Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Accouchement à domicile      (368 témoignages)

Préc.

Suiv.

Accouchement à domicile : il est important de se sentir à l'aise

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 368 lectures | ratingStar_219094_1ratingStar_219094_2ratingStar_219094_3ratingStar_219094_4

Donc comme je le disais j'ai enfin rencontré ma sage femme, mais pas le 3 novembre comme prévu initialement mais hier car la semaine derniére j'étais trés fatigué par mon hypothyroidie. Déjà rien que de faire la route (presque deux heures en tout) ça m'a bien crevé, je suis arrivée a la maison en hypoglycémie car j'avais rien mangé depuis le matin et qu'il était 16 h a mon retour. Donc ça ne sera pas un AAD mais un plateau technique, pour deux raisons : La premiére mon homme m'a dit avant de partir de la maison qu'accoucher chez nous en fait plus il y réfléchissait et plus ça le mettait mal a l'aise. Et moi ce que je veux c'est qu'il s'investisse totalement, qu'il me soutienne totalement et qu'il vive le moment de bon coeur, donc pas a tortiller ça ne sera pas a la maison. Et d'ailleur la sage femme m'a dit que j'avais raison si lui ne se sentait pas a l'aise c'était pas la peine. Deuxiément même si effectivement j'ai mis toute les chances de mon côté pour elle je reste un utérus cicatriciel et côté assurance elle veut pas prendre de risque (même si de risque de ce coté la, il n'y en a pas plus que pour une primipare, mais bon) , mais aussi car il y a trop de zones d'ombre dans la naissance de Léna qui font qu'elle préfére jouer la sécurité. Mais moi m'en fou vais avoir mon avac. Elle est trés directive et prévient de suite si de son coté elle voit que l'investissement n'est pas total, que l'on est pas prêt ou pas d'accord ludo et moi et bien ça aurait été non. Et elle attends que je la suive dans sa démarche car pour elle il est important que l'on se fasse confiance toute les deux, pour que je puisse tout lâcher le jour J, le physique comme le mental, c'est pour ça qu'elle met en place osthéopathie, homéopathie, phytothérapie et une préparation a l'accouchement autre que celle que l'on voit d'habitude ou elle veut le papa pour lui apprendre a soulager la maman avec massages accompagenement, positions a deux pour faciliter les contractions et le travail. Elle veut que se soit le plus physiologique possible (moi aussi) et me préviens que ce n'est possible que si je n'envisage pas la péri et qu'elle m'autorise a me pousser dans ce sens le jour J. Elle a été horifié par certaines parties de ma césa et ne comprends pas leur entêtement (forceps et ventouses alors qu'ils étaient déjà cponscient qu'ils n'échapperaient pas a la césa) , et l'ouverture du col sans péri ça lui a fait froid dans le dos. Du coup elle comprend ce que je viens chercher (ce qui est essentiel pour elle) , elle sait donc que le manque de dialogue et d'écoute sont primordial pour moi et que pour pouvoir tout lâcher et réussir l'avac je vais avoir besoin d'avoir confiance en elle en ces méthodes, son envie de réussir avec moi et qu'il faudra qu'elle me dise franchement ce qui se passe ou pas. Ce sera donc avec une salle prêté, le matos de la clinique qui ne servira que si pas le choix, lumiére basse, beaucoup de marche (ce que j'aurais souhaité poue Léna car c'était la seule chose qui me soulageais mais avec 30 cm de fil, je faisais quoi) , d'ailleurs elle m'a dit que d'instinct j'avais su mettre en place ce qu'il fallait pour m'aider ce jour la et que c'était dommage que l'on m'est empêché de continuer. Il n'y aura pas de cathéter si tout se passe bien (perf seulement si on doit envisager une autre césa) , et le seul point négatif c'est le fait que la clinique exige deux jours a la mater chez eux sinon elle n'a plus de plateau technique. J'ai pas encore posé la question du TV car on avait déjà pas mal discuté et que sa patiente suivante était là, et j'ai encore une foule de question donc a voir au prochain RDV le 16 décembre. Mais par contre les deux jours ça sera a mes conditions, je ne veux personnes sur mon dos a venir me dire ce que je dois faire et à me faire trifouiller pour rien.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


219094
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les aad de 2013... on en parle?

image

Félicitations pour ce 3ème petit mec Bobidi. Zia j'espère que ton mari comprend ton envie d'être seule le jour J. Au fait je ne me souviens plus si tu nous l'as dit, il a beaucoup de route entre son boulot et chez vous ? Si c'est en journée,...Lire la suite

*****en essai et desir d'aad**** on veut des +++++++!!♥

image

Après avoir lu tout le post (oui, j'aime lire…) , je viens vous rejoindre également. J'ai une première fille de 4 ans et une seconde de 2ans. On s'est enfin décidé à virer le DIU jeudi ! Ça faisait des mois qu'on attendait que notre...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages