Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Accouchement à domicile      (368 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mamans de juillet 2011

Témoignage d'internaute trouvé sur mamandco - 10/07/11 | Mis en ligne le 09/04/12
Mail  
| 188 lectures | ratingStar_239078_1ratingStar_239078_2ratingStar_239078_3ratingStar_239078_4
Coucou les filles, Je vous annonce la naissance de notre petite Mathilde ce 05/07 dernier. Elle pèse 2kg780 pour 49cm, elle est en bonne santé et moi aussi ! C'est que du bonheur ! Je ne l'ai allaiter que 2 jours, j'ai eu très vite des crevasses et une petite puce affamée qui du coup restait sur mes seins douloureux, je n'ai pas supporter de la voir aussi nerveuse et en pleur, et je n'aimais pas cette idée d'être une "tétine", je ne prenais pas de plaisir à l'allaiter, par contre dès le premier biberon, quel bonheur de plonger mes yeux dans les siens et de la nourrir enfin ! Alors c'est sans regrets que j'ai pris la décision de poursuivre l'allaitement artificiel. Et mon choix s'est renforcée en voyant la petite puce avoir dépassé son poids de naissance 2 jours après le biberon. Concernant mon accouchement, il s'est fait en express ! Je vous raconte : Donc mardi dernier matin je pointais en disant que je n'avais aucun signe, je me prépare à 13h30 à aller dans la galerie marchande d'un hyper à côté de chez moi, je voulais manger un morceau, les douleurs ont commencées à ce moment, mais franchement je doutais que ce soit des contractions, car j'avais mal uniquement au niveau du col, et mon ventre n'était pas si tendu que ça, bref je prends 2 spasphons me disant que ça va passer, je prends mon repas, je fais mes courses, mais je remarque que les douleurs sont de plus en plus fortes, rapprochées : 5mn et régulières, elles durent environ 1mn… bon, je suis toujours pas sûre de moi, mais puisque c'est pas agréable de se balader en ayant mal, je décide de rentrer et d'appeler mon loup. Au passage, rouler en voiture en ayant mal n'est pas une très bonne idée… Arrivée chez moi je contacte mon chéri, lui raconte et lui dis que même si je ne suis pas sûre de savoir si ce sont de vrais contractions, j'aimerais passer à la clinique pour contrôler, mais franchement j'étais sceptique, lui aussi d'ailleurs. Entre temps, les contractions se rapprochent : toutes les 3 mn, et augmentent en intensité, je trouve pour le moment la douleur supportable. Arrivés à la clinique à 15h45, la sage-femme (sceptique elle aussi) pose le monito, me fait une prise de sang (j'avais besoin d'une deuxième détermination de mon groupe sanguin) , on bavarde, ah oui vos contractions sont très forte, ah, donc ce sont bien des "vrais" contractions ? Ça en a l'air me dit-elle, je vais vous examiner-->col entièrement effacé, dilatée à 4 cm, c'est pour aujourd'hui ! Cool, j'étais trop contente, elle me demande si je veux la péri, je dis que oui, car la douleur devient vraiment difficile (pensai-je…) , je ne vois plus pourquoi m'en passer… Elle nous installe en salle de naissance, appelle l'anesthésiste, m'explique que dès qu'on a les résultats de la prise de sang, l'anesthésiste me fera la péri, il faut compter encore une petite demi-heure à 45 mn, ça va je me dis que je tiendrai le coup, elle me donne des conseils pour accompagner mes contractions, qui fonctionnent (je suis sagement ses conseils, d'ailleurs c'est bien je crois de faire confiance à la sage-femme qui vous accouche) , une élève sage-femme me pose une Intra-veineuse pour m'hydrater et me donner du sucre. Mais là souci, tout d'un coup je trouve mes contractions vraiment Ultra douloureuses, longues et j'ai une envie de pousser à fendre l'âme, je commence à suer et à m'agiter, je panique un peu, je dis à l'élève sage-femme qui se passe un truc, elle me répond de pas bouger qu'elle arrive pas à remettre l'IV qui vient de partir car je suais trop, limite elle me demande d'arrêter de transpirer… lol… bref, je lui dit que j'aimerais bien lui faciliter le travail, mais que là il faut que je pousse et que je ne sais pas si c'est bien ou pas (premier bébé) elle me dit mais je vois pas les contractions au monito, moi je dis que je les SENS et que je dois pousser, je commence à pousser pas très bien car j'attendais des conseils mais bon, elle appelle la sage-femme, (l'expérimentée lol). Elle m'examine, vous êtes dilatée entièrement, va falloir pousser. Et la péri ? Trop tard me dit-elle, bon soyez très attentive, et là elle m'explique en un millième de seconde comment pousser pour que ce soit efficace, me place sur le côté, me motive, m'encourage et me dit d'y aller dès que je sens qu'il faut y aller (monito marche pas, mais franchement pas besoin ! Et l'élève sage-femme qui s'acharne à me poser une IV, après 4 essais infructueux, elle abandonne, faut dire que je l'ai pas aidé en laissant ma main immobile, mais désolée j'avais autre chose à faire). Je pousse 2 grosses fois sur une première contraction : la sage-femme me dit que c'est très bien et que c'est exactement ça qu'il faut faire, je suis trop contente (façon de parler car j'ai mal aussi) je remarque entre deux contractions que mon homme est toujours là à m'encourager, je pense à lui prendre la main, lui sourire, il me détend, je n'ai plus peur (peur d'y arriver sans péri, et aussi je suis très impressionnée par la force des poussées, j'en reste sans voix, et je pousse des espèces de cris primaires, je ne me connaissais pas cette voix, mais ça m'aide quand je pousse). Je pousse deux nouvelles fois sur une deuxième contractions, félicitations de la sage-femme, qui m'explique que ça a bien avancer et qu'à la prochaine il faudra sortir la petite, elle commence à souffrir, ni une ni deux, je veux tellement que ma puce ne souffre pas qu'à la contraction suivante je pousse si fort qu'elle vient tout de suite, la sage-femme a juste le temps de me dire d'arrêter pour dégager la tête, et voilà que je sens ma petite entièrement sortir de moi, et voilà que je l'entend crier, enfin plutôt couiner… je suis trop émue, mon homme coupe le cordon, on me la donne en peau à peau, elle est trop belle ! Et je n'ai plus mal du tout ! Dingue !!! On est heureux… Ahhhh, franchement, finalement je ne regrette pas de ne pas avoir eu de péri car ça s'est enfin de compte bien passé, je ne pensais pas être capable d'une chose aussi belle, ça me retourne encore. Mathilde est née à 17h33, le travail aura durer 4h… les sages-femme m'ont dit que ça arrivait des travail très rapides, que mon corps était bien optimisé pour, lol. J'ai mis à peine 40 mn pour passer de 4 à dilatation complète, c'est clair que c'est rapide ! Bref, heureusement qu'on est allé à la mat sans attendre, sinon j'étais bonne pour un accouchement à la maison ou dans le camion de pompier, ça ne m'aurait pas plu du tout ! Voilà mon histoire, plein de biz à vous, félicitations aux nouvelles mamans et courage à celles qui attendent de découvrir leur puce. A+++
  Lire la suite de la discussion sur mamanandco.fr/forum/


239078
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les aad de 2013... on en parle?

image

Félicitations pour ce 3ème petit mec Bobidi. Zia j'espère que ton mari comprend ton envie d'être seule le jour J. Au fait je ne me souviens plus si tu nous l'as dit, il a beaucoup de route entre son boulot et chez vous ? Si c'est en journée,...Lire la suite

*****en essai et desir d'aad**** on veut des +++++++!!♥

image

Après avoir lu tout le post (oui, j'aime lire…) , je viens vous rejoindre également. J'ai une première fille de 4 ans et une seconde de 2ans. On s'est enfin décidé à virer le DIU jeudi ! Ça faisait des mois qu'on attendait que notre...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages