Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Autres      (11760 témoignages)

Préc.

Suiv.

Accouchement difficile : c'est comme si on m'avait arraché le bébé

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 272 lectures | ratingStar_219742_1ratingStar_219742_2ratingStar_219742_3ratingStar_219742_4

Alors le 25 juin j'ai perdu les eaux à 19h arrivée à la mater à 21h, la SF (pas sympa du tout ) m'examine: pas de contractions, si rien ne se passe: déclenchement le lendemain car risque d'infection (j'apprendrai après qu'on peut attendre 24, voire 48h ). faux travail dans la nuit. matin 6h le gynéco passe, me fait un toucher très douloureux (j'apprendrai après que c'était décollement des membranes, il m'a rien dit ), et me dit "on déclenche et on pose la péri", aussitôt dit, aussitôt parti il ne m'explique rien 9h on me déclenche par perf, je suis dégoûtée mais je refuse la péri, les contractions débarquent très rapidement et deviennent vite extrèmement douloureuses et rapprochées puis s'enchaînent

 

12h je demande la péri en pleurant le col est très peu dilaté l'anesthésiste arrive de suite et là, j'avoue que la pose de cette péri que je refusait tant me comble de bonheur tellement ces douleurs disparaissent ms elle est tellement plombée que je ne sens plus rien, mes jambes sont paralysées et à partir de ce moment là le travail stagne ...

 

17h : on finit par me parler de césarienne le sage femme qui s'occupe de moi est génial et me rassure, il n'appelle pas tout de suite le gygy. il a raison car le travail reprend, une heure ou deux après on m'installe pour pousser, je suis tjrs paralysée par la péri, qd je pousse je ne sens rien, j'ai du mal à faire sortir bébé le gygy arrive tente avec la ventouse, j'ai l'impression qu'il tire comme un forcené ms ça marche pas donc il y va avec les forceps, là je sens que ça s'entrechoque dans mon ventre et je pense à mon bébé "est-ce qu'il souffre ?" pour finir de l'aider à sortir j'ai droit à l'expression abdominale et une bonne épisio ! ...

 

19h48: Noah est sorti, je n'ai pas osé le toucher, je n'ai pas été émue en le voyant, je ne comprenais pas que lui et le bébé qui était dans mon ventre ne faisait qu'un, j'avais l'impression qu'on me l'avait arraché du ventre.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


219742
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les canapettes/mapettes depassent les 32 sa! on pointe! - les novembrettes 2013 - futures mamans

image

Salut les filles, Ici voilà ce que m'a d dit la toubib : au dessus de 25 même le col n'est pas inquiétant passé 32 SA, c'est normal que ça s'efface petit à petit en fin de grossesse. Elle m'a dit aussi que c'était super dur à mesurer avec la...Lire la suite

Vos avis sur la maternite de l'hopital prive du blanc mesnil 93 svp - choisir sa maternite

image

J'ai accouche a la clinique de BM en 2010. Je suis enceinte de 4 mois et j'accoucherai la bas aussi pour BB2. Mon 1er accouchement c'est super bien passe. Je suis tombée sur un SF (homme ! ) qui a été au top : très présent, il venait a la...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages