Histoire vécue Famille - Enfants > Relation parents-enfants      (1118 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ma mère est très possessive et mon père très autoritaire

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 31/03/11 | Mis en ligne le 11/11/11
Mail  
| 1368 lectures | ratingStar_223498_1ratingStar_223498_2ratingStar_223498_3ratingStar_223498_4
Je voudrais vous faire part de mon problème avec mes parents et en particulier ma mère. Je vais vous expliquer rapidement mon histoire pour que vous puissiez me donner des conseils. J'ai presque 24 ans. Enfance : Voyant mon frère et ma soeur se faire incendier et se prendre des fessées ou des claques, j'ai très vite compris qu'il fallait que je sois une petite fille modèle. Du coup, je suis en quelque sorte "devenue parfaite" pour éviter remarques et coups. J'ai excellé dans les domaines dans lesquels ils m'ont inscrits et je suis devenue passionnée d'une discipline sportive. Mais quand j'y repense, tout cela m'a beaucoup apporté, j'ai adoré rencontrer d'autres personnes et faire beaucoup d'activités!et du coup, je n'étais pas beaucoup chez moi. En effet, malgré tous mes efforts pour me faire aimer, je suis devenue le souffre douleur de la maison. Dès que mes parents s'enguelaient ou qu'il y avait un problème avec frère et soeur (plus âgé que moi) je me prenais tout dans la tronche. Heureusement, j'ai évité les coups, j'ai souffert de la violence psychologique. Mes parents sont moralistes 'fais pas ci, fais pas ça, c'est pas bien"blablabla. A ce moment là mon père travaille et ma mère non, du coup je ne vois pas beaucoup mon père qui me fait malgré tout peur car il est très violent psychologiquement (phrases assassines) et parfois peut le devenir physiquement. Ma mère quant à elle est hystérique et dépressive. Je me dois de les soutenir. Et en effet, je pense que si rien ne vas dans la maison, c'est parce que c'est de ma faute. Adolescence : Toujours en train de faire beaucoup d'activités qui m'ont "sauvée" et m'ont permis d'être équilibré dans ma vie. Je suis quelqu'un de sociable et de positive qui essaie toujours de se remettre en cause quand cela est nécessaire et heureusement j'ai été bien entourée par mes amis pour qui je devenais presque toujours la confidente. J'ai tellement été habituée à devoir écouter mes parents par rapport à leurs problèmes : soucis dans le couple, soucis d'argents etc. Bien sûr "on s'est sacrifié pour nos enfants, vous avez jamais manqué de rien, vous devez être reconnaissants, vous êtes ingrats" et j'en passe! Bien entendue seule la réussite sociale et scolaire comptait à ce moment là, interdiction d'avoir des petits copains ! Et moi comme une petite fille bien disciplinée, je faisais tout ce qu'il me disait. Bien qu'à ce moment là, j'ai commencé à faire ce qui me plaisait en leur mentant bien entendu..(fin collège, début lycée) Au lycée je commence un peu à me rebeller mais c'est la même rengaine. Heureusement, j'ai eu des petits copains qui m'ont ouverts les yeux et là j'ai pu commencer à m'épanouir et à m'imposer. Fac : je suis passée par une relation très douloureuse (avec un pervers narcissique pour ceux qui connaissent) qui m'a ouvert les yeux. A ce moment là mes parents m'ont en quelque sorte sauvé (de toutes façon bien obligé tellement possessif eux aussi!!) mais ils sont devenus encore plus possessifs. Et j'ai compris beaucoup de choses sur moi pendant cette période. J'ai été voir un thérapeute qui m'a fait comprendre d'où venait mon mal être et que mes parents étaient castrateurs et violents. Que je n'avais pas à culpabiliser et que si j'étais leur souffre douleur c'est qu'ils refusaient de voir les échecs de leur vie de couple et professionnelle. Du coup, je me rends compte de pleins de choses. Ma mère : -ultra possessive et jalouse. Dès que je vais quelque part elle est jalouse et critique ma façon de m'habiller, de me maquiller, de faire. Toujours des remarques du style : de toutes façon je me suis sacrifiée pour vous, j'aurais mieux fait de travailler. Dès que je fais quelque chose "t'es bête, t'es dingue, t'es malade, ma pauvre fille..." -fait tout le temps le ménage et est super maniaque. Du coup tu te fais engueuler pour le moindre truc -est intrusive, veut tout savoir et rentre dans ma chambre comme dans un moulin (malgré le fait que je l'envoies chier) -j'ai pas le droit de faire du bruit le soir (pas de tel ni rien) sinon elle vient me voir et me fait des remarques ou fait exprès de gueuler alors que je parle à qqn au tel -me pique des crises si je l'appelle aps quand je pars (vacances, week-end...) -est hystérique, hurle ou alors fait semblant d'être malade pour nous faire culpabiliser. Mon père : depuis qu'il est en retraite il est infect, s'occupe de tout dans la maison. -très autoritaire et destructeur lorsqu'il s'énerve. -estime qu'il a le droit de vie et de mort sur ses enfants parce que les enfants doivent tout à leur parents -gère encore la vie de mon frère et soeur dans ltrentaine -est en même temps dépressif parce que ma mère le mène désormais à la baguette depuis qu'il est en retraite -dit toujours des phrases"je te coupe les ponts, t'es pas contente tu dégages de la maison" -insultes En plus, maintenant ils deviennent vieux alors je dois gérer leurs problèmes de santé et leurs trous de mémoires...ça devient invivable pour moi!! Heureusement j'ai fait une pause de quelques mois en allant dans un pays étranger mais j'ai dû revenir. Enfin je vous raconte pas comment j'ai dû lutter pour obtenir le droit de partir !! mais j'y suis arrivée (surtout ma mère) Là je suis en attente pour devenir apprenti dans ma dernière année d'étude et je voudrais m'installer avec mon copain (avec qui tout se passe super bien) et maintenant j'appréhende de leur dire. Je ne peux rien faire et controle tout. Disons que depuis petite je me suis toujours battue pour tout obtenir : dormir chez une copine, avec un copain, sortir en boite, avoir de l'argent pour sortir un peu... Sans compter qu'ils ont jamais d'argent pour moi puisqu'ils gèrent mal leur budget en achetant des conneries!! Bref je commence à en avoir marre, j'aimerais vraiment vos avis sur la manière dont mes parents se comportent. Sont ils des parents toxiques ? J'ai toujours chercher à avoir leur reconnaissance, qu'au moins une fois ils me disent : c'est bien ce que tu fais, tu as réussis. Mais non, jamais. Ils font toujours des remarques sur tout, critique frère et soeur, critique les voisins, critique tout le monde. Rien ne trouve grâce à leurs yeux. Ils deviennent aigris et insupportables. Pourant parfois j'ai quelques moments de complicités avec eux mais juste après je me fais "calmer", du coup je me sens à chaque fois trahi. Donc ma défense est de devenir agressive même si je sais que ce n'est pas la solution et bien sûr pou rme protéger, je leurs mens pour éviter qu'ils critiquent ou qu'ils m'embêtent. Bon voilà, pour le moment rien ne revient en mémoire, ça a été assez dur pour moi de me rendre compte de tout ça. Désolée pour le pavé!!!! Merci beaucoup pour vos réponses!! PS : j'ai oublié de vous dire qu'ils ont été une fois avec moi ultra violent physiquement en me tapant comme des sauvages et où j'avais dû me protéger la tête!!!ce qui me fait toujours peur
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


223498
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rattacher c'est a la fois attacher et renouer, il me semble…

image

Merilles. C'était le verbe "rattacher" ds la phrase en gras. "rattacher c'est a la fois attacher et renouer, il me semble… enfin c'est ce que moi je comprend par ce verbe. Pour ce qui est des elments culturels et sociaux je pense justement au fait...Lire la suite

Je ressens de la haine envers ma mère

image

J'ai grandi avec des parents qui nous mélaient, nous les quatre enfants constamment à leurs disputent. Le mot est trés faible, car lorsqu'ils se disputaient (ce qui arrivait 2 fois par semaine environ) cela se produisait la plus part du temps en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages