Histoire vécue Famille - Enfants > Relation parents-enfants      (1118 témoignages)

Préc.

Suiv.

On ne peut me reprocher de le couper de sa famille

Témoignage d'internaute trouvé sur pathol08
Mail  
| 301 lectures | ratingStar_60912_1ratingStar_60912_2ratingStar_60912_3ratingStar_60912_4

Le soucis est que nous ne pouvons pas aller souvent chez ses parents, je crois même que cette année nous n'irons pas. Nous ne prenons pas de vacances (nous sommes tous les 2 créateurs d'entreprises et c'est donc compliqué pour partir). En général, nous prenons un w-e prolongé autour du 14 juillet ou nous partons de la maison pour souffler (à deux, en amoureux).

 

L'an dernier quand nous sommes parti en mai, justement nous sommes resté moins de jour que prévu chez eux, car c'était le foutoir, c'est mon conjoint qui m'a dit tel jour on part, il serait bien parti avant, mais il y avait la grand-mère. C'est même moi qui lui ait dit de rester pour elle, et avant de prendre l'avion pour aller voir mes parents, je lui ai dit aussi d'aller la voir.

Comme ça, on ne peut pas me reprocher de le couper de sa famille.

 

Parce que le jour de notre déménagement, elle a quand même trouver le moyen de faire une crise de l'arme (sauf que personne à compris ce qui lui arrivait, elle disait que c'était parce que son mari n'était jamais là, à l'époque il avait repris un travail, obligé). Mais plus tard j'ai compris que ce n'était pas la vrai raison.

 

Et oui quand ils viennent c'est pour 1 semaine, je suis déjà énervé et on est mercredi, alors qu'ils arrivent samedi.

 

Oui pour les travaux je voudrais les faire lui et moi, je lui ai déjà dit qu'on devrait repeindre le salon et s'y installer le soir.

Des fois je me pose des questions sur comment ils ont élevé leur enfant c'est 2 monstres.

Surtout que eux ne font rien gratuitement après il faut les couvrir de cadeaux et quand on dit des choses sur eux c'est "ils nous ont aidés". Mes parents nous ont aussi aidés dans un déménagement mais eux sont repartis les mains vides.

 

Là pour samedi c'est hors de question, même pas des chocolats et si mon ami commence à faire des siennes cette fois il va m'entendre.

C'est pour cette raison aussi que je ne peux pas les voir, il faut toujours être gentille dire amen à tout avec eux.
  Lire la suite de la discussion sur pathol08.com


60912
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rattacher c'est a la fois attacher et renouer, il me semble…

image

Merilles. C'était le verbe "rattacher" ds la phrase en gras. "rattacher c'est a la fois attacher et renouer, il me semble… enfin c'est ce que moi je comprend par ce verbe. Pour ce qui est des elments culturels et sociaux je pense justement au fait...Lire la suite

Je ressens de la haine envers ma mère

image

J'ai grandi avec des parents qui nous mélaient, nous les quatre enfants constamment à leurs disputent. Le mot est trés faible, car lorsqu'ils se disputaient (ce qui arrivait 2 fois par semaine environ) cela se produisait la plus part du temps en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages