Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Autres      (11760 témoignages)

Préc.

Suiv.

Congé parental et changement d'entreprise

Témoignage d'internaute trouvé sur net-iris - 15/07/10 | Mis en ligne le 20/04/12
Mail  
| 250 lectures | ratingStar_243891_1ratingStar_243891_2ratingStar_243891_3ratingStar_243891_4
Bonsoir, Le salarié peut bénéficier d'un congé de paternité quelle que soit la nature de son contrat (cdd, cdi, temps partiel…) et quelle que soit son ancienneté. D'autre part, aucune condition de forme n'est prévue par la loi, (certes la LRAR demeure conseillée) pour l'information de l'employeur. En somme, s'il y a un mois, vous avez déjà évoqué la possibilité de prendre votre congé paternité à l'occasion de la naissance de votre enfant, votre futur-ex-employeur en a été informé. Essayez de vous arranger avec lui. Sinon, rien n'est perdu ! Dès votre entrée dans la nouvelle entreprise, faites une LRAC en informant votre futur employeur de votre décision de bénéficier de votre congé paternité, puisque la loi ne demande pas de condition d'ancienneté, il suffit que vous justifiez du lien d'affiliation et que vous soyez dans le délais de 4 mois après la naissance de votre enfant. Félicitation pour votre bébé ! Ps : voici les articles : Section 2 : Congé de paternité. Article L1225-35. Après la naissance de son enfant et dans un délai déterminé par décret, le père salarié bénéficie d'un congé de paternité de onze jours consécutifs ou de dix-huit jours consécutifs en cas de naissances multiples. Le congé de paternité entraîne la suspension du contrat de travail. Le salarié qui souhaite bénéficier du congé de paternité avertit son employeur au moins un mois avant la date à laquelle il envisage de le prendre, en précisant la date à laquelle il entend y mettre fin. Article L1225-36. A l'issue du congé de paternité, le salarié retrouve son précédent emploi ou un emploi similaire assorti d'une rémunération au moins équivalente. Section 2 : Congé de paternité. Article D1225-8. Le congé de paternité est pris dans les quatre mois suivant la naissance de l'enfant. Le congé peut être reporté au-delà des quatre mois dans l'un des cas suivants : 1° L'hospitalisation de l'enfant. Le congé est pris dans les quatre mois qui suivent la fin de l'hospitalisation ; 2° Le décès de la mère. Le congé est pris dans les quatre mois qui suivent la fin du congé dont bénéficie le père en application de l'article L. 1225-28.
  Lire la suite de la discussion sur net-iris.fr


243891
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les canapettes/mapettes depassent les 32 sa! on pointe! - les novembrettes 2013 - futures mamans

image

Salut les filles, Ici voilà ce que m'a d dit la toubib : au dessus de 25 même le col n'est pas inquiétant passé 32 SA, c'est normal que ça s'efface petit à petit en fin de grossesse. Elle m'a dit aussi que c'était super dur à mesurer avec la...Lire la suite

Vos avis sur la maternite de l'hopital prive du blanc mesnil 93 svp - choisir sa maternite

image

J'ai accouche a la clinique de BM en 2010. Je suis enceinte de 4 mois et j'accoucherai la bas aussi pour BB2. Mon 1er accouchement c'est super bien passe. Je suis tombée sur un SF (homme ! ) qui a été au top : très présent, il venait a la...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages