Histoire vécue Famille - Enfants > Relation parents-enfants      (1118 témoignages)

Préc.

Suiv.

Solitaire, j'ai peur que mon fils devienne comme moi

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 1469 lectures | ratingStar_85241_1ratingStar_85241_2ratingStar_85241_3ratingStar_85241_4

Je pose cette question car j'ai toujours été seule, depuis mon enfance, parce que j'étais très timide et réservée, et au collège, lycée, on me disait "t'es tout le temps toute seule, t'as pas envie de te suicider des fois ? "

Et je me disais, bien sur, tout seul on ne fait rien d'intéressant, on s'ennuie, tout est triste. Plus tard j'avais dit à quelqu'un que je ne sortais pas le we car je n'avais pas d'amis avec qui sortir, et Il m'a répondu, je ne sais pas comment tu fais, moi si je n'avais pas mes sorties entre potes pour décompresser du boulot je me tirerais une balle…

Je me suis dit aussi il a raison.

Mais en fait je n'ai jamais eu le courage de me suicider.

J'ai cru oublier ma solitude et mon incapacité à me faire des amis, m'intégrer à un groupe, être une personne socialement normale, en travaillant et en trouvant un petit ami. Puis je me suis mariée et ai eu un enfant. Je n'avais toujours pas de copines mais j'avais les amis de mon mari.

Et puis j'ai divorcé, et j'ai noyé ma solitude dans les rencontres par internet.J'avais réussi à me faire une copine par internet près de chez moi mais depuis quelques temps on s'est éloignées.

Et maintenant je me suis remise en couple avec un homme rencontré par internet. On vit ensemble depuis 5 mois et on attend un enfant. J'ai toujours mon fils de deux ans une semaine sur deux en alternance avec mon ex-mari.

Mais malgré que je sois à nouveau en couple, que j'ai un enfant, et que mon ami et moi on en attend un, je me dis que finalement rien n'a changé :

Je n'ai toujours pas de copines, pas une seule, à part cet ex-amie avec qui on échange des textos de temps en temps.

Ce que je veux dire c'est que les autres filles de mon age, ou jeunes maman, leur temps libre elles ne le passent pas seules à la maison à regarder la télé ou s'occuper de leur enfant, elles sortent avec des copines ou vont voir des amis, de la famille, etc…

Et moi non, mon temps libre, c'est à dire tout le temps puisque je suis en recherche d'emploi, c'est rester à la maison seule ou avec mon fils. En plus comme je n'ai pas d'argent et pas le permis ça réduit beaucoup les activités. Et aussi j'ai honte de sortir promener mon fils seule, j'ai peur du regard des gens, peur qu'ils se disent que je suis trop jeune, que j'aurais jamais du avoir de gosse, que je suis encore une de ces filles qui s'est fait sauter sans contraception, etc…

En plus, meme si je suis enceinte et que mon ami a voulu de cet enfant autant que moi, il ne me soutient pas beaucoup au quotidien, car depuis qu'il a trouvé un travail dans la restauration il ne vit que pour ça, et il va meme boire un verre avec ses collèges après le boulot. Je me sens complètement exclue, isolée.

Je n'ai aucune vie sociale.

Mais je me dis, à la limite si je n'avais pas d'enfants, ce ne serait pas bien grave, mais là j'ai un fils de deux ans et un autre en route.

J'ai souvent peur que mon fils souffre de mon enfermement.

C'est pour ça que je le met à la crèche toute la journée pour qu'il voit d'autres enfants, fasse des activités, et joue dehors avec les autres dans la cour.

Mais le we c'est toujours pareil il reste avec moi seul à la maison. Parfois quand mon ami n'est pas trop mal luné on va le promener au parc, mais il est souvent trop fatigué pour ça.

Je me dis heureusement que je ne l'ai qu'une semaine sur deux comme ça l'autre semaine il est avec son père qui lui voit plus de monde que moi.

Mais bon je me demande si cette situation peut l'affecter pour plus tard. J'ai peur qu'il devienne comme moi.

Ce serait vraiment un échec s'il devenait sans amis et renfermé comme moi…

Et je me demande si avoir un enfant de plus dans ma situation c'est raisonnable. D'un coté je me dis que comme ça ils seront deux, ils s'ennuieront moins, meme s'ils ne seront que demi-.

Et d'un autre, je me dis, et si mon ami me quittait et me laissait seule, je serai encore seule, avec deux enfants cette fois-ci.

En fait ma question c'était : est-ce qu'être une mère renfermée et solitaire.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


85241
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rattacher c'est a la fois attacher et renouer, il me semble…

image

Merilles. C'était le verbe "rattacher" ds la phrase en gras. "rattacher c'est a la fois attacher et renouer, il me semble… enfin c'est ce que moi je comprend par ce verbe. Pour ce qui est des elments culturels et sociaux je pense justement au fait...Lire la suite

Je ressens de la haine envers ma mère

image

J'ai grandi avec des parents qui nous mélaient, nous les quatre enfants constamment à leurs disputent. Le mot est trés faible, car lorsqu'ils se disputaient (ce qui arrivait 2 fois par semaine environ) cela se produisait la plus part du temps en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages