Histoire vécue Famille - Enfants > Relation parents-enfants      (1118 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ma mère me rabaisse depuis 29 ans

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 23/05/10 | Mis en ligne le 22/07/11
Mail  
| 1815 lectures | ratingStar_217199_1ratingStar_217199_2ratingStar_217199_3ratingStar_217199_4

Je ne sais plus comment agir avec ma mère de 82 ans. J'habite à 800 kms de chez elle, pour obéir à l'avis des médecins, qui, quand j'ai eu 23 ans, m'ont recommandé de mettre une "distance de sécurité d'au moins 600 kms" entre moi et mes parents, pour "violences psychiques". Rien n'a pu se dire à ce moment-là, car j'étais trop malade, sous médicaments puis hospitalisée. J'ai cependant toujours essayé de garder le contact, de téléphoner régulièrement toutes les semaines ou tous les 15 jours, d'être gentille. Mon père est un homme qui se tait, qui ne dit rien, qui, quand j'étais petite, laissait faire maman qui, elle, est plus qu'autoritaire, despotique. Je me prends régulièrement des rebuffades au téléphone, et toujours, je cherche des excuses et je pardonne. Seulement, au coup de fil suivant, cela recommence. Aujourd'hui vers 10 heures, je prévenais que dans le colis de fête des mères, sur lequel j'avais dessiné plein de coeurs et que j'allais envoyer mardi, il y avait le fromage d'une abbaye (colis fragile) mais elle m'a coupé la parole en criant : " Mais on commence à en avoir marre de tes cadeaux ! Il faut que l'on soit là pour le réceptionner ! Il faut aller à la Poste ! … " (en fait ils ont une très grande boîte aux lettres et se déplacent peu). J'ai pris cela en plein coeur et j'ai juste répondu : " Bon. Et bien, je le garde pour moi alors : merci, Maman (sur un ton ironique) " et j'ai raccroché. Mon frère, ma belle-soeur (qui n'envoient rien) me disent depuis longtemps de laisser tomber. Mon médecin lui aussi me dit que, depuis le temps, je devrais avoir compris. Une de mes amies vient de me dire : " Tu te fais toujours jeter comme une vieille savate ." Je me suis sentie poignardée au coeur, et j'ai pleuré ensuite ce matin. Je ne sais plus quoi faire. J'ai toujours du mal à admettre qu'elle n'en a rien à faire de moi. Je vis seule, et couper les ponts avec ma famille serait difficile, et surtout moralement pas très acceptable selon mes valeurs (mais là, à la limite, je serais mûre pour les changer, je vous l'avoue). Je n'ai plus que mon frère, mais il habite à Paris et moi dans le sud de la France. Croyez-vous qu'il faut toujours, coûte que coûte, garder le contact avec ses parents ? Ça fait plus de 20 ans que mes parents m'envoient promener. L'année dernière, mon père m'a dit de ne plus appeler qu'une fois par an, comme son frère dans le midi. Ce à quoi, j'ai répondu : "mais je ne suis pas ton frère, je suis ta fille ! ". Je n'arrive pas à croire qu'ils me rejettent et pourtant les faits sont là. J'ai des amis, je vis seule mais bien entourée. Dois-je me résoudre à couper les ponts ? J'ai 52 ans, cela fait donc 29 ans que cela dure, que je me fais rejeter. Je crois que jamais, ils ne me pardonneront d'être tombée malade (maladie psy) à 23 ans et d'avoir jeté le discrédit sur une famille qui se voulait nickel et bien sous tous rapports…
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


217199
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rattacher c'est a la fois attacher et renouer, il me semble…

image

Merilles. C'était le verbe "rattacher" ds la phrase en gras. "rattacher c'est a la fois attacher et renouer, il me semble… enfin c'est ce que moi je comprend par ce verbe. Pour ce qui est des elments culturels et sociaux je pense justement au fait...Lire la suite

Je ressens de la haine envers ma mère

image

J'ai grandi avec des parents qui nous mélaient, nous les quatre enfants constamment à leurs disputent. Le mot est trés faible, car lorsqu'ils se disputaient (ce qui arrivait 2 fois par semaine environ) cela se produisait la plus part du temps en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages