Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Autres      (11760 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai perdu mes jumeaux à l'accouchement

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 698 lectures | ratingStar_29208_1ratingStar_29208_2ratingStar_29208_3ratingStar_29208_4

Je viens de perdre deux jumeaux, obtenus après de longues années de pma et un don d'ovocytes. J'ai eu une fissure de la poche des eaux à 20 SA et 3 jours, l'accouchement d'Edgar a eu lieu à 21Sa et 3 jours et il pesait moins de 500g. L'accouchement s'était arrété là miraculeusement, et malgré le risque infectieux majeur (pour Léa et pour moi) , nous avons espéré que cela tiendrai jusqu'à ce que Léa soit suffisamment forte pour survivre. Malheureusement l'accouchement s'est déclenché à 23 Sa et 2 jours et Léa est décédée aussi. Lors de chaque accouchement, j'ai senti bouger mes bébés jusqu'au bout, et je savais qu'en poussant je les tuais car ils étaient trop jeunes pour survivre… Nous les avons vus et tenus dans nos bras tous les deux, et avons des photos (même si celles d'Edgar sont ratées).

A la naissance d'Edgar, il n'était pas légalement viable (la loi dit 22SA ou 500g) , et la maternité nous a dit qu'on pouvait faire une demande de dérogation auprès du tribunal, pour le faire inscrire sur le livret de famille, mais cela a été refusé par le procureur. En revanche la demande auprès de la préfecture a été acceptée, et nous avons eu l'autorisation de l'enterrer dans une tombe familiale. Si cela avait été refusé (ou que nous ne voulions pas) , il aurait été incinéré et mis anonymement au jardin du souvenir (à Lyon).

Lorsque Léa est décédée, elle remplissait les conditions légales et donc il n'y a eu aucun problème pour l'inscription à l'état civil (en tant que décès et non pas naissance) , et pour l'enterrement. Du fait de la longueur des démarches pour edgar, ils ont été enterrés le même jour…

Nous avons refait une demande d'inscription à l'état civil pour Edgar, par dérogation. Rien n'est encore acquis, mais le cas doit être envisagé, pour mettre nos deux enfants à égalité devantl'état civil, dans la mesure où il s'agit de jumeaux. J'espère de tout coeur que cela va marcher, car ce serait une reconnaissance, tellement importante pour nous.Notre peine est immense, mais savoir que nos deux enfants existent et sont reconnus l'adoucirait un peu…

Maintenant, il faut que nous vivions pour eux et sans eux, ce qui n'est pas simple. Nous leur avons promis de nous battre pour leur donner des frères et soeurs, malgré nos ages… Nous savons que la vie doit être la plus forte, mais malgré tout la douleur reste immense.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


29208
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les canapettes/mapettes depassent les 32 sa! on pointe! - les novembrettes 2013 - futures mamans

image

Salut les filles, Ici voilà ce que m'a d dit la toubib : au dessus de 25 même le col n'est pas inquiétant passé 32 SA, c'est normal que ça s'efface petit à petit en fin de grossesse. Elle m'a dit aussi que c'était super dur à mesurer avec la...Lire la suite

Vos avis sur la maternite de l'hopital prive du blanc mesnil 93 svp - choisir sa maternite

image

J'ai accouche a la clinique de BM en 2010. Je suis enceinte de 4 mois et j'accoucherai la bas aussi pour BB2. Mon 1er accouchement c'est super bien passe. Je suis tombée sur un SF (homme ! ) qui a été au top : très présent, il venait a la...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages