Histoire vécue Famille - Enfants > Secrets de famille      (144 témoignages)

Préc.

Suiv.

La soeur de mon mari était abusée par son beau-père

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 2077 lectures | ratingStar_9043_1ratingStar_9043_2ratingStar_9043_3ratingStar_9043_4

Comme toi j'attends une petite fille, et ça devrait être pour mon plus grand bonheur, puisqu'elle arrive après deux petits gars.

Depuis le début de ma grossesse, j'entends "on espère pour vous que se sera une fille", et ça me mets hors de moi ! Il y a 1 an, j'aurais vraiment été folle de joie d'attendre une fille, mais en mai dernier, ma belle soeur s'est tuée dans un accident de voiture, et son fiancé nous a alors révélé que le petit ami de ma belle mère l'a violée pendant presque 7 ans…

Ma belle soeur est partie vivre en Espagne avec sa mère et son petit ami alors qu'elle avait 12 ans, et jusqu'à ses 19 ans, ce sale type a abusé d'elle. Nous avons du encaisser d'un seul coup la mort de V et les révélations du calvaire qu'elle avait vécu loin de nous pendant des années…

La culpabilité de n'avoir rien vu, cette sale impression de n'avoir rien voulu voir, même si nous étions à 2000 km d'elle, nous n'avions pas vraiment confiance en ce type. On se disait que sa mère la protégerait, que ce n'était pas possible qu'elle laisse qlq un faire du mal à sa fille, et pourtant, c'est ce qui s'est passé…

V est morte en mai, nous avions décidé de commencé les essais pour bb3 en juin, je souhaitais attendre un peu, mais mon mari voulait que cet enfant arrive vite, comme pour conjurer le sort, et j'ai dis ok, me disant que je serais assez forte pour surmonter tout ça, et puis on nous a annoncé une petite fille, et me voilà dans l'angoisse…

Je suis à la fois heureuse de l'arrivée prochaine de cette petite puce, et en même temps je sens grandir en moi une haine terrible, et cette haine est tournée vers ma belle mère. Je ne supporte même pas l'idée qu'elle puisse approcher ma fille, la prendre dans ses bras… je ne peux pas… plus le temps passe, plus je la hais, et plus je la méprise. Elle étais avec nous pour les fêtes et je me rend compte que je ne peux même plus la regarder en face, je ne lui adresse que les paroles les + necessaires, je la fuis le + possible…

J'ai peur aussi de moi évidemment : de ne pas savoir moi aussi protéger ma fille, de ne pas voir sa souffrance. J'ai peur aussi de ce climat dans lequel elle va naître. Je voudrais la garder en moi, là au moins, elle ne craint rien…
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


9043
b
Moi aussi !
4 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Adoption de son beau fils

image

Bonsoir, J'ai été adoptée par mon beau père à l'âge de 4 ans. Je n'en ai aucun souvenir. Mon cas est un peu particulier, ma mère et mon père génétique se sont séparés très tôt. Mon père m'avait reconnue, mais n'avait aucun contact avec...Lire la suite

Message d'espoir pour les deprimes, depressifs!!!

image

C'est ce qui m'aide a m"en sortir et égalEment empéchéR un peu que mes fardeaux rejaillissent sur les épaules de mon enfant et ne l'encombre, car vous étes la preuve que les histoire familiales non réglées rejaissent sur les générations...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages