Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Autres      (11760 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai accouché dans une voiture

Témoignage d'internaute trouvé sur famili
Mail  
| 611 lectures | ratingStar_43095_1ratingStar_43095_2ratingStar_43095_3ratingStar_43095_4

J'ai accouché dans la voiture…

Les premières contractions ont commencé à 6 h du mat. Légères mais régulières. Vers les 7 h mon époux est parti travailler. J'ai pris une douche et je me demandais si c'était vraiment ça, car j'avais déjà eu des contractions les jours d'avant et j'étais toujours là. J'étais impatiente d'accouchée car j'en avais vraiment marre (grossesse difficile).

Les contrations se rapporchaient, je regardais la montre : toutes les 10 min. Je téléphone à ma soeur pour qu'elle vienne prendre ma première fille (qui heureusement dormais encore) tout en émettant quelques doutes.

Je téléphone à mon mari et là aussi " Je crois mais je ne suis pas sûr,… fini ce que tu as entrpris et vient." Je ne sais pas s'il y a le 6 ème sense du père, mais mon mari est rentré assez rapidement et heureusement car à 8 h 10 je ne tenais plus debout et les contractions étaient très douleureuses et de plus en plus rapporchées.

J'étais couché sur mon lit et j'essayais de maitriser la douleur et je me demandais déjà comment j'allais bien pouvoir monter dans cette fichue voiture pour me rendre à la maternié.

Bref, 8 h 45 on était enfin prêt, ma soeur était arrivée.  

Je profite d'une pause (qui n'était plus que de 3 min) pour dire au revoir à ma fille, mettre mes souliers et monter les escaliers qui mène à la voiture. Mais quand je veux m'asseoir à l'avant, impossible une violente contraction me parallyse. La poche des eaux se rompt. Je n'arrive toujours pas à bouger. " je vais accoucher ici" Après discution avec mon chouchou je monte dans le coffre de la voiture et mon chouchou démarre. Il rappelle la maternité (vive les mobiles) , et leur explique la situation, il est environ 9 h .

Pendant tout le trajet, je pousse (je suis à 4 pattes).

Je sens la tête du bébé, il arrête la voiture sur le côte (la sage femme avait dit de s'arrêter lorsque la tête venait) (on est à 2 minute de l'hôpital,). Mon amour vient nous rejoindre à l'arrière et accueil notre petit bout de chou, qui fait un tout petit cri. Je regarde l'heure 9 h 24. Je le mets contre moi et nous repartons. Nous arrivons aux urgences et 5 personnes nous accueillent avec des couvertures chauffantes. Direction la salle d'accouchement pour contrôler le bébé, la délivrance et recoudre… (nous n'aurons pas de rabaîs sur la facture.
  Lire la suite de la discussion sur famili.fr


43095
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les canapettes/mapettes depassent les 32 sa! on pointe! - les novembrettes 2013 - futures mamans

image

Salut les filles, Ici voilà ce que m'a d dit la toubib : au dessus de 25 même le col n'est pas inquiétant passé 32 SA, c'est normal que ça s'efface petit à petit en fin de grossesse. Elle m'a dit aussi que c'était super dur à mesurer avec la...Lire la suite

Vos avis sur la maternite de l'hopital prive du blanc mesnil 93 svp - choisir sa maternite

image

J'ai accouche a la clinique de BM en 2010. Je suis enceinte de 4 mois et j'accoucherai la bas aussi pour BB2. Mon 1er accouchement c'est super bien passe. Je suis tombée sur un SF (homme ! ) qui a été au top : très présent, il venait a la...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages