Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Autres      (11760 témoignages)

Préc.

Suiv.

A l'heure d'allaiter et les visiteurs ne sortent pas !

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo 12 ans
Mail  
| 667 lectures | ratingStar_157842_1ratingStar_157842_2ratingStar_157842_3ratingStar_157842_4

La suite de mon accouchement pour mon premier bébé, c'était pas la joie !!! J'ai détesté le séjour à l'hosto, les visites je trouvais ça presque pénible, ils viennent à chacun son tour, faut répéter tout le temps la même chose, répondre 100 fois aux mêmes questions, enfin normal je trouve, mais je devais être trop mal pour vouloir tout raconter tout de suite… la chambres vite pleine de monde, il est l'heure d'allaiter et eux ne sortent pas ou ne se retourne pas, j'étais très maladroite au début et je suis pudique, montrer mes seins à un oncle ou à mon père je l'envisageais pas du tout !!! Rentré chez moi je ne connaissais plus rien, j'étais un peu dans l'inconnu, c'était bien mes meubles, ma déco, mes affaires etc… je ne m'y sentais plus chez moi, c'était assez bizarre comme sensation, durant deux semaines quasiment. Quand z'homme rentrait du travail, je fondais en larmes, pourtant lui aussi j'avais l'impression de ne plus le reconnaitre, je devais faire un baby blues. Avec ma fille que du bonheur par contre, même si j'étais mal, c'était magnifique de l'avoir dans mes bras. Mais je n'étais pas comblé. Ensuite niveau sensation du corps, perso j'étais fatigué, j'avais mal aux lèvres intérieur et pourtant j'avais juste des tranchés, puis la grosse trouille, je perdais des caillots énormes qui m'inquiétaient, j'ai du retourner au urgences le lendemain même je crois, et j'avais mal au ventre, mais j'ai pas été prise de suite (attendue plus de deux heures quand même avec douleurs) , j'ai du rentrer car maman (qui me l'avait gardé le temps que j'étais à l'hosto) me disait que ma puce à faim, et je l'allaitais uniquement au début, donc je ne pouvais pas rester pour la faire attendre. Finalement ce soucis là c'était arrangé par lui même, je n'ai plus perdu de caillots (quand même de la taille d'un oeuf). Au fur et à mesure, je prenais mes repères dans cette nouvelle vie, je saignais moins autour de 14 jours après l'accouchement (perso je trouve qu'on saigne vraiment beaucoup et c'est très fatiguant) , mon vagin cicatrisait petit à petit, pour faire pipi c'était Youpi !! Et les choses rentraient dans l'ordres. Je pense que j'ai eu beaucoup de mal, car mon accouchement déclenché m'a laissé un mauvais souvenir, il n'y a pas eu de complications, mais je l'ai mal vécu car mal accompagné.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


157842
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les canapettes/mapettes depassent les 32 sa! on pointe! - les novembrettes 2013 - futures mamans

image

Salut les filles, Ici voilà ce que m'a d dit la toubib : au dessus de 25 même le col n'est pas inquiétant passé 32 SA, c'est normal que ça s'efface petit à petit en fin de grossesse. Elle m'a dit aussi que c'était super dur à mesurer avec la...Lire la suite

Vos avis sur la maternite de l'hopital prive du blanc mesnil 93 svp - choisir sa maternite

image

J'ai accouche a la clinique de BM en 2010. Je suis enceinte de 4 mois et j'accoucherai la bas aussi pour BB2. Mon 1er accouchement c'est super bien passe. Je suis tombée sur un SF (homme ! ) qui a été au top : très présent, il venait a la...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages