Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Autres      (11760 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'avais les larmes aux yeux en la regardant.

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 05/11/10 | Mis en ligne le 24/07/12
Mail  
| 181 lectures | ratingStar_280323_1ratingStar_280323_2ratingStar_280323_3ratingStar_280323_4
Je souhaite apporter mon expérience à ce sujet. Lors de la diffusion de cette émission ma petite approchait des 3 mois. J'avais les larmes aux yeux en la regardant. J'ai "accouché" à 2 jours du terme prévu le 28 juillet 2010. Une grossesse sans aucun soucis, quelques nausées au cours du 3ème mois, j'ai continué à travailler jusqu'au bout. J'ai senti les premières contractions les 2 nuits précédent l'accouchement mais je ne m'en souciait pas plus que ça. La veille j'ai été prise d'un mal de dent de sagesse que mon dentiste n'avait pas voulu m'enlever de peur que j'accouche sur son siège ! Bref, ce dimanche matin, 11h je me trouve à la maternité où je devait acoucher pour un avis médical pour me soulager de ma dent ! Le gynécologue de garde m'ausculte, tout est normal, je suis ouverte à un doigt mais ce n'est pas encore le moment. On me programme l'accouchement pour le lendemain matin. Je reste donc à la maternité, on m'installe dans ma chambre ma voisine à déjà sa petite fille. Je rêve à ce qui m'attends demain… Demain moi aussi je tiens ma fille dans mes bras ! Seulement, Maélie en a décidé autrement ! Les contractions s'accentuent dès le début d'après-midi. On me mets dans la salle d'accouchement pour suivre l'évolution. Après auscultation, rien ne bouge toujours a 1 doigt, le Doppler est nul. Il es 18h, Je me tords dans tous les sens, je dis je suis en train d'accoucher, c'est ma première mais ça se sent !! La sage femme me dis que non, elle me demande si je suis douillette je l'envoie promener, il ne faut pas titiller une femme en plein travail !! Elle es retournée dans son bureau sans se soucier de moi. Heureusement que le papa était là mais je me sentais seule. L'anesthésiste lui était parti, il l'ont rappelé. Il était parti avant la fin de son service !! Il m'a piquée 6-7 fois sans résultat. Vers 21h, je sens la poche des eaux se rompre, je le dis à mon ami qui m'a demandé de confirmer. Il es allé voir la sage femme qui est arrivée tranquillement et qui en vérifiant si c'était bien le liquide amniotique (et pas autre chose) a dit que le travail commençait ! Comme quoi, on a pas besoin d'avoir accouché X fois pour savoir que c'est le bon moment. Ce qui l'excuse, c'est que le doppler ne captait que de petites contractions vu que je les avait dans le dos ! Je me retrouve donc à respirer dans le masque. Je ne comprenais plus rien, c'est mon ami qui m'a raconté ce qu'il s'est passé avant que l'on me dise qu'ils programmaient l'accouchement d'urgence, le liquide changeait de couleur ce n'était pas bon. Je me voit descendre dans la salle d'opération. J'ai froid et peur, je me demande si j'aurais vraiment ma fille dans les bras demain. On me rassure, mon gynécologue est là il es venu exprès je l'en remercie intérieurement. L'anesthésiste est revenu pour réessayer je suis encore dans les vapes, on m'appuie sur le haut des épaules pour que je fasse le dos rond. Dur à 9 mois de grossesse !! Contraction, l'anesthésiste me dis d'arrêter de bouger, on lui réponds que c'est une contraction que je ne contrôle pas !! Moi je reprends tout juste mes esprits, encore sous l'effet de l'oxygène pur. Il pique encore 2 fois et réussit, mon gynéco (et directeur de la clinique vient d'entrer ! ) Il me dit que c'est le meilleur anesthésiste des pays de l'Est ! C'est un marrant mais je ne sais pas quoi en penser ! Ah si ! Ne pas accoucher pendant les vacances !! Bref, Péridurale enfin réussie, je ne sens plus rien, je respire ! On me mets des draps bleus autour je ne vois plus rien ni personne, j'entends comme si tout était loin. Je sens que l'on me bidouille dans le ventre mais ce n'ets pas désagréable, 3 min passent et je l'entends ! Maélie ! Une belle petite fille qui m'appelle ! L'émotion arrive ils me la présente à côté de moi. Elle repars, après un petit bisou que je lui donne. On s'affaire encore sur moi, mon gynéco me dis que j'ai de beaux abdos, je reviens à la réalité. C'est la première fois que l'on me complimente sur cette partie de mes organes ! On me remonte dans ma chambre, je vois le papa qui réchauffe sa fille sur sa poitrine. C'est beau. On la pose sur moi une fois installée dans mon lit mais je n'arrive pas à la réchauffer je suis moi-même gelée. Première déception. Je ne peux faire un geste basique : réchauffer son bébé, moi qui l'avait imaginé pendant 9 mois. On me dis 52cm et 3990g ! Un record lors de cette semaine de maternité !! On me l'amène dans la nuit pour la tétée, je l'ai allaitée un mois comme je me l'étais fixé. Plus dur les contractions lors des tétées, on sent la cicatrice dans le bas du ventre. On me réveille le lendemain matin pour le petit_déjeuner. Maélie à eu faim toujours au moment où l'on m'apportait les repas ! Elle arrive, la tétée enfin la lutte pour elle de tirer sur le sein ! Je regarde le personnel s'occuper d'elle, deuxième déception. Je ne peux me lever, j'ai une sonde urinaire. Ce soir on m'a dit que l'on allait me faire asseoir. J'imagine que demain ce sera mieux alors ! Arrive le soir, toute la journée on m'a amené la petite, qui restait à la nurserie parce qu'elle n'arrivait pas à se réchauffer. On me fait asseoir. La dame qui s'occupe de moi à la trentaine à peine elle a eu deux enfants par césarienne je me sens en bonne mains. Elle me fait lever dans la foulée. C'est douloureux je me rassoit, il faut changer le pansement, ça a saigné. Après je me suis dit qu'elle avait fait exprès, c'était pour mon bien j'en suis sure. Je me retrouve dans mon lit à en avoir mal dans le dos. J'ai passé 3 jours comme ça. Le troisième j'ai pu me lever pour aller me doucher. Je m'épuisais et transpirais à chaque geste bénin du quotidien. J'ai enfin pu m'occuper à prendre le bain de ma fille, seulement le bain, je marchais pliée en 2. Une grand mère de 90ans on me redis maintenant. La nuit du 4ème jour je l'ai passée avec ma fille. Quel bonheur de s'occuper d'elle sans l'aide de personne. Je me sentais inutile jusque là. J'avais l'impression que je perdais son contact et son amour. C'est terrifiant. Elle se portait très bien. Elle avait perdu quelques grammes mais avait tout récupéré en une fois lors de la montée de lait ! J'avais du collostrum depuis le 7ème mois ! Tout allait mieux, on pouvait repartir chez nous. J'ai eu le bébé blues comme toutes, persuadée que le lien avait été rompu à cause de la césarienne. Moi qui était très active, je me sentais inutile je ne suivais pas dans mon ménage, j'avais du mal à me lever la nuit, le papa devait se lever. Et puis c'est venu progressivement, j'ai pris ma fille entre 4 yeux et je lui ai dis "Je suis ta maman ma fille d'amour". Son papa la comprenait mieux que moi. J'en étais presque jalouse. C'est moche de dire ça mais c'est ce que j'ai ressenti. Je pensais ne pas avoir eu le déclic que l'on a avec un accouchement. Ça a été dur pendant un mois. J'ai arrêté l'allaitement qui m'épuisait mais c'était bénéfique. Je suis persuadée que c'est ce qui nous a rapprochées. Aujourd'hui, elle sait qui je suis je le sais à voir ses sourires. Je l'aime même si j'ai eu des doutes. Je recommencerai même si c'est dur. J'aime ma fille, personne ne lui fera de mal ça je lui promets ! Le lien es plus fort maintenant.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


280323
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les canapettes/mapettes depassent les 32 sa! on pointe! - les novembrettes 2013 - futures mamans

image

Salut les filles, Ici voilà ce que m'a d dit la toubib : au dessus de 25 même le col n'est pas inquiétant passé 32 SA, c'est normal que ça s'efface petit à petit en fin de grossesse. Elle m'a dit aussi que c'était super dur à mesurer avec la...Lire la suite

Vos avis sur la maternite de l'hopital prive du blanc mesnil 93 svp - choisir sa maternite

image

J'ai accouche a la clinique de BM en 2010. Je suis enceinte de 4 mois et j'accoucherai la bas aussi pour BB2. Mon 1er accouchement c'est super bien passe. Je suis tombée sur un SF (homme ! ) qui a été au top : très présent, il venait a la...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages