Histoire vécue Famille - Enfants > Relation parents-enfants      (1118 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ne pas se sentir adulte avec ses parents

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies 20 ans
Mail  
| 2527 lectures | ratingStar_123033_1ratingStar_123033_2ratingStar_123033_3ratingStar_123033_4

Ah… les parents !!! Pas simple en effet… mais il vient un moment où si l'on veut que l'adulte qui est en nous prenne sa place, il faut dire "chut" à l'enfant que l'on aimerait rester… Parce que finalement c'est confortable d'avoir un papa et une maman qui décide à votre place… sourire… qui continue le rôle du papa "sanction" ou de la maman "nourricière"… mais ce peut être perturbant car alors sans y faire attention, on glisse lentement dans sa propre vie de tous les jours vers l'enfant que l'on était et on lui laisse les rennes de sa vie… alors celle qui devrait être "femme" se comporte en petite fille vis à vis de son mari… et le mari n'aura pas sa place "d'homme" puisque il devra se comporter en "papa"… Et je sais de quoi je parle… malgré ma cinquantaine… c'est seulement il y a quelques mois que j'ai pris conscience de mes fonctionnements "infantiles" dans le quotidien… et ce qui est pernicieux, c'est que ce n'est pas en continu… je devenais "enfant" quand la sphère émotionnelle et/ou amoureuse était touchée… autrement nickel… j'assurais ma part de femme sans souci : travail, gestion, maison, enfants… C'est lors d'une très grosse déprime qu'une amie est venue à mon secours et m'a ouvert les yeux sur mes fonctionnements de petite fille : je n'osais pas dire "non" aux jugements de mon mari, je boudais, je fonctionnais pour lui plaire, et si cela ne marchait pas, je me sentais malheureuse… même dans l'acte amoureux, je n'étais pas une amante au noble sens du terme… j'attendais tout de lui… le "pater familias"… la vérité fut rude… je me voyais pourtant comme une femme assumant son rôle… il a fallu que j'accepte ce que je voyais pour changer… J'ai commencé par rendre aux autres ce qui était à eux… rire… les jugements, les "tu devrais"… , et mettre mon fonctionnement "adulte" en place… j'ai appris à dire "non"… j'ai appris à dire "oui"… j'ai appris l'art du compromis, de la négociation en adulte… j'ai appris à dire à mon mari "j'entends ce que tu me dis mais je n'y souscris pas"… et j'ai enfin pu dire à mon père que je n'accepterais plus les "jugements infantiles" qu'il portait sur moi (il a 80 ans… mdr) … je lui ai dit que dorénavant moi je fonctionnais ainsi… mais que je n'accepterais plus ses jérémiades interminables sur "sa vie malheureuse"… car il avait fait ses propres choix et devait les assumer mais que cela n'entamait en rien l'amour que je lui portais… il en est resté baba… avant de me qualifier de "fille ingrate"… mdr… au lieu de partir fâchée, je lui ai calmement dit que je lui rendais son affirmation qu'elle était malvenue, que l'amour et le respect que j'ai pour lui était indéfectible, mais que je gérais ma vie à ma façon et lui la sienne… à lui de voir, si il souhaitait continuer sa bouderie ou si les adultes que nous étions pouvaient communiquer… Apparemment… il boude encore… mais cela ne me perturbe plus… Donc, voilà… à un moment… il faut savoir "grandir"… et je veille également à être ainsi avec mes propres enfants… moyennant quoi nous avons des relations d'adultes même si je reste la maman… quand j'estime que cela déborde de mes limites ou de mes attributions… je n'hésite pas à dire à ma fille ou à mon fils… "ça, la mère que je suis sera un mauvais juge… tu peux prendre conseil auprès d'une amie ou d'un ami"… et cela ne remet pas en cause notre relation profondément basée sur le respect humain… Bon courage… à tous… mais je peux vous dire… que cela en vaut vraiment la peine… on devient crédible aux yeux des autres, de ses proches… et forcément leur attitude change vis à vis de vous…
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


123033
b
Moi aussi !
3 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rattacher c'est a la fois attacher et renouer, il me semble…

image

Merilles. C'était le verbe "rattacher" ds la phrase en gras. "rattacher c'est a la fois attacher et renouer, il me semble… enfin c'est ce que moi je comprend par ce verbe. Pour ce qui est des elments culturels et sociaux je pense justement au fait...Lire la suite

Je ressens de la haine envers ma mère

image

J'ai grandi avec des parents qui nous mélaient, nous les quatre enfants constamment à leurs disputent. Le mot est trés faible, car lorsqu'ils se disputaient (ce qui arrivait 2 fois par semaine environ) cela se produisait la plus part du temps en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages