Histoire vécue Famille - Enfants > Relation parents-enfants      (1118 témoignages)

Préc.

Suiv.

Maison de retraite : il suffit de trouver la meilleure

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 627 lectures | ratingStar_112214_1ratingStar_112214_2ratingStar_112214_3ratingStar_112214_4

Cela faisait 18 ans que je m'occupais de mes parents, je m'occupais en plus de ma petit vie de famille car j'étais mariée. Avec mes parents nous habitions dans la même résidence, puis en 1998 mon père décéda, et ma mère continua à vivre seule chez elle. Malgré que je continuais à m'occuper d'elle, je lui est pris une aide à domicile. Mais un matin lorsque je suis allée la voir pour m'occuper d'elle, je l'ai trouvé allongé sur le sol, alors je lui ai prit l'alarme assistance, je pensais être rassuré, mais souvent elle retombait, jusqu'au jour ou ! Elle tomba en pleine nuit, et ce matin-là je n'ai pas pu aller la voir j'avais des rendez vous. Elle resta jusqu'à 14 de l'après-midi allongé sur le sol et en chemise de nuit. S'est son aide à domicile qui est venue me chercher en courant, en me disant que ma mère ne répondait pas lorsque son aide sonnait à la porte, j'ai couru chez ma mère et lorsque j'ai ouvert la porte, ma mère était déjà en hypothermique, nous avons appeler les pompiers qui n'étaient pas positive à sa survit. Depuis ce jour-là l ? Hôpital à long séjour ne l'a jamais plus fait ressortir, et cela tant que je n'avais pas trouver une place en maison de retraite, elle ne pouvait plus rester seule chez elle, et je ne pouvais la prendre chez moi, j ? Habitais au 2éme sans ascenseur. J'ai donc fait les démarches auprès de plusieurs maison de retraite, celles qui étaient autour de ma région, il y en avait qui était très bien, et d'autre ou je pleurais en ressortant, ne voulant jamais mettre ma mère dans ces prisons. Malheureusement pour avoir une place dans ces établissements, il faut qu'une personne s'en aille ou décèdes. Puis un matin du 03 janvier 2003, j'ai reçu un appel d'une maison de retraite que je n'avais pas visiter mais seulement remplie le dossier, j'appréhendai le jour de la visite, mais lorsque je me suis présenter j'ai été très étonné, je ne m'attendais pas à voir une maison de retraite aussi bien entretenue et le personnel très sympathique et patient. Ma mère bien sur, comme toutes les personnes âgées ne voulait pas quitter sa maison, et elle voulait revenir chez elle, mais elle ne pouvait vivre constamment allongés sur le sol, et de mon coté je ne dormais plus et je ne vivais plus, je me réveillais chaque nuit angoissée en pensant à elle, qui était peut-être tombé. Depuis 2003 ma mère est toujours en maison de retraite, elle a 89 ans, elle est dans le 77, à Dammartin en goele, et aujourd ? Hui elle en est contente, et ne se plaint pas, malgré que chaque jours qui passe, elle voudrait mourir, afin de rejoindre mon père, mais non parce qu'elle n'est pas bien, là ou elle est, mais tous simplement parce que mes parents s'aimaient encore à 80 ans. Je me suis donc occupé de mes parents pendant 25 ans, et je ne veux surtout pas que mes enfants s'occupe de moi comme je l'ai fais avec ma mère, je fais donc tous pour que ça ne se produise pas. J'aime beaucoup ma mère et je lui ai prouver en ne la laissant pas vivre seule chez elle, malgré que certaine personnes ne comprennes pas cette façon d'aimer. Puis un jour je suis partis habiter dans le sud, pour du travail, et chaque mois, je fais 1400 km, et cela en trois jours, et en voiture, afin d'aller rendre visite à ma mère. Si ce n'est pas de l'amour alors s'est quoi !!!! Les maison de retraite ne sont pas des prisons, il suffit simplement de trouver la meilleur !!! Quelques fois il vaut mieux payer un peu plus cher et être sur que nos parents y serons bien, même si nous savons que le vrais bonheur ne se trouve pas à cet endroit !
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


112214
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rattacher c'est a la fois attacher et renouer, il me semble…

image

Merilles. C'était le verbe "rattacher" ds la phrase en gras. "rattacher c'est a la fois attacher et renouer, il me semble… enfin c'est ce que moi je comprend par ce verbe. Pour ce qui est des elments culturels et sociaux je pense justement au fait...Lire la suite

Je ressens de la haine envers ma mère

image

J'ai grandi avec des parents qui nous mélaient, nous les quatre enfants constamment à leurs disputent. Le mot est trés faible, car lorsqu'ils se disputaient (ce qui arrivait 2 fois par semaine environ) cela se produisait la plus part du temps en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages