Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Autres      (11760 témoignages)

Préc.

Suiv.

Itg a 13sa

Témoignage d'internaute trouvé sur mamandco - 20/02/12 | Mis en ligne le 28/03/12
Mail  
| 796 lectures | ratingStar_233370_1ratingStar_233370_2ratingStar_233370_3ratingStar_233370_4
Bonjour, Je viens vers vous pour trouver un peu de réconfort et m'aider a passer ce moment douloureux… Je vous raconte mon histoire… Elle a commencé il y a 2 semaines, je préscentait que quelque chose n'allait pas. Je suis allée voir mon médecin en lui disant que je n'avait plus aucun symptôme ni rien. Réponse : "pas de problème, ça peut arriver". Elle regarde mon col qui était fermé, je perdais pas de sang… Je lui fais confiance et décide d'attendre patiemment mon écho du premier trimestre moins de 2 semaines après. Mercredi jours de l'écho, la gynéco pose sa sonde sur mon ventre et la reprends pour passer direct en intra vaginale. J'ai tout compris en voyant mon petit bébé avec ses bras, ses jambes et sa tête qui ne bougeais pas. Biensur elle n'a pas trouvé de mouvement cardiaque… Il avait l'air de flotter dans mon utérus… L'image reste gravée dans ma tête, c'est super dur ! Elle nous explique donc que je vais subir une interruption thérapeutique de grossesse. Bref, on va me retirer mon petit bébé. On me fait un prise de sang, on me donne trois comprimés de Méfegyne et je rentre chez moi après avoir fait mon entrée en hospi pour le vendredi. Je commence a perdre du sang le soir même mais sans douleur. Mais par contre le lendemain alors que bien sur je n'avait pas mis mon fils de 2 ans chez nounou… Apres manger, grosses contractions toutes les 15 minutes qui se sont rapprochées et intensifiées jusqu'à 16h… Mais je pensais que c'était normal, on ne m'avait rien dit et ça ressemblait pas a des contractions de ma grossesse avant… Bref, mon fils se réveille et la grosse douleur, j'essaie de laisser mon fils sur le canapé qui ne veux bien sur plus me lâcher… Je perd les eaux en allant aux wc (avec mon fils bien sur) , le temps de me mettre sur les wc et la grosse contraction, j'ai sentit mon bébé tombé. J'aurais voulu le retenir, je sais pas, dur de le voir tomber dans les wc je crois… j'ai tiré la chasse d'eau en serrant les dents car mon fils (qui a 2 ans) n'était au courant de rien et qu'il n'aurait pas compris. J'ai quand même eu le temps de voir son petit corps, ses yeux, ses bras, ses jambes… C'est atroce ! J'ai appelé mon époux qui est revenu mais entre temps, je n'ai pas pu quitter les toilettes car je perdais trop de sang. Une amie est venue s'occuper de mon fils et quand mon mari est arrivé première perte de connaissance. Je pense que le fait de l'avoir vu m'a fait me détendre un peu trop vite. Mon mari a appelé un pote a nous pompier et moi pendant ce temps ben j'ai rien fait de mieux que me lever… et rebelote gamelle avec cette fois ci grosse perte de connaissance. Notre pote est arrivé, pas possible de me prendre un pouls, ni une tension, j'étais consciente mais très faible. Allo les pompiers pour un transfert a l'hôpital. La bas, première écho, il reste un bout de placenta et le gynéco de garde qui me dit "ben vous l'avez pas récupéré dans les toilettes ? " Put… j'aurais voulu l'étrangler !! Il me dit qu'il me donne du cytotec pour redonner des contractions mais ben rien… Le lendemain rebelote, écho car je perdais pas assez de sang… bon ben aspiration sous anesthésie générale car le placenta veux toujours pas… On m'apporte donc la prémédication et puis 1/2 heure plus tard l'infirmière reviens en me disant que le médecin de garde du jour veux me revoir car il pense que 'a pas besoin d'aspiration… Il me refais une écho qui ne changera rien… Donc je descend au bloc a 12h30… Remontée a 15h30 sans aucunes nouvelles de ce qui s'est passé… Et a 18h, le gygy viens me voir et me dit qu'on va me faire patienter dans un salon et que 1 heure plus tard je pouvais sortir… Je lui ai gentillement répondu que je n'avait ni mangé ni bu depuis le jeudi matin, que je n'avais toujours pas été levée… Logique que je parte dans une heure !! J'ai donc refusé. Et la, ok je reste, mais je n'ai revu personne a part pour mon premier levé jusqu'au lendemain. Me voila rentrée chez moi, je ne sais plus quoi faire, je suis complètement perdue, je ne sais pas si j'ai le droit a des rapports avec mon mari, si je peux reprendre le travail (je suis aide soignante en maison de retraite mais en secteur de grande dépendance) , quand je peux reprendre les essais bébés… Et puis je peux pas me permettre de pleurer devant mon petit garçon assez choqué comme ça… C'est dur les filles… Je crois que j'ai vraiment besoin d'aide… Désolée de m'être étendue a ce point. Sev.
  Lire la suite de la discussion sur mamanandco.fr/forum/


233370
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les canapettes/mapettes depassent les 32 sa! on pointe! - les novembrettes 2013 - futures mamans

image

Salut les filles, Ici voilà ce que m'a d dit la toubib : au dessus de 25 même le col n'est pas inquiétant passé 32 SA, c'est normal que ça s'efface petit à petit en fin de grossesse. Elle m'a dit aussi que c'était super dur à mesurer avec la...Lire la suite

Vos avis sur la maternite de l'hopital prive du blanc mesnil 93 svp - choisir sa maternite

image

J'ai accouche a la clinique de BM en 2010. Je suis enceinte de 4 mois et j'accoucherai la bas aussi pour BB2. Mon 1er accouchement c'est super bien passe. Je suis tombée sur un SF (homme ! ) qui a été au top : très présent, il venait a la...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages