Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Autres      (11760 témoignages)

Préc.

Suiv.

Félicitations à lurdes et bienvenue à gabrielle (c'est mon 3ème prénom !

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 17/06/10 | Mis en ligne le 23/07/12
Mail  
| 240 lectures | ratingStar_279655_1ratingStar_279655_2ratingStar_279655_3ratingStar_279655_4
Coucou les filles ! Félicitations à Lurdes et bienvenue à Gabrielle (c'est mon 3ème prénom ! ). Je vous souhaite que du bonheur !!! Je passe également si cela vous intéresse, je viens de taper le récit de mon accouchement, alors si vous vous sentez de le lire, sinon zappez ! Pour info, je continue l'allaitement, je persiste, j'ai du lait le matin, pas mal à priori, alors je continue toujours de lui donner le sein, et je lui propose toujours le sein en premier, si je vois qu'il n'a pas assez alors je complète avec un petit bib, parfois de mon lait, parfois de lait maternisé ! Bon voici mon récit : Alors j'ai été réveillée par des contractions vers 3 heures du matin, je surveille l'heure pour vérifier tous les combien (environ toutes les 5 minutes) donc je me lève, je me dis que je vais prendre des spasfons pour calmer les contractions. En me levant, une grosse envie pipi, alors je file aux toilettes, et là, panique je perds du sang, mais c'est pas rouge, plutot bien rosé, bref je passe les détails, je me demande si c'est pas le bouchon muqueux, je réveille quand même mon mari sous le coup de la panique, il me dit d'appeler la mater pour savoir ce que l'on fait, entre temps je prends 2 spasfons, et les contractions se calment. La SF à la mater me demande de passer quand même pour m'osculter. Donc, hop on va réveiller les voisins pour qu'ils veillent sur notre loulou pendant qu'on file à la mater. Arrivée la bas, on a attendu bien 45 minutes, car à priori il y avait 7 accouchements en simultané, donc les SF étaient débordées, finalement on vient me chercher, et la SF regarde le fond de ma culotte, et me dit que vu la couleur, elle penserait à une fissure de la poche des eaux, si c'est le cas, elle m'annonce qu'ils seront obligés de me garder, et si rien ne se déclenche naturellement, ils seront obligés de me déclencher au maximum sous 48h. Je prie pour que ce ne soit pas la fissure de la poche des eaux, je n'arrête pas de me dire que c'est le bouchon muqueux intérieurement. Elle vérifie mon col et me dit qu'il est ouvert à 2. Ensuite on patiente pour avoir les résultats, c'est super long, enfin à 6h du matin, elle revient et m'annonce que c'est bien une fissure de la poche des eaux, je tombe en larmes, car je voulais absoluement aller au spectacle de mon fils jeudi et je réalise que je ne pourrai pas y être (finalement mon mari ira, et il filmera le spectacle) , elle me dit qu'elle a eu mon gynéco en ligne, et qu'il décide de me déclencher jeudi matin, tout se bouscule dans ma tête, je me rends compte que je ne serai pas là pour le spectacle d'Enzo, mais je réalise aussi que je vais rencontrer mon petit bout sous peu, et c'est comme si je ne m'y étais pas préparée, ça me mets sous le choc et je fais que pleurer. Mon homme décide de rentrer, car il est naze, et il faut qu'il rentre pour Enzo. On m'installe alors en chambre double avec une autre femme qui est sur le point de sortir avec sa petite Juliette qui est mignonne comme tout. A 7h30, je sens comme une détonation intérieure, ça me fait sursauter, je me demande même si c'était pas un gaz (lol) , mais c'était interne, et puis quelques minutes après, je sens que ça coule, que ça coule, mais énormement entre mes jambes, j'appelle alors une infirmière, et je lui dis "je crois que je viens de perdre les eaux ! " elle me répond "Vous croyez ou vous êtes sure ? " je lui dis "ben à priori ça fait que couler, j'ai déjà perdu les eaux pour mon 1er, donc je suis quasiment sûre oui ! ", donc hop, une SF arrive et vérifie, elle me dit qu'effectivement la poche s'est rompue, donc c'est pour aujourd'hui ! Aïe, je panique encore plus du coup… je n'ai pas de contractions pour le moment, donc il ne reste qu'à attendre… j'essaie d'appeler mon homme mais je tombe toujours sur son répondeur, et finalement, mon portable finit par tomber en panne sèche de batterie, et je n'ai pas mon chargeur ! L'angoisse ! Je lui avais laissé un message sur son portable. Donc, vers 10h je commence à ressentir quelques contractions mais ça reste léger, mon homme arrive vers 11h, il s'excuse, il est rentré tellement fatigué, il a éteint son portable et s'est endormi (c'est bien le seul jour où il devrait le laisser allumé son portable ! ) … bref, il reste avec moi les contractions s'intensifient… vers 13h00 ça commence vraiment à être douloureux, j'appelle la SF, elle me ramène un ballon, elle me fait assoir dessus, et dit à mon homme que s'il veut il peut me masser les reins, que ça soulage… et bien moi ça m'énervait plutot qu'autre chose, du coup, il me demande s'il pense avoir le temps de rentrer pour récupérer mes affaires et ma batterie. Je lui dis de faire vite. La douleur devient de plus en plus forte, je souffre, je tremble, j'ai froid, je claque des dents, j'ai l'impression que le ballon finalement me fait plus mal qu'autre chose, je me relève, et là, splash… inondation… selon une auxiliaire qui vient me voir c'est la deuxième poche qui s'est fissurée (ah bon ? Y a deux poches je savais pas, elle me parle de membrane, mais j'ai tellement mal que j'écoute que d'une oreille) Je la supplie pour qu'on me mette la péridurale, la SF arrive et me demande si je veux prendre une douche avant d'aller en salle d'accouchement, alors malgré la douleur je me dis que ce serait bien, sinon mon bébé va tomber comme une mouche quand il va sentir l'odeur de transpiration que sa mère dégage. Je prends ma douche tout en tremblant, et j'inonde la salle de bains, il y a de l'eau de partout, l'infirmière arrive et presque elle me pourrit d'avoir tout trempé, elle me dit qu'il faut mettre le pommeau de douche vers le mur, j'avoue qu'à ce moment, j'avais qu'une envie c'était de la pourrir car elle était pas contente, alors que je souffrais le martyre, et que je m'en foutais royal de son pommeau de douche, mais je lui ai sortie un petit "désolée" à la place de tout ça, je sais pas pourquoi, suis trop gentille, je lui demande si elle peut aller me chercher la SF car je suis prête pour descendre au bloc, j'attends pendant 15 minutes environ, et toujours personne, du coup j'appuie sur le bouton, une auxiliaire arrive et me dit que l'infirmière a du oublier (mon oeil, elle l'a fait exprès d'oublier oui ! ). Il doit être 15h00, on part me chercher un fauteuil roulant car je précise que je ne me sens pas de descendre au bloc en marchant. Le fauteuil roulant arrive après un long moment et mon mari également, il me demande ce qui se passe, je lui réponds qu'on me descend en salle d'accouchement et que je vais enfin avoir la péridurale. Dans l'ascenseur, mon mari me regarde et me lance "alors, on en fait un 3ème après ? ", je le fusille du regard, l'auxiliaire lui dit en rigolant "je crois Monsieur que ce n'est pas le moment de lui faire ce genre de réflexions ! "… Arrivée en salle, je tremble à n'en plus pouvoir, à chaque contraction, j'essaie de souffler et de supporter la contraction, mais je souffre tellement, j'ai l'impression que j'arriverai jamais à supporter la suivante, la SF me dit que l'anesthésiste sera là bientôt, dans 10 minutes environ, je regarde l'heure, il est environ 15h20, je n'en peux plus, je regarde l'heure tourner et je souffre horriblement à chaque contraction, au bout de 10 minutes toujours pas là, il arrive enfin à 15h40, et il me pose la péridurale, il me dit que ça va faire mal, mais je m'en fiche, ça pourra pas être plus douloureux que les contractions, j'ai du mal à ne pas bouger car je ne fais que trembler et claquer des dents, je transpire et d'ailleurs au passage je pue de nouveau la transpiration (la douche n'aura pas servi à grand chose). Mon mari peut de nouveau revenir en salle, car ça y est la péridurale est posée, et je commence à sentir les contractions de manière moins intenses, puis à ne plus les sentir du tout… un réel bonheur, et je sens mon corps se réchauffer petit à petit, je précise à la SF que je ne veux pas qu'on augmente la péridurale, je veux pouvoir pousser efficacement (chose qui n'a pas été possible lors de mon accouchement pour Enzo) , du coup, ben il ne reste plus qu'à attendre, on rigole avec mon homme dans la salle, je peux bouger mes pieds, et je sens à chaque contraction mon ventre qui se durcit… les heures passent et la SF vient contrôler régulièrement mon col pour voir où ça en est. Elle me met les jambes dans un sens, puis dans un autre (en latéral à gauche, en latéral à droite) … et puis je ne sais pas du tout quelle heure il est, elle vient et me demande d'essayer de pousser pour voir si j'arrive à pousser efficacement, alors j'essaie et elle me dit "stop, ne poussez plus ! Génial vous poussez super bien ! " je suis ravie, le sourire jusqu'aux oreilles, je me sens utile ! Alors elle me dit qu'il ne reste plus qu'à attendre le gynéco. Mon mari est impatient, il dit qu'il a hâte de voir à quoi il ressemble, de faire sa connaissance. La SF lui répond que déjà il a beaucoup de cheveux noirs ! Mon mari est super étonné, il lui demande si elle voit déjà son crâne, et elle lui répond que oui. La SF sort et revient en nous disant que le gynéco ne va plus tarder à arriver, mon homme balance "il va bientôt arriver le gros ! ", et la SF le regarde les yeux écarquillés et lui dit "vous parlez du gynéco ? " mon mari "non non, je parlais de notre bébé ! " et là du coup on éclate de rire tous les 3… finalement, mon gynéco arrive toujours super souriant, il blague et me détend complément, je l'adore ! Alors, il me dit "allez à la prochaine contraction, on pousse ! " et hop je pousse de toutes mes forces, le gynéco fait un grand sourire et la SF aussi, le gynéco me félicite, la SF me dit "c'est génial, vous poussez super bien, bravo ! " je suis tellement contente, c'est que du bonheur, j'arrive à pousser efficacement, c'est ce que je voulais réussir et j'y arrive… Je pousse encore 1 fois, le gynéco me prend la main, et me fait toucher la tête de mon bébé, je n'y crois pas, il est là, il est bientôt là ! Je pousse encore une fois ou 2, je lui dégage son épaule, et je pousse une dernière fois, et on me le pose sur la poitrine, je suis heureuse comme tout, il commence à pousser des petits cris, on donne le ciseau à mon mari et il coupe le cordon, le gynéco nous félicite, il nous dit que c'est un beau petit bonhomme tout comme son grand frère. Il nous dit qu'il doit peser environ 3kg500-600, mon mari part avec la SF pour le nettoyage du bébé, je discute avec mon gynéco pendant qu'il me fait mes points, il devait m'en faire 2, car j'ai été un peu déchirée par l'épaule de mon bébé, et finalement il m'en fait 4, pour récupérer un peu un bout de peau de mon épisio pour Enzo (je le savais que j'avais un petit défaut de couture de mon 1er accouchement). Mon mari me ramène Maxime tout beau tout propre, il me dit qu'il fait 3kg710 et 51cm, beau bébé qui est arrivé avec 2 semaines et demi d'avance… Le gynéco doit partir rapidement, il nous refélicite encore… mon homme reste 5 minutes de plus, puis il doit repartir, car il est déjà presque 19h et il doit s'occuper d'Enzo qui a école le lendemain. Ensuite, une auxiliaire arrive pour la 1ère mise au sein, je suis heureuse d'avoir mon petit bout dans mes bras ! Voili voilou… Je vous fais des bisous à toutes ! Courage à Batoma, Val et Caline qui sont les prochaines sur la liste ! Je vous souhaite que du bonheur !
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


279655
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les canapettes/mapettes depassent les 32 sa! on pointe! - les novembrettes 2013 - futures mamans

image

Salut les filles, Ici voilà ce que m'a d dit la toubib : au dessus de 25 même le col n'est pas inquiétant passé 32 SA, c'est normal que ça s'efface petit à petit en fin de grossesse. Elle m'a dit aussi que c'était super dur à mesurer avec la...Lire la suite

Vos avis sur la maternite de l'hopital prive du blanc mesnil 93 svp - choisir sa maternite

image

J'ai accouche a la clinique de BM en 2010. Je suis enceinte de 4 mois et j'accoucherai la bas aussi pour BB2. Mon 1er accouchement c'est super bien passe. Je suis tombée sur un SF (homme ! ) qui a été au top : très présent, il venait a la...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages