Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Autres      (11760 témoignages)

Préc.

Suiv.

Déroulement de la naissance de ma fille Swan

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 444 lectures | ratingStar_223914_1ratingStar_223914_2ratingStar_223914_3ratingStar_223914_4
5h : je me réveille car zhom part travailler (inventaire avant ouverture du magasin) et vais aux toilettes. Là, je perds un peu de sang mais tellement peu que je ne m'inquiète pas. Je me dis que c'est peut être encore un reste du bouchon muqueux. Je n'en parle pas à chéri, je l'embrasse, lui dit "à ce soir" et retourne me coucher. 10h45: je me réveille car mon portable sonne. C'est la nounou qui demande si je vais bien. On discute de tout et de rien. A peine raccroché, je vais aux toilettes : encore un peu de sang. Je déjeune et viens sur Docti pour en parler. Les filles me conseillent d'appeler la mater. La sage femme me demande de passer juste pour un contrôle mais que ça ne signifie rien. J'appelle chéri pour lui en parler. Comme je n'ai pas de contractions, on décide que je pars seule avec ma voiture et que je l'appelle pour l'informer du résultat du contrôle. Je prends ma douche, me fait toute belle (un signe peut être) et je boucle la valise. 13h : j'arrive à la mater toute pimpante avec mes talons (que je n'avais pas mis depuis 7 mois). Je monte au 2e étage et la sage femme vient me chercher. Je lui explique pourquoi je viens. Après les formalités (tension, température) , elle m'ausculte. "Vous êtes quasiment à 3 Madame, je vous passe en salle" "Euh? en salle de quoi ? " "En salle de travail " 13h15: j'arrive en salle de pré-travail car ma gynéco est au self. La sage femme en profite pour me mettre sous monito et moi j'appelle zhom pour lui dire que son fils va arriver. En l'attendant, je préviens ma mère, ma sour et ma belle-mère. 15 minutes plus tard, mon chéri arrive tout fier mais dégouté d'avoir loupé les pizzas que son chef avait ramené 14h : une autre sage femme arrive et vérifie l'état d'avancement : 4cm. Waouh, c'est vraiment pour aujourd'hui? Pendant que zhom part chercher la valise dans la voiture, la sage femme me met sous perf car je suis positive au streptocoque B. Et là, c'est l'horreur. A peine sortie je me sens mal : envie de vomir, hyper grosse crise d'asthme et sensation de "partir". Je pensais que c'était dû au travail alors je n'ai bipé personne sauf quand le monito à affiché le c'ur du petit à zéro (j'ai paniqué). En fait, les capteurs avaient bougés. Tout le monde arrive : mon chéri, la sage femme et 2 auxi puéricultrices. Mais impossible de parler. Zhom comprend mes gestes et traduit "elle fait une crise d'asthme, elle n'arrive plus à respirer, elle a envie de vomir ". Hop, la perf est arrêtée et on m'emmène en salle de travail nature où m'attend un anesthésiste (j'ai pas bien compris pourquoi il était là alors que je ne voulais pas la péri). Pendant 1 heure, on m'a mis un masque pour que ma crise passe. En fait, j'ai fait une réaction allergique à la pénicilline. 15h : ça va beaucoup mieux. Avec zhom, on rigole. La sage femme passe. Je lui explique ce qu'il s'est passé et elle comprend. Je lui dis aussi que j'ai l'impression d'avoir fissuré la poche des eaux au moment où la crise à commencé. Elle vérifie. Effectivement, la poche s'est fissurée mais la crise a tout stoppé donc elle me met une perf d'ocytocines pour remettre en route le travail. 16h : encore un contrôle du col " ouvert à 6, c'est bien" "Déjà, j'ai rien senti " Méga fou rire à 3 à 17h : col toujours à 6, la sf décide de me mettre sur le côté pour faire descendre le petit. Je me sens trop bien dans cette position avec le gros coussin de maternité entre les jambes. Zhom est à mes côtés. Et là, ça commence à faire mal. On fait comme on a prévu sauf qu'au lieu de mettre notre CD, on met la radio et je broie la main de mon chéri quand j'ai une contraction. 18h : col ouvert à 8, la sf me tourne de l'autre côté. Les contractions sont de en douloureuses mais chéri est un super coach "allez ma chérie, souffle, c'est bien " 19h : "chéri ! Appelle ! Ça pousse ! " après vérification la sage femme nous annonce "je vais appeler votre gynéco et ça va être bon" "Bon pour quoi ? " "Pour pousser ! " 5 minutes après ma gynéco arrive. On me fait mettre sur le dos, j'hurle tellement j'ai mal. Il faut pousser mais je n'y arrive pas bien. En plus, j'ai peur de tout déchirer. Après quelques poussées d'essai, j'entends "la tête arrive". J'ai les yeux fermés pour mieux me concentrer. On m'encourage mais j'ai trop peur. Je chouine, je crie et d'un coup je dis tout bas à zhom "j'ai peur de faire caca". La sage femme "Qu'est-ce qu'elle dit ? " Zhom, assidu, répète ce que je viens de lui dire alors elle me répond "Mais enfin, Madame, si vous aviez dû faire, vous l'auriez déjà fait ! Maintenant, faut pousser" Et moi qui continue de chouiner "Mon c'ur, j'ai peur, je veux pas, j'ai trop mal". Réaction de chéri : "T'arrête tes bêtises maintenant, tu as fait le plus dur, tu vas y arriver, tu es la meilleure, notre fils nous attend, il faut que tu pousses de toutes tes forces ! ". Et là, miracle : j'ai mal mais je pousse de toutes mes forces et d'un coup je sens un petit truc chaud entre mes jambes. Ma gynéco a fait regarder zhom au moment où la tête sortait et c'est lui qui me l'a annoncé. "Reprenez tout de suite votre respiration et poussez très très fort le plus longtemps possible, c'est la dernière ". Aussitôt dit, aussitôt fait 19h35: j'ouvre les yeux en sentant quelque chose de chaud sortir de moi. Mon fils est là, la sage femme me le pose sur moi. Il pleure, il a des cheveux, il est violet et avec un peu de sang mais je m'en fiche : je l'aime déjà de tout mon coeur. Je regarde mon chéri, il a les yeux tout rouge signe qui trahi qu'il a pleuré. On se regarde, on souri, on s'embrasse et il me félicite pour le courage dont j'ai fait preuve Il part avec le petit pour prélever du liquide gastrique, le peser et le mesurer. Pendant ce temps là, ma gynéco me recoud avec une petite anesthésie locale. Les 2 amours de ma vie reviennent, mon fils est tout rose et il a les yeux plantés dans ceux de son père. La puéricultrice me met le petit sur moi pour la 1e tétée : ça fait bizarre mais c'est magique. Petite anecdote : à ce moment là, j'entends un monito. Je regarde le mien, il est éteint alors je regarde la puéricultrice et je lui lance "c'est quoi ce bruit ?" "C'est le monito de la dame d'à côté qui est traumatisée car elle vous a entendu crier" Oups, pardon ! Le portable étant interdit pendant le travail, zhom part le récupérer pour prévenir tout le monde. Chacun a versé sa petite larme. Swan est arrivé à 19h35, il pesait 3kg260 et mesurait 49,5cm
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


223914
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les canapettes/mapettes depassent les 32 sa! on pointe! - les novembrettes 2013 - futures mamans

image

Salut les filles, Ici voilà ce que m'a d dit la toubib : au dessus de 25 même le col n'est pas inquiétant passé 32 SA, c'est normal que ça s'efface petit à petit en fin de grossesse. Elle m'a dit aussi que c'était super dur à mesurer avec la...Lire la suite

Vos avis sur la maternite de l'hopital prive du blanc mesnil 93 svp - choisir sa maternite

image

J'ai accouche a la clinique de BM en 2010. Je suis enceinte de 4 mois et j'accoucherai la bas aussi pour BB2. Mon 1er accouchement c'est super bien passe. Je suis tombée sur un SF (homme ! ) qui a été au top : très présent, il venait a la...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages