Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Autres      (11760 témoignages)

Préc.

Suiv.

Appel : rachi anesthésie ratée et paralysie.

Témoignage d'internaute trouvé sur sante-medecine-ccm
Mail  
| 220 lectures | ratingStar_272565_1ratingStar_272565_2ratingStar_272565_3ratingStar_272565_4
Bonjour. J'ai subi en avril 2007 une rachi-anesthésie (ratée) pour la naissance de mon deuxième enfant, depuis ce jour, j'ai énormément de séquelles et j'en veut terriblement aux personnes concernées, c'est la première fois que je parle de mon histoire car j'ai toujours penser que je résoudrais mon problème toute seule car je pense être très forte psychologiquement et je suis également très sportive mais maintenant plus de 2 ans après je me rend bien compte que j'ai beaucoup de séquelles voici mon histoire : Je suis arrivée à la maternité en urgence un samedi soir car j'étais en contraction, un accouchement prévu par césarienne car mon bébé était en siège. Appel des médecins, gynécologue obstétricien et anesthésiste de garde en urgence, un peu la course quoi !! Là commence la galère. J'étais vraiment détendue malgré l'urgence car j'avais déjà eu césarienne et péridurale pour mon premier enfant je savais donc ce à quoi je m'attendais, on m'a donc installer sur la table et l'anesthésiste m'a demander de faire le dos rond afin de me faire la rachis, et là commence la galère, elle me pique dans la colonne et là je ressent une douleur vive dans la hanche gauche, je leur dis sur l'instant "j'ai mal dans la hanche gauche" et là une décharge électrique me prend toute la jambe gauche de la hanche aux orteils et ma jambe se lève toute seule derrière ma tête j'ai hurler la mort, et cela trois fois de suite, bien évidement quand ma jambe s'est levée la première fois, mon dos s'est forcément redressé ils sont donc venus à 3 m'écraser le ventre sur la table car j'avais l'aiguille dans le dos et aussi mon bébé dans le ventre, c'est une image qui me restera marquée à vie, c'était horrible. Je tremblais de partout, je savais qu'il venais de se passer quelque chose de grave, effectivement ce fut la cas. Les jambes enfin endormies par la rachis, ils me sorte mon bébé, celui-ci va bien heureusement. Mais mon réveil dans ma chambre fut très difficile voir horrible, la jambe droite se réveille mais pas la gauche et des décharges électriques me prennent du haut du bassin aux orteils toutes les trois secondes avec hurlement comme si j'avais le hoquet, scanner en urgence le lendemain, rien n'en ressort et IRM 2 jours après et là on trouve un hématome dans la moelle épinière, donc je suis en fait atteinte du syndrome de la queue de cheval, compression des nerfs qui me paralyse la jambe. Pas de solution avec le neuro-chirurgien. À savoir que je suis restée 24 jours en maternité à souffrir et 5 mois en centre de rééducation et quasiment un an de kiné libéral, j'ai n'ai pas du tout profiter de mon bébé et j'ai dû prendre quelqu'un à domicile pour s'occuper de mon bébé, mon intérieur et aussi de mon premier enfant durant 5 mois. Ce fut une période très difficile pour moi. Au jour d'aujourd'hui, j'ai récupérer de la mobilité mais je boite toujours car le releveur est aboli, je suis totalement insensible de la hanche aux orteils (je ne ressent aucune douleur, ni chaud ni froid) ; j'ai des soucis de vessie de libido et d'intestins (tout fonctionne au ralentit mais c'est en quelque sorte encore anesthésiés) , et je suis sous traitement neurologique et anti-douleur. Biensur je me retourne contre l'hôpital, il m'ont proposé un accord à l'amiable, une contre expertise a était faite via l'assurance de l'hôpital. Aujourd'hui nous en sommes au grade supérieur, à savoir que c'est l'hôpital qui refuse l'amiable, nous allons donc en justice. Mon discours est très long mais ça me fait énormément de bien d'en parler alors merci de m'avoir lu.
  Lire la suite de la discussion sur sante-medecine.commentcamarche.net


272565
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les canapettes/mapettes depassent les 32 sa! on pointe! - les novembrettes 2013 - futures mamans

image

Salut les filles, Ici voilà ce que m'a d dit la toubib : au dessus de 25 même le col n'est pas inquiétant passé 32 SA, c'est normal que ça s'efface petit à petit en fin de grossesse. Elle m'a dit aussi que c'était super dur à mesurer avec la...Lire la suite

Vos avis sur la maternite de l'hopital prive du blanc mesnil 93 svp - choisir sa maternite

image

J'ai accouche a la clinique de BM en 2010. Je suis enceinte de 4 mois et j'accoucherai la bas aussi pour BB2. Mon 1er accouchement c'est super bien passe. Je suis tombée sur un SF (homme ! ) qui a été au top : très présent, il venait a la...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages