Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Autres      (11760 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je n'ai pas eu l'accouchement dont je rêvais

Témoignage d'internaute trouvé sur famili
Mail  
| 386 lectures | ratingStar_30270_1ratingStar_30270_2ratingStar_30270_3ratingStar_30270_4

Je suis rentrée hier midi avec bébé.

Ça y est je fais désormais partie de la catégorie "avec enfant"

Pour résumer :

- je passe la nuit à la mater car ma tension fait le yoyo + poids + oedèmes … comme galinou en gros.

- introduction d'un tampon pou faire maturer le col le 23 octobre vers 13h puis monito.

- début des contractions à 19h30 … monito OK puis j'y retourne à 22 h car je douille vraiment là et pas de répit entre les contractions : dilatée à 4/5.

- zhom arrive, je suis dans la baignoire … je veux éviter la péri.

- mais j'en peux plus, les contractions sont super fortes à cause du tampon et s'espacent que de 2 minutes … pas le temps de souffler … donc j'accepte la péri.

- la douleur passe, j'essaie le ballon pour faire descendre bébé.

- et d'un coup un méga douleur comme si j'avais un boule de pétanque qui voulait sortir par derrière … c trash mais ça plait à la sf car ça signifie que bébé descend … youpi.

- je change de position, ras le bol du dos avec monito … je me mets sur le côté gauche et je sens un "pok" dans mon ventre puis des flots par vagues de liquide chaud qui sort … je suis bidonnée, drôle de sensation.

- je pousse donc dans diverses positions mais à chaque poussée le rythme cardiaque de bébé flanche … je flippe et la sf n'aime pas l'état de santé de bébé et appelle le doc … re dose de péri.

- re flippe car j'ai compris qu'il allait sortir son attirail et bingo voilà les forceps qu'il me met avec force …

- allez faut pousser pendant que le doc "tire" … et là je douille comme jamais puis "cratch cratch" : le coup de grâce, c l'épisio tant redouter SNIF mais j'ai trop mal, il faut que bébé sorte par tous les moyens.

Donc voilà bébé esr arrivé le 24 octobre avec le cordon enroulée autour du cou par deux fois d'où souffrance foetale et forceps.

J'ai pris des notes de tout ça avec plus de précisions pour mon récit d'accouchement.

Le moment fort c bien sûr quand la sf a posé bébé sur mon ventre …

Bb a perdu beaucoup de poids puis a réussi à reprendre dès que le lait est arrivé … nuits à la mater très difficile … bébé vit la nuit alors faut se reposer un max le jour.

Et pas de bol, il souffre de coliques (gaz puissant puis diarrhée depuis hier) qui l'empêche de dormir … rien ne l'apaise vraiment, c horrible … je vois l'ostéo lundi prochain.

Là il est dans le baby bag, ça l'apaise un peu avec mon petit doigt dans la ouche : le seul anti douleur pour son bidon.

Par contre aucune solution pour moi, je souffre de mon épisio.
  Lire la suite de la discussion sur famili.fr


30270
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les canapettes/mapettes depassent les 32 sa! on pointe! - les novembrettes 2013 - futures mamans

image

Salut les filles, Ici voilà ce que m'a d dit la toubib : au dessus de 25 même le col n'est pas inquiétant passé 32 SA, c'est normal que ça s'efface petit à petit en fin de grossesse. Elle m'a dit aussi que c'était super dur à mesurer avec la...Lire la suite

Vos avis sur la maternite de l'hopital prive du blanc mesnil 93 svp - choisir sa maternite

image

J'ai accouche a la clinique de BM en 2010. Je suis enceinte de 4 mois et j'accoucherai la bas aussi pour BB2. Mon 1er accouchement c'est super bien passe. Je suis tombée sur un SF (homme ! ) qui a été au top : très présent, il venait a la...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages