Histoire vécue Famille - Enfants > Relation parents-enfants      (1118 témoignages)

Préc.

Suiv.

Que dois-je faire pour convaincre mes beaux-parents ?

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 1419 lectures | ratingStar_224389_1ratingStar_224389_2ratingStar_224389_3ratingStar_224389_4
Ma copine et moi somme ensemble depuis le 1er janvier sois 7 mois depuis le 1er aout, j'ai 21 ans et elle 18ans bientôt en septembre. Bref tout commença le vendredi 26 juin ou moi et ma copine on eu des relation sexuel. Je précise que ma copine et moi nous avons déjà fait l'amour plusieurs fois auparavant et que qu'on a pas eu de problème. Et pour info ma copine a fait ça première fois avec moi (détail important pour la suite). Donc ce fameux 26 juin on été chez moi nous avons eu des raports. Sauf mal chance la capote craque mais hélas on s'en apperçoit trop tard, car elle a vraiment craquer vers la fin, quand j'était vraiment sur le point de éjaculer, car sinon je pense j'aurai senti une sensation différente je pense. Donc coup de poisse, une fois le raport terminé j'informe ma copine que la capote a craqué, elle panique car elle prend pas la pillule. J'essaye de la rassurer que je n'ai vraiment pas senti, et qu'on va vite courir a la pharmacie qui est a 2min de chez moi. Je l'informe et je lui montre sur internet en coup de vent sur des forum des information sur la pilule du lendemain pour la rassurer et lui prouver qu'on peut arranger ça. Sur le forum il était dit qu'on avait 72h pour la prendre, et plus vite on l'a prend plus est efficace. Je ne sais plus sur quel forum je suis allé. 15 min même pas (le temps de se remettre de ces émotions) on cours a la pharmacie. Ma copine étant très inquiète et ayant une certaine honte, elle me dit de me rendre a la pharmacie tout seul acheter la pilule du lendemain. Même si étant mineur elle aurait pu l'obtenir gratuitement, je ne cherche pas trop à la perturber. J'y vais donc tout seul. Je demande une pilule du lendemain au pharmacien en lui posant une ou deux question. On doit la prendre au plus vite ? oui avant 72h. Je lui dit que le rapport est très récent. Bref je ne cherche pas à en savoir plus, peut être ce fut une erreur de ma part, ou alors le pharmacien m'a très peu informer. Certains pharmaciens sont trop commercial avant tout, et très peux informateur et conseilleur ce qui est dommage. Je ne veux pa généraliser, la plupart son surement très bon, mais moi j'ai du tomber sur le mauvais. Donc continuons, on rentre chez moi elle prend la pilule (soit en gros 20 min après le rapport) et je l'a rassure en lui disant tinquiete pas tout ira bien, on a réagit très vite, voila ne t'en fais pas. Donc pour résumé la capote a craquer, j'ai éjaculer, on à pris la pillule du lendemain 20min après le rapport, et ma copine étant en periode, je ne sais plus le nom, en gros elle a eu ces regle peut de temps avant il me semble, moin de 15 jours, donc sauf erreur de ma part on m'avait dit que elle était plus fertile pendant les jours qui suive les regles. Corrigé moi si je me trompe. Bref plusieurs jours passe. Elle attend impatiemment ces prochaine règles, même si on était confiant avec la pilule, mais l'arrivé des règles aurait plus que rassurer. Donc le jour ou elle aurait du les avoir, elle n'arrive pas, c'était un lundi il me semble. Première panique donc ! Je tente de la rassurer, elle viendront demain. Puis mardi toujours pas, mercredi, jeudi. Vendredi, je lui dit c'est surement la pilule du lendemain qui ta un peu dérégler de quelque jour. Si tu les à pas lundi (soit 1sem de décalage on achete un test de grossesse) Donc on attend lundi toujours pas de règle. Je décide donc d'acheter un test en pharmacie pendant que ma copine était au travail. Je lui achete lui donne et lui demande qu'elle m'attende pour le faire car je veux être au près d'elle pour ces moment là. Mais voyant ma copine que le lendemain, elle décida de le faire le lendemain matin sans moi avant d'aller au travail, car sa là tracassai trop ce que je peux comprendre. Coup de fil du matin, elle m'appelle elle pleure au téléphone, le test est positif, je n'y crois pas mes yeux, j'aurai jamais pensé un truc possible comme ça. En plus la povre elle devait aller au travail. On avait un acheté le test le moins chère, celui qui affiche des bar de couleur. Donc je lui est dit rien n'est sur encore a 100%. Elle me dit si la bar se voit très bien. Je lui dit j'acheterais un test clearblue ou sa affiche analogiquement "enceinte" et avec le nombre de semaine. Ce test qui est plus fiable. Oui petite infos sur le quel je n'ai pas préciser. Ma copine est d'origine siciliène du côté de sa mère. Et sa mère est très mère poule. Elle lui demandait chaque jour t'a tes règle ma fille? Et ma copine lui disait non au début pensant qu'elle allait arriver plus tard. Mais n'arrivant pas, elle fit croire à sa mère que oui elle les a enfin eu, pour ne pas l'inquiéter. Revenons sur le test clearblue nous avons du faire plusieur pharmacie pour en trouver un. On fit le test chez moi ensemble. Et la le test affiche "enceinte" maintenant c'est sur elle est enceinte. Ma copine pleure dans me bras. J'essaye de la rassurer mais je suis bouleverser moi aussi. Comment va t-on faire ? Doit-on le dire à ces parents ? Ces parent la croyant vierge, et étant très famille et protecteur, il ne voudrait surement plus que je la voye. On informa les personne de confiance de la situation, sa meilleur ami et son meilleur ami, mais également un de mes très bon amis. Il sont tous étonner et triste pour nous. On décide d'aller donc d'aller voir le planning familliale. Ma copine y est allé avec sa meilleur amie. Elle on pris un premier contact et une prise de sang qui s'est avéré positif, rien d'étonnant quoi. L'après midi j'étais donc avec elle pour les résultat de la prise de sang et nous avons discuter avec une femme du planning. On lui expliqua comment tout celà était arriver, qu'on veut avorter, et qu'on veut le cacher aux parent de ma copines, car ça serait vraiment la fin du monde si ils le savaient. Je lui explique donc comment tout celà c'était dérouler et elle m'appris qu'on avais pris la pilule du lendemain trop rapidement a mon grand étonnement. Je lui répondit, on ne savait vraiment pas cette information, on nous dit de prendre cette pilule avant 72h et le plus rapidement possible, chose que nous avons fêtre (prise 20min après le rapport). Elle nous expliqua qu'on a rien tué en gros car rien ne c'était formé. Je lui dit que c'était un grand manque d'information ce qu'elle ne rétorque pas mais confirma. Elle nous expliquais tout les rendez vous que l'on devait faire, avec les adresse (gynéco, anesthésiste etc...) Elle nous dit aussi qu'on c'était pris tôt donc que c'était bien. Elle nous expliqua la méthode par médicament mais on ne pouvait pas faire cette méthode car il falait faire vite et ma copine partait en vacance 2semaine et qu'elle était obligé d'y aller, sinan s'aurait été louche. Puis autre problème ma copine est en cfa donc elle travail toute l'année sauf 5semaine de vacance par ans et elle ne veut pas raté le travail car il faudrait donner une preuve puis son patron pourrai informer ces parent, et elle a pas envi qu'a son travail sa se sache. Donc on partit une IVG classic. On lui expliqua que l'on veut tout cacher a ces parent mais comment faire pour cacher les remboursement de la sécu. De plus la mère de ma copine garde même la carte vital de sa fille dans un tirroir mais ça encore on pouvai la prendre en cachette. Mais ces parent regarde tous ces couriers, donc ceux de la banque et meme ceux de la sécu. Et les remboursement fournirai deux preuve, une sur le relevé de la banque et une sur un courier de la sécu. Et ça serait le drame. Surtout pour l'ivg 200€ c'est vraiment le truc très bizar quoi. La femme nous dit que l'on pouvait s'arranger avec les secretaire des hopitaux ou autre ou alors ne pa se faire rembourser. Donc nous au départ on était parti pour tout payer de nous même sans se faire rembourser, donc docteur, echographi, anesthésiste etc... sauf l'ivg 200€ qu'on aurait tenté de divulgué je ne sais comment. elle nous fit prendre des rendez vous et passer par l'hopital de ma ville. Mais la bas c'est eux qui donne les rdv et on a pas trop le droit de leur dire non je peux pas je travail ou alor pire je suis en vacance il nous gueulerai dessu. Donc on passa par un medecin conseillé du planning qui pratique les IVG. Car avec un medecin on peut mieu choisir ces rdv. Donc on avait tout nos rdv dans les temps après le retour des vac de ma copine. Et tout était niquel, elle les a tous après ces heure de travail donc vraiment le top et l'ivg derniere semaine d'aout ou elle était en vacance. Comme l'ivg prend une demi journé. Donc vraiment le top. Elle pouvait partir en vac la tête tranquille et ne plus trop y penser. A son retour de vac on était près. C'est vraiment dur pour elle de devoir le cacher a ces parent et de leur mentir, des fois elle craque dans sa chambre quand elle est toute seul, car tous ceci nous dépasse jamais on aurait cru que ça nous arriverai. Donc voila on attendait le jour des date, on se soutenai, je lui disai de gardé confiance que tous se passera bien. On a tous planifié. Donc une nouvel semaine commença après son retour de vacance (soit cette semaine là sachant qu'il est vendredi a l'heure ou j'écris se message). Lundi comme elle travail pas je vis ma copine, je ne l'avais pas vus pendant 2semaine. Elle m'informa que sa meilleur amis lui avais écrit que sa mère le savait qu'elle était enceinte (la mère de la meilleur amis a ma copine). Je vous explique comment, sa meilleur ami déménage et sa mère regardait le pc de la famille pour le vider et elle tomba sur une conversation de sa fille avec ma copine ou elle parlait d'avortement etc. La mère informa la fille je c'est tout je vais informer les parent de ta copine. La copine pouvait rien faire, "non fait pas ça stp". Et la mère disait que c'était grave qu'il fallait que ces parent le sache. Mais de quoi ce mele t-elle ? Elle m'a vraiment agacé de se meler de qui la regardait pas. Car en plus elle parlait très peu avec les parent de ma copine, mais elle avait que même leur fixe. Et la je dis a ma copine bon là c le drame. On a tous prévu et calculer mais une personne peut tout foutre a l'eau et sa sera vraiment terrible, parce que tes parent le seront par une autre personne, donc c'est vraiment le pire des scénario que de l'apprendre par qqn d'autre que sa fille. Je ne suis plus sur a 100% maintenant car tout peut être detruit. Avec ma copine on garda espoir et on se dit elle est en plein déménagement elle le dira pas peut-être pas, puis quel intérêt. Donc le lendemain (soit ce mardi). Ma copine rentre du boulot comme chaque midi pour le repas, sa mère savait tout. D'après ce que m'a rapporté ma copine. Elle lui dit tu nous à déçu, on avait confiance en toi. Ton copain on veut plus le revoir, ni entendre parler de lui c'est fini. Ma copine m'appela donc par la suite en larme on se verra plus c'est finit ma mère peut plus te voir je les ai déçu toute ma famille va le savoir. Son père a été mis au courant, il est furieux et veut aussi plus me voir. Puis tout le reste de sa famille fut mis au courant. Car il son très famille, c'est la famille du côté de sa mère donc le coté siclien (pour info la famille du côté du père il ne se parle plus). Même le frere de 23 ans a été mis au courant alors qu'il était en vacance en sicilie. Bref tout le monde. Ma copine du retourné au travail. On se parlait un petit peu par sms car elle a illimité en sms qu'à partir de 18h et avant elle avait casiment plus de crédit, elle utilisa c'est dernier sms. C'est vraiment dur de pas pouvoir lui parler, j'atendis donc qu'elle sorte du travail a 18h pour lui parler sur msn, c'était vraiment très dur pour elle, elle s'en voulait. Son père quand il rentra du travail a 19h lui pris son pc (jusqu'à aujourd'uit soit vendredi, il ne lui a toujours pas rendu, mais normalement il doit lui rendre samedi, c'était pour la faire réflechir) il donna également une baffe et lui pris aussi son portable le soir quand il est rentré dans sa chambre et qu'il la voyait textoter. Son portable lui est restituté tous les matin et jusqu'a 19h donc en gros on s'ecrivait que de 18h a 19h car elle avait ilimité. Elle n'a plus de credit d'appel ni moi donc c'est vraiment dur. Et elle est interdit de fixe. Son père veut vraiment plus me voir aussi. Ma copine ne dit pas trop grand chose pour ne pas s'embrouiller avec ces parent, car ils lui disent tellement tu nous a déçu on avait confiance en toi etc. Ma copine ne veut pas plus agraver avec ces parent la confiance qu'elle a perdu. Sa mère lui di qu'elle devait me rendre tout les affaire qu'elle a de moi, et elle retira toute les photos de nous deux qui y'avait au mur, meme une photo qui était dans un cadre c'est vraiment abuser. Ma copine est suprise est choqué mais ne cherche pas trop à se rebelle, ce que je comprendre la priorité avant tout c'est qu'elle se face soigné avec l'ivg puis qu'elle re instore une confiance familiale. Mais la mère lui a rendu ces photos mais elle n'avait plus le droit de les afficher. Je parle a ma copine comme il faut que j'agisse, elle me dit que non il faut vraiment pas pour l'instand. Je me dis qu'elle n'avait pas tord, c'est trop chaud ces parent voudront rien n'entendre. Donc il fallait que je me face petit et je tenterai un dialogue en septembre, même si ma copine me déconseille de le faire. Mais il faut bien que j'agisse. Car j'ai vraiment une posture difficile je peux pas agir mais il faut que j'attende et c'est vraiment dur. De plus il est difficile jusqu'a maintement de parler avec ma copine comme on parler avant (c'était surtout par msn et puis sms) là nous avons que quelque sms. Heuresment demain elle devrait récuperer son pc je l'espère et aussi son portable et son nouveau credit arrive. Jeudi je lui dit que je pouvais monter la voir a pied, train et bus (car je n'ai plus de voiture) soit 1h de trajet, même pour la voir que 10min après sont travail et le temps du trajet pour qu'elle rentre chez elle, elle ne voulait pas car trop risqué et elle ne veux pas mentir a ces parents. Je montai que même et elle fut étonné mais touché par mon geste. Ouf j'avait tellement peur qu'elle men veuille, on en profita pour se faire des petit bisous et calins, et un petit je t'aime sois forte très rassurant. Elle me dit que je suis borné et que je m'accroche, je lui di que oui il le falait. Vendredi donc cette après midi elle est allé a son rdv de l'echographie (le rdv qu'on avais pris et que je devais aller avec elle) mais je ne peux plus à présent, c'est vraiement triste j'avait tellement envi d'être là pour elle. Mais sa mère ne veut pas et c'est sa mère qui l'accompagne partout. Sa mère a maintenu que le rdv de l'echo, et sinon elle ne veut pas aller voir le medecin qui nous a été conseiller par le planing car elle ne le conaissait pas. Imagine il t'aurait charcuter dit -elle c'est vraiment grave et inconscient ce que t'allait faire, je t'amenerai a mon gynéco (rdv tjrs pas arriver au jour d'aujourd'hui car l'echographie était aujourd'hui) Bref ma copine me dit que ces parent ne veulent vraiment plus me voir, que c'est finit, sous entendu il veule qu'elle rompt. Et ma copine pour l'instand elle ne se manifeste pas trop pour pas rentrer en conflit. Je pense qu'elle fait bien car ces parents voudront rien entendre car c'est trop récent. Donc il faut avant tout qu'elle soit sorti de son IVG. De plus ces parent l'on priver de sorti, elle n'a plus droit de sortir (fin ça je pense que sa va pas trop durer) car on peut pas interdir une fille qui a bientot 18ans de vivre. Je ne sais vraiment pas quoi faire c'est vraiment difficile a vivre tous ce qui nous est arriver avec ma copine. On avait des projets ensemble pour les mois et année a venir, enfin on les a toujours quoi, car on rien n'a changer entre nous, juste le faite qu'on c'est pas vu hier et aujourd'hui comme c'était les semaines habituel et qu'on c'est pas quand on se revera malheuresement. On va laisser couler le mois d'aout pour un peu relacher tous sa et après je tenterais un dialogue avec ces parents, ou un truc du genre. Et il faut que ma copine leur montre bien qu'elle est triste et qu'elle a plus le gout a rien, et non qu'elle garde pour elle pour ne pas s'embrouiller avec ces parents. Car elle ne veut pas s'embrouiller avec ces parent pour moi (au jour d'aujourd'hui, ce qui me semble être le mieu car y'a trop de chose a régler et chaque chose en son temps). Je lui ai dit je ne veux pas que tu t'embrouille avec ta famille pour moi, mais de l'autre côté il faut pas que tu me quitte pour ta famille. Sous entendu voila plus tard tu fais pas ta vie avec ta mère ni ton père. Mais en se moment voila j'évite un peu de lui parler de nous, car elle a trop la tête rempli et sa sert a rien de lui rajouter des couches. De plus pour information samedi j'allai partir 1week a la mer avec ces parents et ma copine, et pleins d'autre petite choses qui me fesai rentrer de plus en plus dans sa famille et donc avancer notre relation. Soit il y avait que du positif à projeter. Tout allait nickel jusqu'a ce drâme. Et ces parent doivent surement penser que je suis le responsable, que j'ai mis en enceinte leur fille alors que non. Nous avons rien fait de mal, nous avons vivions notre amour a fond, on embetait personne on fesait notre petite vie dans notre coin, et voilà comme tout couple on avait des relation sexuel et la dernière c'est avéré malchanceuse, et ça peut arriver a tout le monde. Ces parents on du mal à croire ma copine, il pense qu'on a fait sans capotes, comme deux inconscients, et ils doivent surment pensé je pense après je me trompe peut-être, mais que j'ai du l'inciter a le faire, ben oui je suis le mec de 21 ans qui influence leur petite fille de 17ans presque 18ans. C'est vraiment domage d'être aussi peu ouvert d'esprit, mais je pense qu'il seront mieu ouvert d'esprit une fois ma copine sorti de tous sa. Quelle conseils pourriez vous me donnez pour reconquérir mes beaux parents ? Ils peuvent nous empecher de nous voir, mais pas nous empecher de nous aimer
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


224389
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rattacher c'est a la fois attacher et renouer, il me semble…

image

Merilles. C'était le verbe "rattacher" ds la phrase en gras. "rattacher c'est a la fois attacher et renouer, il me semble… enfin c'est ce que moi je comprend par ce verbe. Pour ce qui est des elments culturels et sociaux je pense justement au fait...Lire la suite

Je ressens de la haine envers ma mère

image

J'ai grandi avec des parents qui nous mélaient, nous les quatre enfants constamment à leurs disputent. Le mot est trés faible, car lorsqu'ils se disputaient (ce qui arrivait 2 fois par semaine environ) cela se produisait la plus part du temps en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages