Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Autres      (11760 témoignages)

Préc.

Suiv.

Honte de ma dépression et envie de m'en sortir

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 07/04/11 | Mis en ligne le 25/03/12
Mail  
| 234 lectures | ratingStar_232209_1ratingStar_232209_2ratingStar_232209_3ratingStar_232209_4
Bonjour Marie, Je comprends bien tout ce que tu expliques. C'est pour cette raison que je veux être active sur les forums car ça m'a fait tellement de bien quand d'autres mamans sont venues m'épauler sur le web pour me dire que je n'étais une mauvaise maman, qu'il fallait que je vois un psy, que sans doute, avec moins de fatigue, les choses se remettraient en place. Ton accouchement t'a beaucoup marquée, a-t-il duré longtemps ? As-tu eu une péridurale ? Quelles sont les images qui reviennent et qui te font souffrir ? (ne te sens pas obligée de répondre mais je pense que c'est important d'y penser, de mettre des mots dessus). Un accouchement, c'est épuisant. Les sages femmes disaient "c'est un véritable marathon ! ", je trouve que c'est vrai. Mon bébé a trois mois et je me sens toujours fatiguée, avec une grande lassitude dans tout le corps. Et puis, en salle de naissance, tu étais épuisée, c'est bien normal que tu n'aies eu qu'une obsession : recharger tes batteries !! Oui, on nous a toutes raconté les mêmes histoires : "tu verras ce sera incroyable, on va te poser le bébé sur le ventre et une vague d'amour incroyable va te submerger". POur certaines, c'est vrai, ça se passe ainsi. Mais ce que j'avais ressenti ce jour là était infiniment plus complexe : joie, fatigue, peur, angoisse etc. Ces petites histoires, qui sont censées faire de nous des mères comblées dès l'arrivée du bébé, nous font beaucoup de mal. J'éprouvais un sentiment d'injustice, une trahison vis-à-vis de toutes phrases qui me faisaient culpabiliser car je n'éprouvais pas cela… en tout cas, pas encore et pas de cette façon là. Tu sais, ça m'est arrivé aussi de péter un plomb la nuit. "J'en peux pluuuuuuuuuus !!!! Stp laisse moi dormiiiiiiir" le tout en pleurant. Je comprends bien quand tu dis que tu allais t'aérer un peu sur la terrasse… C'est bien d'avoir le courage de l'écrire. Oui, c'est tabou tout ça. Car l'image de la mauvaise mère est automatiquement appliqué sur le front de celle qui ose avouer une difficulté maternelle. Je vais de plus en plus sur les forums, qui sont des espaces de liberté car enfin on peut avouer les faiblesses, la fatigue, l'épuisement, notre colère, le désespoir… Beaucoup de femmes osent écrire, mais plus nombreuses encore sont celles qui n'osent pas le faire, qui se laissent glisser dans la dépression. C'est pour elles aussi que j'écris, que j'essaie de faire un tout petit peu d'information à mon petit niveau. On aurait besoin, dès la maternité, qu'on nous propose une visite psy, libre à la maman d'accepter ou non. On se sent tellement seule dans ces moments là. Aussi, je suis bien contente que tu aies pris ton clavier pour écrire ton histoire et la partager ! Vois-tu un psy ? Envisages-tu de le faire ?
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


232209
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les canapettes/mapettes depassent les 32 sa! on pointe! - les novembrettes 2013 - futures mamans

image

Salut les filles, Ici voilà ce que m'a d dit la toubib : au dessus de 25 même le col n'est pas inquiétant passé 32 SA, c'est normal que ça s'efface petit à petit en fin de grossesse. Elle m'a dit aussi que c'était super dur à mesurer avec la...Lire la suite

Vos avis sur la maternite de l'hopital prive du blanc mesnil 93 svp - choisir sa maternite

image

J'ai accouche a la clinique de BM en 2010. Je suis enceinte de 4 mois et j'accoucherai la bas aussi pour BB2. Mon 1er accouchement c'est super bien passe. Je suis tombée sur un SF (homme ! ) qui a été au top : très présent, il venait a la...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages