Histoire vécue Famille - Enfants > Secrets de famille      (144 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ma descente aux enfers et ma remontée avec force et courage : rien n'est insurmontable

Témoignage samestory par 45 ans.
Mail  
| 1750 lectures | ratingStar_227961_1ratingStar_227961_2ratingStar_227961_3ratingStar_227961_4

Bonjour,

Je suis une maman de 5 enfants, mariée depuis 15 ans avec un homme merveilleux.

Nous somme une famille reconstituée quand j’ai rencontré mon mari, j’avais déjà 3 enfants 3 beaux garçons de 4, 5 et 7 ans dont j’avais la garde unique. Nous étions bien et heureux même si je n’avais pas beaucoup d’argent,  je me suis toujours consacré à mes enfants j’ai toujours pris soin d'eux à chaque fin de semaine on partait avec mes parents ; on a beaucoup voyagé a Rimouski dans les Laurentides à la malbaie.

On a fait beaucoup de voyage de pêche et des fois quand je n’avais pas assez d'argent  on faisait un cinéma maison on louait des films, achetait des gâteries  et pour le dimanche un pique-nique dans un parc ou à la plage. Une fin semaine sur deux je prenais soin de moi, j’avais une bonne gardienne qui prenait soin de mes enfants et je partais avec ma sœur nous faisions de beau voyage, j’allais bien...

Les enfants aussi avaient une vie bien rempllie mais j’avais un vide dans moi que personne de mon entourage pouvait combler j’étai seule sans conjoint de puits 2 ans

Alors je me suis lancée à la recherche de l’amour j’étais encore jeune je n’avais que 25 ans je ne croyais pas vraiment trouver quelqu’un qui voudrait une relation avec une mère monoparentale... Je ne croyais pas en l’amour pour moi avec 3 enfants c quelle que choses

Et un jour j’ai fait une annonce dans un site de rencontre. Je ni croyait pas vraiment environ 2 semaines plu tare j’ai écouté les annonces des hommes et j’ai envoyé un message à un homme que sa voie ma beaucoup plus et il ma répondue et c comme ça que j’ai connu mon mari un homme bien un homme merveilleux, aimant attentif un ami un confident un amant j’avais trouvé une perle!

Je suis tombé amoureuse de lui à notre premier rendez-vous en novembre 1996

Le 22 février 1997  il ma demandée en mariage et j’ai dit oui sens hésiter. Nous nous somme mariés et nous avons eu notre premier enfant, un beau garçon de 8 lb et 15onz, et en 2000 une petite fille est née, une jolie princesse aux yeux noisettes et cheveux brun

Pour notre 5e anniversaires de mariage  mon mari a acheté une grande maison de 12 pièces  une chambre pour chaque enfants  et en 2006 un grand malheur nous a détruit 

Mon 2e garçon a agressé sexuellement nos 2 enfants. comment j’ai su c mon beau petit ange qui ai venu me voire il pleurait et ma dit maman x ma fait male j’ai dit ou il ta fait mal il ma montré avec sa main c fesse je ne pansais pas a une agression je pansais qu’il lavait taper mai non j’ai bien compris apprêt avoir regarder c fesse qu’il ne lavait pas taper et je les confronter et il ma dit que c tes vrais j’ai parla suite prie le téléphone es fait le 911 je me devais de protéger mon fils j’ai fait arrêter mon garçon de 15 ans et ma vie c écrouler je devait le dire a mon mari que les policier mon dit de lui téléphoné quand je lui ai dit il ma raccrocher au nez  je me suis effondré en larme je ne pourrait jamais oublier cette journée du 29 aout 2006 une journée avant la rentré scolaire

 

Les policiers on dit à ma sœur que je vais avoir besoin de beaucoup de soutien de ma famille que mon mari ne pourra pas me soutenir vu sa réaction au téléphone. Ma sœur m'a accompagné au poste de police pour que je puisse porter plainte contre mon fils. Ca a été le pire choix de ma vie je me sentais prise entre deux d’un cote je devais protéger mon fils et de l’autre cote faire arrêté mon autre fils j’ai porté plainte et les policiers m'ont dit que 90% des mères ne le font pas et cachent la situation.

A 5h00 mon mari est arrivé au poste de police pour venir cherchez les enfants il est entré... Moi je parlais avec les enquêteurs j’ai entendu mon mari crier apprès ma sœur lui disant qu'elle le savait depuis longtemps je me suis lever et j’ai dit au policier que mon mari était arrivé et il m'ont dit que non c impossible d’entrer, c'est  barré je leur ai dit il est la et je me suis précipité en direction de la salle d’attente où ma sœur et mes enfants étaient

Les enquêteurs l’on calmée et ma sœur ne comprenait plus rien il l'a accusé et elle ne savait rien  2 h00 plu tard nous sommes parties à la maison durant le trajet mon mari m’a dit tu as eu beaucoup de courage ma chérie et moi 2 minutes avant je me disais dans ma tête qu’il va demander le divorce

Le lendemain matin après une nuit courte nous somme partis pour l’école le cœur gros et la voix sanglotant je m’efforçais de ne rien faire paraître aux enfants. Les enfants entrés, nous sommes partis et sur notre chemin nous passions devant l’école. Deux fois je n’ai pas pu retenir mes larmes et la douleur m'a envahie et je me disais : "pourquoi? pourquoi tu as fait ça? c'est un rêve, c'est un cauchemar, je vais me réveiller!!!"... mais non, c'était la réalité et je n'y pouvais rien.

2 jour plus tard les policiers m'ont téléphoné pour me dire que ma fille aussi avait subi les mêmes choses...  Je suis tombée à genoux pleurant comme un enfant c’était trop trop dur pour moi j’avais vu mon médecin 1jour avant il m’avait donné des comprimés pour dormir et me calmer...

J’ai fait 2 tentatives de suicide, la 2e je ne me souviens de rien sauf d’avoir pris tous les comprimés j’ai pris tous c comprimer car je venais de découvrir que mon mari avait loué un hôtel avant le drame.  C'est mon mari qui m'a sauver la vie ce jour là car il a eu peur de ma réaction. Il a téléphoné a ma sœur lui disannt de  venir me voir mais le mal était fait. Après avoir pris les comprimés je suis sortie de la maison j’ai marché un peu mon fils de 17ans est venu me rejoindre et plus rien je suis tombée endormie.  C'est ma sœur qui m'a conduit à hôpital avec l’assistance des policiers pour lui ouvrir le chemin.  Rendue à l'hôpital,  j’étais dans un coma et je suis morte 2 min et ils m'ont réanimée.

J’ai regretté cet acte de lâcheté : c vrai que je vivais des moments difficiles mais je n’avais pas le droit de faire subir à mes proches la plus dure des épreuves de la vie la mort

la suite demain xxx

   

Ce qui m'a le plus aidée

mes enfants



227961
nb
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Adoption de son beau fils

image

Bonsoir, J'ai été adoptée par mon beau père à l'âge de 4 ans. Je n'en ai aucun souvenir. Mon cas est un peu particulier, ma mère et mon père génétique se sont séparés très tôt. Mon père m'avait reconnue, mais n'avait aucun contact avec...Lire la suite

Message d'espoir pour les deprimes, depressifs!!!

image

C'est ce qui m'aide a m"en sortir et égalEment empéchéR un peu que mes fardeaux rejaillissent sur les épaules de mon enfant et ne l'encombre, car vous étes la preuve que les histoire familiales non réglées rejaissent sur les générations...Lire la suite