Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Autres      (11760 témoignages)

Préc.

Suiv.

Dépressive avec 3 enfants ,besoin d'aide!!!!!!!!!!!!!!!!

Témoignage d'internaute trouvé sur sante-az.aufeminin - 08/10/11 | Mis en ligne le 27/04/12
Mail  
| 227 lectures | ratingStar_247535_1ratingStar_247535_2ratingStar_247535_3ratingStar_247535_4
Bonjour, j'ai 36 ans, je suis mariée depuis 11 ans et j' ai 2 garçons et 1 fille. Mon fils ainé a 10 ans 1/2,ma fille : 8 ans 1/2 et mon petit dernier 6 ans. J' ai fait une très grosse dépression à l' age de 20 ans alors que j' étais étudiante à l' école d' infirmières. Je réussissais dans mes études, j'avais un petit ami (qui est devenu par la suite mon mari) ,une famille qui me gatait beaucoup mais qui était loin de moi. Bref rien ne laisser penser que j' allai tomber dans un gouffre et y rester pendant 5 ans : arret de mes études, souffrance jour et nuit, l' enfer de vivre. C' est avec la naissance de mon fils et puis de ma fille que je me suis remise à aimer la vie. Nous avons choisi avec mon mari d' avoir un troisième enfant et de nouveau à partir du 6 eme mois de grossesse je suis retombeé en dépression, j'ai vécu mes derniers mois sous anxiolytiques, somnifères mais malgrè ça je pouvais de moins en moins m' occuper de mes enfants, j'arrivai plus du tout à dormir, ma souffrace était telle que j' avais l'impression de bruler vive, je voulais qu' on me fasse accoucher car je culpabilisais de faire subir tout cela à mon bébé. JE VOULAIS QU'ON ME DONNE DES ANTI DEPRESSEURS car je n' arrivais à plus rien faire, j' avais plus de force et personne ne m' aidait (pas de famille sur place, pas de connaissances et mon mari travaillait beaucoup). Mon petit Mathis est né le 8 decembre 2002 en bonne santé mais moi j' étais au plus mal, je souffrais tant que j' avais l'impression de devenir folle et ma seule solution c' était mourir pour ne plus souffrir mais je ne pouvais pas abandonner mes 3 enfants alors j' ai continué à survivre et à m' occuper de mes 3 enfants avec une aide à domicile. Malgrè tout je me sentais tellement angoissée que un jour j' ai écrit un petit mot d'adieu à mon mari et à ma famille et j' ai avalé 4 boites de médicaments + alcool. Après des heures de coma et 48 heures de sommeil, je me suis réveillée. J' ai été placé en hopital psychiatrique, j' y suis restée 17 jours et j' allais mieux mais quand je me suis retrouvée chez moi de nouveau j' allai pas bien du tout. Mon mari a demandé de changer de lieu de travail pour que je sois pret de mes parents. Depuis 2004 j' habite dans un petit village du sud de la France, je vais mieux mais c'est difficile de vivre en permanence avec cette maladie. Je la cache à mes enfants, comme je la cache aux gens du village, j' ai honte d' être malade alors que j' ai tout pour être heureuse. J'aimerai dire aux gens que je suis malade pour qu'on m' aide mais je n'y arrive pas, j'ai peur qu'ils me tournent le dos. Je voudrai savoir à quel moment il faut que je raconte mon histoire à mes enfants, comment leur expliquer que je suis dépressive. J' en peux plus de garder ce secret, de faire semblant d' aller bien alors que je vais pas bien du tout. Bon je vais aller me coucher et j' espère que demain j' aurai du courrier, cela me ferra chaud au coeur .
  Lire la suite de la discussion sur sante-az


247535
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les canapettes/mapettes depassent les 32 sa! on pointe! - les novembrettes 2013 - futures mamans

image

Salut les filles, Ici voilà ce que m'a d dit la toubib : au dessus de 25 même le col n'est pas inquiétant passé 32 SA, c'est normal que ça s'efface petit à petit en fin de grossesse. Elle m'a dit aussi que c'était super dur à mesurer avec la...Lire la suite

Vos avis sur la maternite de l'hopital prive du blanc mesnil 93 svp - choisir sa maternite

image

J'ai accouche a la clinique de BM en 2010. Je suis enceinte de 4 mois et j'accoucherai la bas aussi pour BB2. Mon 1er accouchement c'est super bien passe. Je suis tombée sur un SF (homme ! ) qui a été au top : très présent, il venait a la...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages