Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Autres      (11760 témoignages)

Préc.

Suiv.

Appel à témoins

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 19/02/11 | Mis en ligne le 16/04/12
Mail  
| 232 lectures | ratingStar_242303_1ratingStar_242303_2ratingStar_242303_3ratingStar_242303_4
Quatre accouchement, bb1 dans une petite maternité. Accouchement plutôt difficile bébé mal positionné, à chaque contraction, pression sur le bord du col au lieu de l'ouvrir, cordon autour du coup… Pas droit à une péridurale (problème de coagulation) , une douleur insupportable… Après à cause de ma mauvaise coag, assez faible, SF supers attentives, dispos, présentes pour me soutenir, papa présent de corps mais pas trop d'esprit. Très à l'écoute de ses jeunes mères. Suis restée 6 jours. Personnel présent juste quand il le fallait et puéricultrice sur demande (sauf 10 min le matin, pour la pesée, et soins…). Bb2, gyné retraité, nouveau doc, nouvel hosto. Même scénario, tête bébé pas bien mise, contraction pas efficace, mais cette fois-ci pas de cordon autour du coup, ouf. Grand hosto liégeois, bien connu pour son service pédiatrique. Horreur !!! C'était quoi que cette usine ? Aucune écoute, peu de présence pendant l'accouchement, Deux heures dans un couloir bébé emmailloté dans un drap dans mes bras à attendre que la "production" précédente s'en aille. Restée 4 jours. Papa toujours aussi peut investi. Bb3. (info importante, divorce et remariage, nouveau père, désemparé mais il a fait tout ce qu'il pouvait) Quand j'ai appris ma grossesse, j'ai cherché un doc qui travaillait dans le petit hosto régional où ma première fille est née. HEUREUSE !!! Comme bébé un et deux, pas de péri… Aiiiiie ! J'ai même fait un hématome sur le bras de mon homme. Qui soit dit en passant, a bien été guidé par la SF pour me soutenir. La sf, fort présente, chance, j'étais seule cette nuit là en salle d'accouchement, mal oui mais que du bonheur. Perte de sang comme toujours importante, très fatiguée. Après, restée de nouveau 6 jours, on m'a même demandé ce que je voulais faire le vendredi, rentrer chez moi ou rester, j'ai choisi de resté pour éviter les visites à la maison et ai fait savoir à mon entourage que j'avais besoin de repos. Vous avez-déjà vu un hosto où l'on vous laisse faire la grasse mat ? Et bien moi oui !!! Le samedi, je me suis éveillé de moi-même, regard vers l'horloge, 9h20!!! Bébé dort tranquillement dans son petit berceau. Un quart d'heure plus tard, toc, toc… LE SF, j'ai bien dit LE, pointe le bout de son nez, pt' déjeuner à la main : "on a décidé de vous laissez vous reposez un peu, bébé d'accord avec nous, on a fait les soins des autres mamans et vous êtes la dernière. Je serai rentrée le vendredi, les ainées m'auraient réveillée aux aurores… Aucun regrets ! Bb4. Je ressigne sans hésitation pour le même hosto, malheureusement bb3 était atteint d'une maladie génétique et est décédé le jours de ses 6 mois, donc très stressée, prépa à l'accouchement avec la SF (chef de service) qui m'avait accouché de ma première fille, elle était présente à mon arrivée pour ma dernière princesse, et a été géniale. Visite perso tous les jours, petit brin de causette sympa, et même quand baby blues, elle a été là. Elle a aussi bien souvent parlé avec mon mari, même après ma sortie (encore 6 jours après la naissance) , elle m'a téléphoné. Alors pour le premier enfant, on est pressée de rentrée mais je rejoins l'avis d'autres mamans, hosto= no logistique de maison. Pour bb2, 3 et 4. Ce n'est pas négligeable ! Parce que une fois à la maison, ,nos ainés sont en demande d'attention aussi ! J'adore mes grandes mais je m'étais organisé avec mes parents pour qu'elles restent chez eux, elles sont venues nous voir tous les jours vers 18h30 jusque 20h00 et là, j'essayais de faire bien attention à elles, les grands-parents ne demandant pas mieux de chouchouter la petite dernière. Pour mon ainée, Thaïs et ma seconde Fiona, je n'avais pas instauré de limite aux visites, cela n'a pas toujours été facile et fin de journée, vive la grosse fatigue, surtout que j'ai toujours eu une chambre seule, donc les visites sont moins pressées de partir, on embête pas la voisine, pas grave si moi j'étais sur les genoux… Pour mon fils et ma petite dernière, j'ai pas hésité à faire dire par le papa de ne pas trop prolonger les visites et même demander pour reporter à une quinzaine de jours certaines visites. J'aimerais que toutes jeunes mères puissent profiter de l'attention donc j'ai bénéficié dans mon petit hôpital régional de HUY. J'en profite pour saluer amicalement son personnel soignant et particulièrement Françoise.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


242303
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les canapettes/mapettes depassent les 32 sa! on pointe! - les novembrettes 2013 - futures mamans

image

Salut les filles, Ici voilà ce que m'a d dit la toubib : au dessus de 25 même le col n'est pas inquiétant passé 32 SA, c'est normal que ça s'efface petit à petit en fin de grossesse. Elle m'a dit aussi que c'était super dur à mesurer avec la...Lire la suite

Vos avis sur la maternite de l'hopital prive du blanc mesnil 93 svp - choisir sa maternite

image

J'ai accouche a la clinique de BM en 2010. Je suis enceinte de 4 mois et j'accoucherai la bas aussi pour BB2. Mon 1er accouchement c'est super bien passe. Je suis tombée sur un SF (homme ! ) qui a été au top : très présent, il venait a la...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages