Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Accouchement à domicile      (368 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon accouchement en maison de naissance

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 17/02/11 | Mis en ligne le 01/04/12
Mail  
| 379 lectures | ratingStar_235508_1ratingStar_235508_2ratingStar_235508_3ratingStar_235508_4
Bonjour. Je tenais à témoigner car, pour mon 3ème enfant, j'ai accouché en maison de naissance en Suisse ! J'ai vécu une expérience merveilleuse, inoubliable que je souhaite à toutes les femmes ! Pour mes deux premiers enfants, j'avais accouché en maternité, sans péridurale et, même si tout s'était bien passé et que j'en gardais des bons souvenirs, je souhaitais quelque chose de totalement différent pour mon 3ème. Je me suis beaucoup renseignée sur le net concernant les méthodes de préparations à la naissance en premier lieu, les doulas puis les maisons de naissance. Il y en a une à 15 minutes de chez moi, elle se trouve dans l'hôpital mais pas sur le même étage que la maternité. C'est une pièce indépendante tenue par 2 sages-femmes, remplie de tout le confort désiré (grand lit plein de coussins, corde suspendue, énorme baignoire, chaise à bascule, ballon, chaise maya, musique, lumière tamisée etc). Le fait qu'elle se trouve dans un hôpital a quelque chose d'encore plus rassurant, il y a tout sur place au cas où. Je me suis donc préparée avec la sage-femme dés le 7ème mois de grossesse et j'ai énormément apprécié d'avoir une personne disponible, des rendez-vous non chronométrés et des infos bien plus basées sur le naturel et le physiologique, ce qui manque cruellement chez les gynécologues, malheureusement. A côté des rendez-vous avec la sage-femme, je me suis préparée avec l'hypnonatal, une méthode assez nouvelle qui est géniale, j'ai adoré les séances ainsi que les moments d'écoute des CD chez moi. Le jour J, j'ai perdu une partie des eaux à minuit mais pas de contractions en vue… La sage-femme m'a dit de les attendre et m'a fixé un rendez-vous pour le matin à 8h au cas où ça n'aurait pas démarré d'ici là. Je me suis assoupie et les contractions ont débuté à 2h40, très gérables, régulières, je gérais très bien. J'ai tout de même réveillé mon mari à 3h20, toujours pas de douleurs grâce à ma préparation mais je savais que ça pouvait aller vite… Nous sommes partis à 3h50, un coup de fil à ma sage-femme et nous sommes arrivés devant l'hôpital à 4h05, la sf n'était pas encore arrivée. C'est sur l'escalier d'urgence pour accéder à la maison de naissance que j'ai ressenti la 1ère grosse contraction, je me suis jetée sur le lit en arrivant et, 6 minutes plus tard, naissait mon fils, à 4h13 exactement. Je n'ai poussé que 2x, c'est moi qui ai fait naître mon fils, sa tête est sortie dans ma main, je l'ai pris et posé sur ma poitrine, un souvenir merveilleux et inoubliable. Nous sommes restés 3h en peau à peau, la sage-femme ne l'a pas touché, m'a examiné 2-3x sans invasion aucune, m'a offert tout ce qui me faisait plaisir (boisson, nourriture ) et, après la visite du pédiatre à 8h30, nous sommes rentrés à la maison à 10h, un grand bonheur. J'ai adoré cette expérience, ce côté naturel, non invasif où on laisse la femme accoucher comme elle le sent, comme le lui dicte son corps. J'aime cette possibilité de faire naître bébé soi-même, sans aucune aide, c'est vraiment magique ! La sage-femme vient ensuite à la maison tous les jours, il y a toujours ce flot d'infos, le temps à disposition pour discuter, poser les questions qui nous passent par la tête et ce bonheur de se sentir comprise, aidée, encouragée ! Même pour un troisième, c'est fantastique. Je déplore le manque de maison de naissance, surtout en France, c'est pourtant une belle alternative entre la naissance en maternité (devenue souvent trop médicalisée à mon goût, sans compter le manque de temps du personnel médical dont l'effectif est souvent revu à la baisse ) et l'accouchement à domicile (qui fait peur à beaucoup de femmes). Et les sages-femmes, dans les maisons de naissance, jouent vraiment leur rôle à fond tout en étant vraiment discrètes, elles n'ont pas de gynécologues qui leur tapent sur les doigts si jamais elles prennent un peu trop de liberté et elles peuvent laisser faire la nature, n'intervenir qu'en cas de besoin et vivre ce moment aussi intensément que les parents ! Isa (maman de 3 enfants de 10 ans, 5 ans et 3 mois ).
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


235508
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les aad de 2013... on en parle?

image

Félicitations pour ce 3ème petit mec Bobidi. Zia j'espère que ton mari comprend ton envie d'être seule le jour J. Au fait je ne me souviens plus si tu nous l'as dit, il a beaucoup de route entre son boulot et chez vous ? Si c'est en journée,...Lire la suite

*****en essai et desir d'aad**** on veut des +++++++!!♥

image

Après avoir lu tout le post (oui, j'aime lire…) , je viens vous rejoindre également. J'ai une première fille de 4 ans et une seconde de 2ans. On s'est enfin décidé à virer le DIU jeudi ! Ça faisait des mois qu'on attendait que notre...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages