magasin existe, c'est qu'il a une certaine clientèle. Et tous ces clients sont donc des cons !? J'entends aussi : "Hum ! Tu n'as pas mon caractère ! " Et alors ? Est-ce pour cela que je suis moins bonne ou que je ne vaux rien ? Et aussi le fameux : "Qu'est-ce que tu es méchante ! " Combien je ne l'ai pas entendu ; celui-là ! Et ça me fait mal ! Très mal !

Du coup, je suis retirée dans ma vie personnelle. Je n'arrive pas à m'imposer ! Dans une réunion, je suis celle qui se sent toujours agressée, qui écoute et qui ne dit jamais rien ou qui n'ose pas ! Je voudrais me lancer dans MA vie sans avoir à avoir peur d'être critiquée, jugée ou d'avoir des remarques ! Je voudrais être encouragée dans ce que je fais, dans mes choix ; J'en ai marre d'avoir peur de me "tromper"! D'être soumise !

Je me sens ratée en partie à cause d'elle ! Et je lui en veux de m'avoir toujours servi du : "On écoute les grandes personnes, on ne les interromps pas quand elles parlent ! "

Pourtant je l'aime et je sais qu'elle aussi !
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


39476
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rattacher c'est a la fois attacher et renouer, il me semble…

image

Merilles. C'était le verbe "rattacher" ds la phrase en gras. "rattacher c'est a la fois attacher et renouer, il me semble… enfin c'est ce que moi je comprend par ce verbe. Pour ce qui est des elments culturels et sociaux je pense justement au fait...Lire la suite

Je ressens de la haine envers ma mère

image

J'ai grandi avec des parents qui nous mélaient, nous les quatre enfants constamment à leurs disputent. Le mot est trés faible, car lorsqu'ils se disputaient (ce qui arrivait 2 fois par semaine environ) cela se produisait la plus part du temps en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages