Histoire vécue Famille - Enfants > Relation parents-enfants      (1118 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mère névrosée et père maniaco dépressif

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies 25 ans
Mail  
| 2096 lectures | ratingStar_122312_1ratingStar_122312_2ratingStar_122312_3ratingStar_122312_4

Je suis fille unique, mère totalement névrosée qui m'a étouffée, volé mon identité, qui à force de présence et manipulation m'a rendue totalement dépendante d'elle étant enfant et ado. Mon père est maniaco-dépressif, toujours dans sa bulle, j n'ai jamais pu échanger avec lui. La vie pendant 20 ans a été très triste pour moi, pas d'autres membres de la famille présents, seule avec mes 2 parents qui ne me connaissent pas, ma mère pour qui j'ai été un objet, mon père pour qui je suis invisible. Je n'ai donc eu aucune base, mes bases et valeurs je me les suis construite moi même, la seule que l'on m'a appris c'est la politesse. Bref pour moi je n'ai pas de famille, je sais juste d'où je vois mais personne que ce soit une tante ou un oncle ne s'est approché de moi ? J'ai essayé pendant 2 ans de me rapprocher d'eux, invitation, téléphone, je n'ai jamais eu aucun retour, je dois maintenant l'accepter : ma famille s'en fout, je suis une pièce du puzzle et ça me manque tellement, j'aurai rêvé d'avoir une famille unie, grande, où il y a des repas pour se retrouver. Donc, famille, j'oublie. Ensuite, toutes mes amies sans exception sont en couple, mariées ou non, en concubinage, avec ou sans enfants et moi je suis souvent à part de tout ça, elles avancent dans la vie, plein de projets, moi aucun projet pour moi. J'ai quitté mon ami avec qui j'ai passé presque 9 ans il y a 1 an, cette relation était comme un pilier pour moi et il n'y avait pas d'amour, juse une grande affection, comme-ci il était mon frère. Je me suis donc retrouvée dans l'appartement de ma grand-mère qui possède 2 propriéts et cet appartement n'est habité que 2 mois par an par elle donc j'y suis et elle me demande sans cesse quand je pars, je sais que je dérange alors qu'elle n'y est pas. Ma grand-mère ne m'aime pas non plus. Bref, mes affaires sont stockées dans le grenier d'une amie, je suis là, seule dans cet appart, heureusement j'ai mon petit chat toujours là pour m'accueillir. J'ai envisagé de me tourner enfin vers une formation d'aide médico psychologique, mais il n'y a plus de place donc je ne pourrai la faire avant 1 an et demi. Je dois donc me retrouver un travail rapidement mais je ne trouve pas, ne serait ce que dans la vente, la restauration, n'ayant pas de diplôme. J'ai toujours été dans le standard, l'accueil, je cherche mais n'ayant que très peu de revenus, 600 euros, je ne peux pas m'éloigner trop de mon domicile pour travailler, les transports et l'essence étant trop cher, je me prive sur tout, chaque euro est compté. Et je suis donc avec un homme qui a beaucoup de difficulés psychologiques, trop de blocages sur tout, blocage affectif, blocage sexuel, je suis toujours cachée encore à sa famille, à ses amis, étant musulman, pour lui il faut qu'il y ait mariage religieux pour me présenter. Pour moi, ça ne me pose aucun problème mais il a peur, vivant depuis 6 ans entièrement seul, il a du mal à se dire qu'il est en couple, et garde ses habitudes. Nous habitons à 2 minutes l'un de l'autre, seuls tous les 2 et ne dormons ensemble qu'une fois par semaine, nous voyons 1heure par-ci, par là. Pour lui, nous sommes en couple, mais pour moi je me sens dans une relation mais je vis comme une célibataire. Je l'aime, il m'aime, là dessus aucun soucis, mais c'est comme-ci cet avenir n'arrivera jamais, c'est plus tard, après mais je ne sais pas quand. Alors, oui je prends énormément conscience de ses attentes à lui, je m'adapte à ses disponibilités, on pourrait même dire que je le fais passer avant moi, mes propres attentes. Conclusion : pas de famille, des amies très occupées dans leur vie, la solitude et un homme très peu présent alors je profite à fond de chaque instant avec lui. Je n'ai jamais eu ma place, jamais reçu d'amour, j'apprends la vie toute seule avec l'aide de mon psy et j'essaye de briser tous les schémas mis en place en moi depuis l'enfance.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


122312
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rattacher c'est a la fois attacher et renouer, il me semble…

image

Merilles. C'était le verbe "rattacher" ds la phrase en gras. "rattacher c'est a la fois attacher et renouer, il me semble… enfin c'est ce que moi je comprend par ce verbe. Pour ce qui est des elments culturels et sociaux je pense justement au fait...Lire la suite

Je ressens de la haine envers ma mère

image

J'ai grandi avec des parents qui nous mélaient, nous les quatre enfants constamment à leurs disputent. Le mot est trés faible, car lorsqu'ils se disputaient (ce qui arrivait 2 fois par semaine environ) cela se produisait la plus part du temps en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages