Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Autres      (11760 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je n'arrive pas a quitter mon mari malgré ce qu'il a fait!

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 17/08/11 | Mis en ligne le 16/05/12
Mail  
| 188 lectures | ratingStar_255924_1ratingStar_255924_2ratingStar_255924_3ratingStar_255924_4
Bonjour. Je ne sais plus quoi faire, j'ai la tête qui va exploser… Voila mon histoire. Après 2 ans de relation où nous vivions ensemble et un mariage programmé l'année d'après, je suis tombée enceinte par accident. Nous avons décidé de garder ce petit bout. Nous nous sommes marié, mon mari qui avant ma grossesse était un grand enfant qui aimait plaire, séduire et sortir, s'est assagit, est devenu un père et un mari exemplaire et parfait. Nous avons acheté une maison et deux mois a peine après la naissance de notre fils il m'a demandé un autre enfant. J'étais très heureuse mais inquiète car j'ai du stopper mes études pendant ma grossesse et avec une 2nd grossesse je risquais de ne pas pouvoir reprendre. Je me retrouvais donc entièrement dépendante de mon mari sans diplome et sans travail. J'ai travaillé avec lui, puis un an après nous avons fait ce 2nd bebe, tout était merveilleux, une confiance et une solidarité, une complicité et un amour fort nous unissais. Enfin je croyais… Ma grossesse a été atroce, dès 4 mois de grossesse j'ai été arrêté, alitement partiel, et donc réduction de l'activité sexuelle. Mais il me disait qu'il était là, qu'il n'avait jamais été aussi heureux, et on trouvait des moyens de contourner nos interdictions. Puis à moins de 7 mois de grossesse j'ai du être hospitalisé d'urgence car je risquais un accouchement prématuré. J'y suis restée presque 1 mois ; C'était horrible, mon mari faisait tout c'e qu'il pouvait, il était la le plus possible, gérer le boulot, la maison, notre ainé. Moi j'ai cru devenir folle, et je le voyait exténué je m'inquiétais beaucoup pour lui et supplier de sortir. Puis j'ai pu sortir avec consignes strictes, alitement complet pendant 15j et surtout pas de stresse ni de contrariété et surveillance. Mon mari est venu me chercher le vendredi après midi, il été absent un peu contrarié, j'ai mis ça sur le compte de la fatigue. Puis le samedi matin, ça n'allait pas, il était de plus en plus distant, froid, étrange, lui qui me répétait sans cesse qu'il avait hate que je rentre ne me faisais ni calin, ni bisous ne me parlait presque pas… Le dimanche matin j'en ai eu marre je lui ai demandé ce qu'il avait mais il ne répondait pas jusqu'a ce qu'il m'annonce qu'il n'était pas "si heureux de mon retour qu'il l'espérait", qu'il n'était pas sur de m'aimer et qu'il voulait faire un break ! Ça a été le coup de massue je n'avait rien vu venir alors que d'après lui ça faisait longtemps que ça le travaillait et il choisissait ce moment pour m'annoncer ça !!!!! J'ai fait de nombreux séjours a la maternité pendant ces 15j, je souffrais psychologiquement et physiquement et notre enfant également… J'ai finalement découvert qu'il avait vu une ou des femmes pendant mon hospitalisation et même après mon retour a la maison, j'ai vu des note de cadeaux très onéreux. Bref j'ai pété un plomb, il me disait qu'il ne voyait personne mais qu'il avait eu besoin de se confier a des femmes et tout un tralala. Bref il m'a laissé seule avec mon ainé de 20 mois et mon alitement, il est parti tout un we avant que je le supplie de revenir m'aider au moins jusque l'accouchement. Il est revenu mais était exécrable. J'ai fini par accoucher (au bout de 15j et donc avant terme). C'était dépriment, car juste avant il m'a proposé de rester avec moi si je le laissais voir d'autres femmes ! Puis la veille de l'accouchement m'a dit que tout allait bien et qu'il regretté que je devais oublier. Je n'y croyais pas et j'avais raison. Le jour de l'accouchement il était ailleurs et ne s'occupait pas de moi. Il a été là pour sa fille mais moi pas de merci de félicitation de tendresse ou affection, rien. On est rentré en chambre et m'a dit bon c'est bon t'as plus besoin de moi alors je rentre me reposer et il est parti. Pendant mon séjour, il est très peu venu, et quand il était la ne me parlait pas, pas de coup de téléphone ou alors si mais je sentais que je le dérangeais. J'était déprimée, mal. Il y avait des coup de fil de femme et des choses étranges. Je suis rentrée a la maison, une semaine après mon mari est parti. J'ai découvert qu'il ne voyait pas des femmes mais UNE femme, un salo… qui connaissait très bien notre histoire et qui lui faisait miroiter une vie parfaite, ils faisaient des sorties, des restaurant, des balades et elle lui promettait de s'occuper des enfants, bref me prendre ma place, moi à côté j'étais en mode baleine enceinte qui ne dois pas bouger et ça pendant presque 7 mois alors forcement je ne pouvais pas rivaliser !!!!! J'ai de la chance j'ai perdu tous mes kg et mon ventre en 10j, mon mari venait souvent voir les enfants et au passage se servait de moi en me faisant miroiter qu'il m'aimait qu'il allait revenir un jour mais qu'il avait besoin de temps, qu'il ne voyait personne… Bref je me faisait avoir a chaque fois !!!!!! On est parti en we tous les deux pour voir ce qu'on allais faire et ça a été un superbe we, on était bien et il m'a fait plein de promesses, il m'a jurer qu'il ne verrait personne et que je devais en faire de même que dans quelques semaines il reviendrait… Juste avant son pseudo retour il est parti en we, je savais que ce n'étais pas avec un copain mais avec une fille, il avait coupé son téléphone, ce qu'il ne faisait jamais, et a changé tous les mot de passe de ses compte perso et mail sauf un… celui avec lequel qu'il avait payé a sa maitresse un séjour a Venise ! Je suis devenu folle et quand enfin je l'ai eu au téléphone il m'a annoncé qu'il avait rencontré quelqu'un, que c'était fini. En parallèle il me torturait mentalement en me menacant de me couper les vivres si je ne le laissais pas revenir quand il le souhaiterais, si je ne couchais pas avec lui quand il venait a la maison… Bref c'était dur surtout avec un enfant en bas age et un bébé. A son retour de venise il a décidé de revenir a la maison, j'ai dit ok mais on divorce quand même tu as gagné. Il m'a dit qu'il allait quitté sa maitresse et rester fidele qu'il avait fait une erreur. Mouai… Il l'a "quitté" mais sont resté en contact pendant 2 mois !!!!! Coup de fil et sms tous les jours, la nuit,… Bref j'ai décidé de rester avec lui pour lui faire cracher un divorce pour faute mais mon détective ne l'a jamais pris sur le fait ! Du coup j'ai voulu le quitté mais il est devenue violent et hystériques (pas sur moi jusque là) J'ai eu très peur et j'ai laissé tombé on est partis a Rome c'était fantastique, en rentrant plus de coup de fil a sa maitresse ou rien de visible. Mais je ne suis pas heureuse car maintenant c'est moi qui veut le quitter j'ai rencontré un autre homme, il n'y a rien du tout, même pas le moindre rapprochement car j'ai trop de respect pour tromper mon mari mais je sens que j'en ai envie et qu'une autre vie avec un homme surment plus attentionné envers moi et surtout je sais que le jour où je serais de nouveau dans l'impossibilité de bouger, avec des rapport, maladie grave, accident… alors il recommencera et ne sera pas là. Je ne me sens pas en sécurité avec lui, je devrais être sereine avec mon mari et c'est impossible, je ne peut jamais défaillir car peur qu'il parte et être seule avec les petits, et en prime je ne fais que penser a ce qu'il a fait, surtout que mon père est décédé brutalement d'un cancer et a ce moment là il m'avait jurer arreter toutes ces connerie, il est allé au chevet de mon pere la veille de sa mort lui jurant son amour pour moi et de prendre soin de moi qu'il pouvait partir tranquille et lui demandait pardon, mais une heure après il était au téléphone avec sa maitresse !!!!!!!!!!!!!! Je suis très en colère et dégoûtée et tout me prend la tete ! Le probleme est multiple, je l'aime a la folie, je le deteste plus que tout au monde, j'aime la vie que nous devons avoir, mais je reve aussi d'une autre vie avec un autre homme, et quand je lui parle de séparation et divorce il devient fou. Le jugement est prévu au 10 octobre pour lui nous n'irons pas, pour moi c'est autre chose, je ne sais pas. J'ai l'impression d'être folle a vouloir deux choses, je voudrais qu'il n'ai jamais fait ce qu'il a fait et tout serait parfait mais malheureusement ce n'est pas possible et je ne sais pas quoi faire ! Rester, partir, pourquoi j'hesite ce qui'l'a fait est impardonnable pour moi je devrais partir mais j'ai peur et puis en même temps j'ai toujours cet espoir débile qu'un jour ça ira mieux j'oublierai tout, ces actes, mes envies, nos problèmes… Et puis il y a deux enfants en jeu. On doit déménager dans deux mois je ne sais toujours pas si je le veux ou non, lui crois que ça va et refuse de voir mon mal être. Je suis perdue ! Sois je quitte tout pour me lancer dans une nouvelle vie très compliquée (surtout que professionnellement je lance mon affaire mais c'est lui qui avait avancé l'argent et peut tout me reprendre) ou rester malheureuse avec l'espoir que ça aille mieux, avoir une vie très simple mais prendre le risque de ne faire que retarder l'inévitable… Pardon c'est un peu long mais j'ai besoin de témoignage, d'opinons… Merci a tous.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


255924
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les canapettes/mapettes depassent les 32 sa! on pointe! - les novembrettes 2013 - futures mamans

image

Salut les filles, Ici voilà ce que m'a d dit la toubib : au dessus de 25 même le col n'est pas inquiétant passé 32 SA, c'est normal que ça s'efface petit à petit en fin de grossesse. Elle m'a dit aussi que c'était super dur à mesurer avec la...Lire la suite

Vos avis sur la maternite de l'hopital prive du blanc mesnil 93 svp - choisir sa maternite

image

J'ai accouche a la clinique de BM en 2010. Je suis enceinte de 4 mois et j'accoucherai la bas aussi pour BB2. Mon 1er accouchement c'est super bien passe. Je suis tombée sur un SF (homme ! ) qui a été au top : très présent, il venait a la...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages