Histoire vécue Famille - Enfants > Relation parents-enfants      (1118 témoignages)

Préc.

Suiv.

Pour mes parents, je ne suis rien.

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo 43 ans
Mail  
| 323 lectures | ratingStar_135170_1ratingStar_135170_2ratingStar_135170_3ratingStar_135170_4

Je suis fachée avec mes parents depuis un bout de temps, ma mère ne m'a jamais voulu (elle a tout fait pour que je ne vienne pas au monde : aiguille à tricoter, tisanes et j'en passe, elle me l'a dit dès que j'ai été en age de comprendre : hèlas pour moi je suis là) et mon père lui, fait tout ce qu'elle dit.j'ai un frère et une soeur, mes parents considèrent que seule ma soeur est leur enfant, ils étaient agriculteurs et commerçants car ils vendent des fromages sur les marchés et aux resto, cette affaire familiale remonte à 4 générations, ils font énormément de fric et biensur au black, car tous l'argent des marchés est en liquide, mes parents tous deux en vie ne veulent pas s'occuper du partage ? Mais c'est mon bof-frère qui s'en charge, en fait il veut savoir combien je veux tout en sachant qu'ils m' avaient déjà envoyé boulé en me promettant que ils avaient tous les droits vu qu'ils sont agri, et donc la somme qu'ils me lançaient à la face pour se débarrasser de moi était de : 15000 euros, alors que tout réuni maison, batiments, granges en pierre etc… il y en a pour prés de 55000 euros au vues des agents immobilier.

Je suis handicapée à plus de 80%,je suis diabétique et obèse, dépressive, avec une maladie congénitale grave et là je ne sais plus quoi faire, ils sont au téléphone tous les jours (j'ai un répondeur je filtre) mais il y a quelques jours ils se sont pointés chez nous je les ai rembarrés, mais aprés pendant 3 jours j'ai fait de trés grosses crises d'angoisse, mon mari est lui aussi en invalidité suite à son métier : menuisier charpentier : j'ai 43 ans, lui 48,je ne pourrais pas supporter de les voir une autre fois, mais que faire, que demander, aucun notaires que j'ai contacté n'a voulu me dire quoi faire, je prècise que arroser   avec de la liquidité est trés utilisé chez eux, ils sont trés connus et trés respectés, et de grandes personnalités leur achète des fromages.

Je me sens abandonné, sans personne pour m'aider, ils ont tout, l'argent le pouvoir et moi et mon mari, à leurs yeux nous ne sommes que des assistés de merde, je suis désolée, mais c'est les propos qu'ils ont envers nous, il faut aussi savoir que les personnes qui ont voulu me défendre (infirmière, médecin etc…) n'ont plus jamais remis les pieds chez eux, ils ont changé de médecin, d'infirmière…

Nous avons 2 enfants qui haissent leurs grands-parents cela ne vient pas de notre fait mais eux aussi ont eu droit au remarques : qu'ils auraient mieux fait de ne pas naitre, surtout mon fils de 14 ans ma fille de 20 ans les prend pour de grands malades mentaux.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


135170
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rattacher c'est a la fois attacher et renouer, il me semble…

image

Merilles. C'était le verbe "rattacher" ds la phrase en gras. "rattacher c'est a la fois attacher et renouer, il me semble… enfin c'est ce que moi je comprend par ce verbe. Pour ce qui est des elments culturels et sociaux je pense justement au fait...Lire la suite

Je ressens de la haine envers ma mère

image

J'ai grandi avec des parents qui nous mélaient, nous les quatre enfants constamment à leurs disputent. Le mot est trés faible, car lorsqu'ils se disputaient (ce qui arrivait 2 fois par semaine environ) cela se produisait la plus part du temps en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages