Histoire vécue Famille - Enfants > Secrets de famille      (144 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mère allemande, père soldat français

Témoignage d'internaute trouvé sur familles
Mail  
| 2468 lectures | ratingStar_42016_1ratingStar_42016_2ratingStar_42016_3ratingStar_42016_4

Votre forum me passionne depuis quelques temps et je me décide d'y entrer. Bravo pour le travail de certains d'entre vous qui nous permettent de soigner nos plaies, souvent profondes.

Je suis née en 1946 en Allemagne à Sächingen, canton de Fribourg. 5 mois après ma naissance, ma mère de nationalité allemande, m'a remis aux autorités françaises d'occupation, mon père étant un soldat français.

J'ai fait quatre placements dans des pouponnières allemandes pour être transférée dans le centre de la France à 22 mois.et placée à l'Ass. Publique. Sans jamais bénéficier d'adoption. A 18 ans, on m'a demandé d'opter pour la nationalité française, je venais d'apprendre que j'étais de nationalité allemande. Malgré de nombreuses demandes, les services sociaux se sont accordés le droit de me refuser l'accès à mon dossier. J'ai du attendre l'intervention de la CADA (centre d'accès aux documents administratifs) pour avoir accès à mon dossier. J'ai enfin, à… 52 ans, le nom, prénom date et lieu de naissance de ma mère, même les noms de mes grands-parents). Je viens seulement, il y a un mois, d'aller à la mairie de mon lieu de naissance et je suis en bonne voie pour retrouver le lieu de résidence actuel de cette dame.

Maintenant je voudrais savoir à qui m'adresser pour retracer mon parours de la naissance à mes 22 mois dans les structures allemandes. (Säckingen, Konstanz, Tubbingen, Nordrach. Qui peut me dire à qui je dois m'adresser ?

Un grand merci de m'avoir lue et de me répondre.

Amitiés à tous.
  Lire la suite de la discussion sur familles.com


42016
b
Moi aussi !
3 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par louno | le 31/05/13 à 10:06

Moi aussi je suis née en Allemagne à Freiburg-im-Brisgau en 1946, de mère allemande et de père militaire. Il s'appelait Willy Jackson. Je ne sais pas dans quelle armée il était. J'ai été abandonnée à l'âge de 3 mois et me suis retrouvée à Constance. Quand j'ai été adopée, à lâge de 2 ans 1/2, j'étais à Nordrach. Ai-je fait d'autres pouponnières entre ces deux là ? Mon père n'avait jamais laissé tombé ma mère. J'ai été baptisée et il était là. Mon père a voulu nous emmenés avec lui aux Etats-Unis ou autre. Mais la grand-mère allemande n'a jamais voulu se séparer de son petit fils. Ma mère avait déjà un petit garçon qui avait deux de plus que moi. Alors il est partit en Asie du Sud-est (Corée, Vietnam? ...) et j'ai été abandonnée par ma mère et surtout ma grand-mère. Depuis quelques années je suis comme une âme en peine. Toutes les portes sont fermées pour en savoir plus. J'oubliais ; j'ai fait la connaissance de ma mère biologique en 1983. Je pense qu'elle ne devait pas être très curieuse.Cela s'est très bien passé. Ce que j'ai pu savoir c'est qu'elle l'aimait, son nom, et qu'il écrivait souvent à sa mère à Charleville. Quel Charleville : en France, aux Etats-Unis, ou autres. Moi, qui n'arrivait pas à avoir d'enfant, j'ai été enceinte le même mois de la même année d'une fille qui est née en 1983. J'avais 37 ans. Maintenant je suis grand-mère de deux petites-filles et ma fille en attend un 3ème pour la fin de cette année. Mes racines repoussent. Mais il y a toujours un manque sur ce qui s'est passé entre Constance et Nordrach.
J'avais écrit en 1993 à "Avis de Recherche" Qui n'a pas voulu prendre mon histoire en considération. Comment entrer en contact avec d'autres personnes nées en Allemagne ,de mère allemande et à la même période et envoyés en France à la même époque. A bientôt, peut-être. J'ai aussi appris que beaucoup de bébés allemands étaient passés en France. Pourquoi ?

Par louno | le 03/06/13 à 17:29

J'aimerais vous connaître. Comment faire. Je viens de raconter ma vie, qui ressemble à la vôtre, sur ce forum. Comment faire ? Vous avez réussi à avoir beaucoup de renseignements. Bravo. Je vis dans le sud de la France. J'espère que vous accepterez que l'on se parle. Je ne veux pas donner mon nom et mon N° de tél. ni mon adresse sur ce forum. Cela ne va pas être facile. Est-ce vous qui habité à Orléans et qui un fils Loïc. J'ai cherché sur "pouponnière à Konstanz". Il y avait un récit beaucoup plus long que le vôtre. J'ai voulu y retourner mais je n'y suis pas arrivée. Que dois-je faire pour le retrouver ?

Par Margarete | le 15/05/14 à 15:39

Je suis également née en 1946, à Fribourg d'une mère allemande et d'un soldat français. Je suis aussi "passée" en pouponnière (vraisemblablement Nordrach) avant rapatriement par les autorités françaises en vue d'adoption éventuelle. Ce qui fut fait quand j'avais 23 mois. J'ai toujours su d'où je venais.
Je vous conseille de vous adresser aux archives de la Courneuve - Ministère des Affaires Etrangères - Direction des Archives - 3 rue Suzanne Masson - 93126 La Courneuve Cedex.
Mentionnez le maximum d'infos concernant votre naissance. Peut-être obtiendrez-vous des renseignements utiles.

Par louno | le 29/07/14 à 12:06

@Margarete: Bonjour, je suis louno. Je viens de lire votre message. Vous êtes, comme moi, une enfant de la 2èmè guerre mondiale. Vous avez donc lu mon histoire. J'ai eu plein de renseignements par la Ministère des Affaires Etrangères France Doplimatie, par l'ITS à Bad Arolsen, par la Croix Rouge allemande. J'ai enfin comblé les 2 ans 1/2 qui me manquaient. Mais il y a un problème, j'ai 2 pères : celui dont ma Mère biologique m'a parlé et qu'elle a cité par écrit et celui qui vivait avec la personne qui m'a recueillie. L'un s'appelle Willy Américain et l'autre Amed Nord Africain. Tous les deux étaient militaires en ZFO. La Croix Rouge Allemande m'a dit que j'étais EA (Enfant Allemand de Père Américain). Renseignements recueillis par le foyer catholique dans lequel se trouvait ma Mère après ma naissance. Je suis ensuite partie avec une Gertrude qui vivait avec Amed et qui se seraient mariés. Amed m'aurait reconnue. Ensuite, suite à sa rupture d'avec Amed, qui serait parti avec tous les papiers (acte de mariage et de paternité dont il n'y a aucune trace) elle m'a abandonnée à la Pouponnière de Bad Dürkeim et j'ai fini à Nordrach avant d'être adoptée en France. Ma Mère a signé l'acte d'abandon en janvier 1948 alors que je sui née en juin 1946. J'ai encore 2 ou 3 recherches à faire (sur mes Pères et sur mon baptème, je suis Catholique. Je suis bien sur un registre mais avec un point d'interrogation à côté de mon nom. Mon Père Amèricain était présent à mon baptème. C'est ma Mère qui me l'a dit.
Mon nom est Brigitte BERNET (04 94 51 09 49) Si vous voulez me contacter ce sera avec plaisir.
Amicalement.

Par louno | le 29/08/14 à 11:07

@louno: Je viens d'avoir confirmation de mon baptème. J'ai été baptisée catholique à Horben dans le foyer où se trouvait ma mère biologique le 10 juillet 1946. Je suis née le 9 juin 1946. Mon parrain se nommait Willy Leu, enseignant à Moers. Coeurs sans frontières à trouvé un Leu Joachim à Moers. Peut-être est-ce son fils ou petit-fils ou une coïncidence. Mon père biologique était à mon baptème. Si Joachim accepte de répondre peut-être en saurais-je plus. A bientôt pour la suite. Mon n° de tél. est erroné : 04-94-51-09-59 et non 49.

Histoires vécues sur le même thème

Adoption de son beau fils

image

Bonsoir, J'ai été adoptée par mon beau père à l'âge de 4 ans. Je n'en ai aucun souvenir. Mon cas est un peu particulier, ma mère et mon père génétique se sont séparés très tôt. Mon père m'avait reconnue, mais n'avait aucun contact avec...Lire la suite

Message d'espoir pour les deprimes, depressifs!!!

image

C'est ce qui m'aide a m"en sortir et égalEment empéchéR un peu que mes fardeaux rejaillissent sur les épaules de mon enfant et ne l'encombre, car vous étes la preuve que les histoire familiales non réglées rejaissent sur les générations...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages