Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Autres      (11760 témoignages)

Préc.

Suiv.

Il faut toujours croire en soi....

Témoignage d'internaute trouvé sur enceinte - 09/12/10 | Mis en ligne le 14/05/12
Mail  
| 177 lectures | ratingStar_254997_1ratingStar_254997_2ratingStar_254997_3ratingStar_254997_4
Je reviens après trois semaines d'absence , mon dernier post était "A bout de nerf" posté le 15 Novembre, peu après les évènements se sont accèlérés, alors me revoici pour vous raconter la suite de mon histoire : Donc j'écris le post, j'étais dans un état pas possible. Je vais au rendez-vous avec la sage femme à 11h pour un monitoring, quand elle me voit, elle me dit, "c'est incroyable, vous avez des contractions aussi violentes que si vous étiez dilatée à 10, mais le col est fermé, cela ne se passe pas comme ça d'habitude, la douleur est gérable au début !!!! Moi je sais que ce n'est pas normal, j'ai déjà accouché, de jumelles, et c'est clair je ne connais pas ses sensations. Le monitoring commence, tout va bien, au bout d'une demi heure, nouvelle contraction, atroce, et la la machine se met à sonner, le coeur de mon bébé descend à 73, la sf arrive, elle me dit c'est la machine qui à un problème, moi je pleure car j'ai compris, ça ne va pas du tout, elle regarde et là me dit c'est pas la machine… Elle appelle la clinique qui est à 1h de route, le temps du voyage, ils m'attendent. Je suis déclenchée à 16h, et la sage femme me dit je suis là jusqu'à 20h, votre bébé sera arrivé avant…! Ils mettent la péri en place, homéopathie pour l'ouverture du col, je vais mieux car plus de douleur, le bébé va bien… A 21h toujours rien, la sf s'en va, son collègue la remplace, il appelle le gygy, et il commence à nous dire, euh, euh, le tracé n'est pas bon, le col ne s'ouvre pas, je veux l'avis du boss mais préparez vous quand même à une césarienne, ce n'est pas un fou du bistouri mais là il faudra prendre une décision dans peu de temps !!!! Ben on avait compris…Résultat, à 22h45 décision pour la césa, 23h au bloc, 23h15 Quitterie est née, en parfaite santé, une merveille. Je dois dire aujourd'hui que la césa n'est pas rigolote à vivre, c'est comme si on nous volait quelques chose auquel on se préparait depuis longtemps, mais dans mon cas il n'y avait pas le choix, le gygy à découvert en m'ouvrant que sur l'utérus se formait un anneau de contraction qui enserrait ma petite, et qui empéchait de pousser le bébé vers le col, qui lui du coup ne s'ouvrait pas, et la faisait souffrir au niveau cardiaque. Finalement, nous avons vécu quand même une expérience superbe, quitterie est là, je me remet bien (j'ai juste fait une intolérence à la morphine, j'ai donc été malade pendant 24h) , et puis c'est la vie, on ne choisit pas toujours. Malgré tout je dois dire, comme j'ai nommé mon post, il faut coire en soi, si ça ne va pas, ça ne va pas, et les professionnels de santé doivent être à notre écoute, mais cela est un autre sujet (sans fin… !) Biz à toutes, et bon courage. Merci aussi, pour les réponses que certaines ont bien voulues me laisser pour me réconforter.
  Lire la suite de la discussion sur enceinte.com


254997
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les canapettes/mapettes depassent les 32 sa! on pointe! - les novembrettes 2013 - futures mamans

image

Salut les filles, Ici voilà ce que m'a d dit la toubib : au dessus de 25 même le col n'est pas inquiétant passé 32 SA, c'est normal que ça s'efface petit à petit en fin de grossesse. Elle m'a dit aussi que c'était super dur à mesurer avec la...Lire la suite

Vos avis sur la maternite de l'hopital prive du blanc mesnil 93 svp - choisir sa maternite

image

J'ai accouche a la clinique de BM en 2010. Je suis enceinte de 4 mois et j'accoucherai la bas aussi pour BB2. Mon 1er accouchement c'est super bien passe. Je suis tombée sur un SF (homme ! ) qui a été au top : très présent, il venait a la...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages