Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Autres      (11760 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai vécu un hématome retro placentaire

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 396 lectures | ratingStar_29258_1ratingStar_29258_2ratingStar_29258_3ratingStar_29258_4

Tu es la première presonne que je "rencontre" qui ait vécu quelque chose d'aussi semblable à ce qui m'est arrivé il y a 1 mois 1/2. Moi aussi les douleurs terribles en pleine nuit, l'état de choc, l'hémorragie et arrivée à la maternité mon bébé mort in utéro. Je comprends trop bien ta peur de refaire un enfant, j'ai pourtant eu deux grossesse formidables avant celle-ci, et même celle-ci d'ailleurs, jusqu'à cette horrible nuit… Ma gynéco ma expliqué qu'en cas de nouvelle grossesse nous rentrons dans le clan des grossesses dites à risque, et donc nous sommes beaucoup plus surveillées. Elle m'a expliquée aussi qu'au 8e mois on nous hospitalise, histoire de nous surveiller d'un peu plus prêt et de nous rassurer, et que quelques jours avant la date "anniversaire" de notre HRP, l'accouchement est déclenché. Même en sachant ça j'ai peur. Vu ce que tu décris tu dois faire partie comme moi des cas de HRP inexplicables et tres brutaux, "un coup de tonnerre dans un ciel serien" comme disent les médecins… Je crois qu'il faut d'abord que nous fassions le deuil de nos enfants avant de nous lancer, et puis il faudra aussi avoir surmonté notre angoisse (ma gynéco m'a dit aussi que l'angoisse remonte souvent juste apres, en début de grosesse) , et aussi l'angoisse des autres. Parfois je me dis que j'aurais pu, en plus de perdre mon bébé, laisser deux petites orphelines, et un veuf… Ca me fait froid dans le dos rien que d'y penser. Mais toi et moi nous avons la chance d'être en vie et c'est la vie qui doit triompher, pas la mort de nos petits. Et pour qu'elle gagne je crois que nous devons un petit frère ou une petite soeur à nos petits disparus (et moi également aux grandes soeurs de Matthis). Je peux te dire aussi que rien ne saura jamais remplacer le bonheur que nous pourrons éprouver lorsqu'un jour, peut être pas si lointain, on posera sur notre ventre un petit bébé juste né et plein de vie. Pour l'avoir vécu 2 fois je peux te dire que rien n'est plus merveilleux qu'une naissance qui se passe bien et après ce que nosu traversons je n'imagine même pas ! En résumé, mon conseil, prends le temps qu'il te faut, n'hésite pas à parler de tes craintes, parles en avec ton gynéco, et après vas-y, fonce, faîtes un autre bébé, le bonheur est au bout du chemin. Je t'ai écris un mail sur celea2 mais je ne sais pas si tu l'as eu. En tous cas n'héiste surtout pas à m'écrire sur mon mail, je te répondrai. Bon courage à toi, et à nous toutes, et aussi aux papas, que l'on oublie pas.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


29258
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les canapettes/mapettes depassent les 32 sa! on pointe! - les novembrettes 2013 - futures mamans

image

Salut les filles, Ici voilà ce que m'a d dit la toubib : au dessus de 25 même le col n'est pas inquiétant passé 32 SA, c'est normal que ça s'efface petit à petit en fin de grossesse. Elle m'a dit aussi que c'était super dur à mesurer avec la...Lire la suite

Vos avis sur la maternite de l'hopital prive du blanc mesnil 93 svp - choisir sa maternite

image

J'ai accouche a la clinique de BM en 2010. Je suis enceinte de 4 mois et j'accoucherai la bas aussi pour BB2. Mon 1er accouchement c'est super bien passe. Je suis tombée sur un SF (homme ! ) qui a été au top : très présent, il venait a la...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages