Histoire vécue Famille - Enfants > Relation parents-enfants      (1118 témoignages)

Préc.

Suiv.

Vivre loin de sa famille

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 699 lectures | ratingStar_222987_1ratingStar_222987_2ratingStar_222987_3ratingStar_222987_4

Moi aussi je suis loin de ma famille et parfois c'est dur, je vois tout en noir… mais je communique beaucoup avec mon conjoint et ça m'aide, je m'oblige à sortir dans les alentours, que je ne connais pas. 6 mois que je suis dans cette nouvelle région et je n'ai pas d'ami !!! C'est trés difficile, les gens restent trés fermé aussi. Il faudrait vraiment que tu te force à sortir de chez toi, surtout ne pas s'enfermer et les gens il leur faut du temps pour "sourire", à force de te rencontrer… Va dans des lieux convivials : Bibliothèque, souvent il y a des étudiants qui y bosse, par exemple… A la boulangerie du coin, chez le coiffeur (j'ai fini par me lier avec ma coiffeuse mais il faut du temps). Et peut-être d'autres idées m'échappent !!

En tout cas ne baisses pas les bras et aussi apprend à connaitre ta région, à regarder (office du tourisme) Parfois c'est même moi qui fait découvrir des beaux coins de la région, à mon homme, je le surprend et il est ravi… Bon courage !! Ne baisse pas les bras, et ton baisse de moral est peut être passager, sinon il faut voir un médecin qui peut te guider !!!
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


222987
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rattacher c'est a la fois attacher et renouer, il me semble…

image

Merilles. C'était le verbe "rattacher" ds la phrase en gras. "rattacher c'est a la fois attacher et renouer, il me semble… enfin c'est ce que moi je comprend par ce verbe. Pour ce qui est des elments culturels et sociaux je pense justement au fait...Lire la suite

Je ressens de la haine envers ma mère

image

J'ai grandi avec des parents qui nous mélaient, nous les quatre enfants constamment à leurs disputent. Le mot est trés faible, car lorsqu'ils se disputaient (ce qui arrivait 2 fois par semaine environ) cela se produisait la plus part du temps en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages