Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Autres      (11760 témoignages)

Préc.

Suiv.

24 heures précédant la naissance de ma princesse

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 606 lectures | ratingStar_220654_1ratingStar_220654_2ratingStar_220654_3ratingStar_220654_4

Vendredi le 27 août 2010, 7h30 du matin, je me réveille. Je prépare les filles et ensuite je vais les porter à la garderie vers 9h15. Je me dirige vers le Cégep. J'arrive à l?école vers 9h30. Je vais à la biblairie pour acheter le dernier livre de cours dont j?ai besoin. Ensuite je me dirige vers mon local. Mon cours commence à 10h30 et se termine à 12h20. Je retourne chez moi. Je fais un tour sur docti et sur facebook. À 15h15, ma s?ur arrive chez moi. On discute, elle doit régler quelque chose avec sa compagnie de téléphone cellulaire. Vers 16h40, nous partons chercher nos enfants à la garderie et projetons d?aller lui acheter un ordinateur portable.

 

Nous jasons avec la gardienne puis avant de partir je décide d?aller à la salle de bain. Une fois les enfants installés dans la voiture, il est 17h00, je sens quelque chose de liquide couler dans mes sous-vêtements. Je ne suis pas certaine de ce que c?est. Nous nous arrêtons à une station service car je dois remplir la voiture d?essence. Je sens que ca coule encore à quelques reprises. Finalement, nous nous rendons chez mes parents qui habitent tout près. Je vais à la salle de bain, mes sous-vêtements sont mouillés, un mélange de liquide et de quelque chose de visqueux et transparent. Je me demande si ce ne serait pas du liquide amniotique. Finalement nous n?allons pas acheter le portable de ma s?ur. Nous partons chez moi, pour souper. Pendant que nous nous demandons quoi manger, je sens que ça coule encore. Je demande sur docti des avis. Vers 18h30, ma s?ur décide d?appeler la maternité. Ils veulent que je passe pour vérifier si ce ne serai pas du liquide amniotique. Nous partons porter mes filles chez mes parents puis nous nous dirigeons vers le CHUS. Nous y arrivons vers 19h00. L?infirmière fait le test du bâtonnet sur mon protège dessous. Le résultat est embêtant. Elle appel donc le résident pour qu?il vienne faire le test au spéculum. Le test est fait puis à 20h30 on m?annonce que je suis admise car c?est bien du liquide amniotique que je perds. Ma s?ur quitte l?hôpital et ma mère prend la relève auprès de moi, mon père s?occupe de mes filles. On fait les prises de sang d?admission, on me pose la voie pour le soluté. Je suis ensuite transféré dans ma chambre. Puis on m?envoie marcher par coup de 15 minutes pour surveiller aussi le c?ur du bébé. Les contractions sont rares. Le doc vient ensuite me voir et me dit qu?elle ne veut pas provoquer l?accouchement puisque ça ne fait pas beaucoup de temps que la poche est rompue.

 

Elle préfère attendre et croit que le travaille partira de lui-même durant la nuit mais que si ce n?est pas le cas elle procèdera à l?induction vers 8h du matin. Il est donc 23h00, je n?ai toujours pas mangé donc ils me permettent de manger. On me propose un calmant pour m?aider à dormir mais puisque je n?ai pas vraiment de contractions, je refuse. Je vais à la petite cuisine d?étage et prend des céréales et un petit muffin aux fruits. Ensuite nous nous couchons. Mais à 23h30, les contractions commencent aux 4 minutes. Elles ne sont pas trop douloureuses pour l?instant. Mais vers 1h30, je ne suis plus capable, je n?arrive pas du tout a dormir car elles sont trop douloureuses. Je vais donc voir mon infirmière pour prendre le calmant. À 2h00, l?infirmière revient avec un calmant qu?elle m?injecte IM dans le bras gauche. Puis elle me dit que si dans 30 minutes j?ai toujours mal, de la rappeler, qu?elle viendra avec un autre calmant. Donc à 2h30, le calmant ne fonctionne pas, j?ai de plus en plus mal, donc je rappel mon infirmière. Elle revient avec un calmant à injecter IV. Le calmant m?étourdit, je me sens un peu faible, ma pression est à 100/60. Mais lui non plus ne fonctionne pas et j?ai très mal. Elle me demande donc, si je veux l?épidurale. J?accepte donc elle appel l?anesthésiste. À 3h00, mon doc m?examine avant qu?on procède à l?épidurale. Je suis dilaté à 3 cm et effacé à 65%. Je contracte toujours aux 4 minutes. Vers 3h15 j?appel D. pour qu?il vienne me rejoindre, car à partir de ce moment je ne sais pas combien de temps ca peut prendre. D. arrive à 3h45. Je suis gelé complètement du côté droit. Du côté gauche il n?y a que ma jambe de gelé. Les contractions restent aux 4 minutes. Le doc revient me voir à 4h15. Je suis dilaté à 3 cm et effacé à 85%. Elle décide donc de partir le syntho pour donner un petit coup de pouce. Mes contractions font de plus en plus mal.

 

J?ai de plus en plus mal donc à 4h30, l?anesthésiste revient, elle retire un peu l?aiguille de l?épidurale puis elle repart. On me demande de me coucher sur le côté gauche pour aider le liquide à descendre du côté gauche. Là, l?enfer commence. Ça ne va plus, je souffre énormément, je me mets à vomir, à faire de la fièvre un peu et j?ai mal à la tête. Les contractions n?arrêtent plus, la douleur reste constamment. On arrête le syntho. À 4h45, l?anesthésiste revient pour voir ce qu?il y a. Elle constate qu?il y a une fuite, ce qui m?a fait dégeler. Elle ressert le tube, puis repart l?épidurale avec un autre bolus. À 5h00 c?est enfin le paradis, je n?ai plus mal, ça va mieux, je ne vomis plus. Mais le mal de tête reste encore. Je suis à dilaté à 4,5 cm. Je réussis à dormir un peu. Je somnole entre les contractions depuis 23h30. Vers 6h45, je suis à 8 cm. Je sens une pression dans l?anus à chaque contraction. Je réussis à dormir encore un peu.

 

À 7h40, je suis complète depuis déjà une dizaine de minutes selon le doc. On installe le lit pour la poussé. Je sens toujours les pressions dans l?anus, le doc me dit de laisser aller mais sans pousser. Elle met un gèle pour aider a ce que le bébé passe mieux sans que je déchire trop, car à Laury j?avais déchiré. À 7h50, je commence à pousser, mais au milieu de ma poussé la tête est déjà sorti et le doc me demande d?arrêter de pousser parce qu?elle a un tour de cordon et qu?elle doit la dégagé avant. Je sens que ca pousse encore, le doc me dit encore de laisser aller. Puis une fois le cordon dégagé, la petite est sorti toute seule, je n?ai finalement que poussé la moitié d?une fois. Donc, le 28 août 2010, à 7h51, ma 3ième princesse est née. Aryelle pèse 3,190 kg (7 lbs et 0 oz) et mesure 19 ¼ po (49 cm).
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


220654
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les canapettes/mapettes depassent les 32 sa! on pointe! - les novembrettes 2013 - futures mamans

image

Salut les filles, Ici voilà ce que m'a d dit la toubib : au dessus de 25 même le col n'est pas inquiétant passé 32 SA, c'est normal que ça s'efface petit à petit en fin de grossesse. Elle m'a dit aussi que c'était super dur à mesurer avec la...Lire la suite

Vos avis sur la maternite de l'hopital prive du blanc mesnil 93 svp - choisir sa maternite

image

J'ai accouche a la clinique de BM en 2010. Je suis enceinte de 4 mois et j'accoucherai la bas aussi pour BB2. Mon 1er accouchement c'est super bien passe. Je suis tombée sur un SF (homme ! ) qui a été au top : très présent, il venait a la...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages