Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Autres      (11760 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'étais inquiète car mon bébé ne pleurait pas à l'accouchement

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 310 lectures | ratingStar_223919_1ratingStar_223919_2ratingStar_223919_3ratingStar_223919_4
alors mes enfants ce jour là étaient allé dormir chez mamie (ouf) du coup ben je me suis dit que j'allais pouvoir dormir très tard le matin vu qu'en plus on était dimanche donc j'étais décidée à me coucher tard je me souviens que j'ai blagué pas mal avec petage et bébinou ce soir là à 4h je me suis déconnecté j'ai joué aux jeux vidéo et de 5 à 6 j'ai écouté de la musique zen (cabrel mmmm) et puis à 6 heure je me suis dit qu'il fallait aller me coucher quand même j'étais zen, bien détendu et pensais d'ailleurs depuis plusieurs jours que j'allais accoucher pas trop en avance : mes contractions s'étaient bien calmées enfin bref pour moi on allait gagner le 26 juillet on en était à 33 SA 1 jour ou 7 mois et 6 jours si vous préférez je ne m'y attendais mais alors pas du tout à 6h je me suis mis mon fameux pansement à l'oeil (pour la paralysie faciale) et je me suis couchée à 6h10 et là dès que je me suis couchée j'ai eu 2 contractions bizarre pas trop douloureuse mais il me fallait bouger un peu pour être soulagée et là je me suis dit méfiance à la 3ème j'ai réveillé zhom je lui ait dit vite allons à la mater on sait jamais zhom ne me croit aps en plus et là en 5 min j'étais habillée et lui peu après aussi en descendant à la voiture là je me doutais bien que ça commencait dans la voiture les contractions étaient assez douloureuses mais gérables avec la respiration et en tortillant les fesses mais ce qui m'inquiétait c'était la fréquence : toutes les 5 minutes ..... j'ai vite prévenu ma mater que j'arrivait et coup de chance c'est ma gygy qui était de garde (et c'était très important pour moi car j'ai confiance en aucun médecin à part elle) on est arrivé à la mater à 6h45 en montant sur la table j'ai perdu les eaux alors là zhom a commencé à s'inquiéter (il me l'a dit plus tard) et là dès mon arrivée on m'examine : j'étais dilatée à 7/8 !!!! je leur ait dit non c'est pas possible je n'avais pas si mal que ça (et notez que ça ne faisait qu'une 35 min que j'avais ces de contraction et là grosse panique pour moi : mais on ne peut rien arreter !! et là ma gygy me dit "ne vous inquiétez pas on vient de faire naitre des jumeaux de 34 SA et ils sont très bien" (de toute façon je ne vois pas ce qu'elle aurait pu me dire d'autre) là pauvre sage femme a voulu me mettre son monito : et j'ai refusé elle serait ça comme une dingue et me faisait mal du coup (alors que sans ça allait) du coup elle a voulu me perfuser et me faire un bilan sanguin et là ma gygy me dit "ça va etre trop tard pour la péri" et moi "vous inquiétez pas de toute façon j'en voulait pas" ben oui j'avais pas encore parlé de mon projet naissance avec elle il était moins 10 quand la sf a voulu me mettre la perf gygy s'appretait à sortir et moi j'étais paniquée, sonnée en me disant non mon loulou il faut pas arriver maintenant j'étais là physiquement mais c'est tout je me sentais paniquée, je ne pensait plus à respirer pour moi non il ne fallait pas je n'acceptai pas l'idée qu'il fallait accoucher aujourd'hui et donc gygy qui sort, la sf en train de vouloir me poser la perf et là avant qu'elle pique je me suis redressée et j'ai senti qu'il descendait : j'ai dit "non on a pas le temps il arrive) là gros blanc on a rappelé gygy (elle était juste arrivé à la porte) mon mari a senti que là personne ne comprenait rien mais elles se sont vite ressaisis surtout quand elles ont vues qu'effectivement le bébé sortait (eux 10 minurtes plus tot je n'étais dilatée qu'à 7-8 donc ça paraissait louche) mais j'ai pas voulu mettre le monito de nouveau, j'ai même pas voulu mettre les jambes dans les étriers (ben oui je les écratais quand même j'étais à plas dos comme ils préfèrent ça suffisait comme ça non ? en plus ces d'étriers étaient trop haut pour moi) et surtout je paniquais je voulais pas accoucher du tout et ça ne faisait moins de 10minutes que j'avais entendu qu'il allait naitre et là elles m'ont dit de pousser au maxi (ben oui n'ayant pas de monito elles ne savaient pas si bébé était en souffrance ou pas) donc il fallait faire vite de toute façon un préma doit naitre le plus vite possible donc je me suis exécutée (et c'était dur mais elle me disait que j'y arrivait j'ai même touché sa tête car j'y croyais pas) et bien sur ...mes de contractions m'avaient laissée tombée : juste quand il fallait pousser pour sortir bébé il n'y en avait plus, je n'avais pas du tout envie de pousser mais bon je l'ai fait quand même car on ne savait pas s'il allait bien sans monito et je leur ait dit : "surtout ne coupez pas" et ma gygy m'a dit calmement (le contraire de moi qui paniquait) non 3ème bébé il y aura pas besoin de couper (elle est super ma gygy) le plus bizarre (et ça m'a étonné) : je poussais comme une dingue, j'étais plat dos .... et je ne sentais aucune douleur : juste un truc bizarre : je sentais son os sur mon os mais pas de douleur pas du tout ce à quoi je m'y attendais du coup je demandais s'il sortait et elles me disaient oui et effectivement je sentais un truc ... en fait j'ai souffert juste pendant les contractions de travail mais pas tant que ça non plus je m'attendais pas à ça et du coup je comprenais encore moins la situation ben j'ai bien poussé en julien est né à 7h04 je leur ai rappelé que je ne savais pas le sexe et que je voulais regarder moi même qu'on ne le dise pas et ça aussi elles ont respecté j'ai découvert mon fils mais pas longtemps car il fallait le monter tout de suite en pédiatrie il a pas pleuré ni rien on m'a dit qu'il respirait et zhom l'a suivit un peu mais pas plus car il est monté en réa néo nat tout de suite et moi ensuite j'étais sonné je comprenais pas et la sf qui venait m'embeter avec mon placenta (car en fait au 3ème bébé il y a plus de risque que le placenta ne descende pas la pauvre je me laissait pas appuyer sur le ventre ce de placenta est finalement sorti mais pas complet ... donc on m'a dit révision utérine et bien sur sous anesthésie j'en avais plus rien à faire je voulais qu'on me laisse tranquille : de toute façon je voualis un accouchement le plus naturel possible mais vu que bébé était sorti j'en avais rien à faire ensuite des actes invasifs j'ai même dit tant mieux comme ça j'aurais l'occasion de dormir un peu
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


223919
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les canapettes/mapettes depassent les 32 sa! on pointe! - les novembrettes 2013 - futures mamans

image

Salut les filles, Ici voilà ce que m'a d dit la toubib : au dessus de 25 même le col n'est pas inquiétant passé 32 SA, c'est normal que ça s'efface petit à petit en fin de grossesse. Elle m'a dit aussi que c'était super dur à mesurer avec la...Lire la suite

Vos avis sur la maternite de l'hopital prive du blanc mesnil 93 svp - choisir sa maternite

image

J'ai accouche a la clinique de BM en 2010. Je suis enceinte de 4 mois et j'accoucherai la bas aussi pour BB2. Mon 1er accouchement c'est super bien passe. Je suis tombée sur un SF (homme ! ) qui a été au top : très présent, il venait a la...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages