Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Autres      (11760 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai été assommée de médicaments

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 373 lectures | ratingStar_74176_1ratingStar_74176_2ratingStar_74176_3ratingStar_74176_4

Quand j'y pense je revois tout cela.J'hésite à rentrer dans les détails sur mon corps assommé par les medocs, moi qui ne me soignais jamais. (Quand j'ai regardé dans le vidal et que j'ai vu la liste des effets indésirables, J'ai compris que j'ai subi la + grande majorité de ceux-ci.) Tu es retournée récemment à la Materno ?

(Dans ton post tu parles d'un changement de sens de la table de la salle à manger. De mon temps aussi elle etait parallèle aux fenêtres.

Mais c'est vrai qu'elle a changé de sens dernièrement.) Il y a aussi le cahier dans lequel on note les bibs que l'on donne a nos bébé.Bien utile quand on est tellement désorientée qu'on ne sait plus quand est ce qu'on a nourri notre bébé. S'il a bien fait ces selles aujourd'hui et Hier ? Je ne me suis jamais rendu compte que l'on pouvait surveiller nos bébé entre les deux papiers bulles ! Ça m'aurait bien servi.les promenades en landau avec Ginette pour tuer le temps dans le parc désert et en direction des magasins.

Les excursions à la pharmacie, au magasin Phildar (tu le vois ? ) ou j'ai acheté les boutons pour finir le pull que j'avais tricoté pour mon bébé pendant ma grossesse et que je m'appliquais à finir pour faire quelque chose de mes journées malgré mes impatiences et mes yeux qui ne voyaient pas très net (effet secondaire des medocs). Je remercie d'ailleurs l'infirmière Vietnamienne (je ne me souviens plus de son nom) qui m'a aidé pour le col et les boutonnières.Le marché juste à côté… je ne sais plus quels joursLa piscine où je suis allée 1 ou 2 fois… L'attente de mon mari qui venait tous les soirs passer une petite heure avec moi à ma demande. Le pauvre j'ai été exigeante avec lui mais sans cela je crois que je n'aurais pas tenu le choc. Et tous les soirs de lui dire que c'etait trop dur que je ne pouvais plus soutenir tout cela, qu'il fallait que cela cesse… Lui qui à l'époque avait de gros soucis au boulot et qui ne pouvait me les confier…

Lui si clairvoyant de m'expliquer que dans 1 an ou 2 tout cela ne serait qu'un mauvais souvenir, peut être le prix que nous devions payer nous aussi à oser donner la vie. Notre épreuve à nous dans notre grand bonheur. Car quoi nous allions être heureux après que tout cela serait calmé.

Petit a petit j'ai compris que le calme allait revenir dans ma tête chaotique, qu'il fallait tout simplement laisser le temps faire son travail d'effacement.A toi d'evoquer d'autres souvenir si tu le souhaites.Peut être plus tard j'essairais de te raconter mon passage en Hopital psychiatrique avant d'atterir à la materno.

Si j'arrive a le decrire suffisament fidelement tellement c'est un passage terrifiant dans ma vie.Bien à toi, titine.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


74176
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les canapettes/mapettes depassent les 32 sa! on pointe! - les novembrettes 2013 - futures mamans

image

Salut les filles, Ici voilà ce que m'a d dit la toubib : au dessus de 25 même le col n'est pas inquiétant passé 32 SA, c'est normal que ça s'efface petit à petit en fin de grossesse. Elle m'a dit aussi que c'était super dur à mesurer avec la...Lire la suite

Vos avis sur la maternite de l'hopital prive du blanc mesnil 93 svp - choisir sa maternite

image

J'ai accouche a la clinique de BM en 2010. Je suis enceinte de 4 mois et j'accoucherai la bas aussi pour BB2. Mon 1er accouchement c'est super bien passe. Je suis tombée sur un SF (homme ! ) qui a été au top : très présent, il venait a la...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages