Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Autres      (11760 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je vais avoir une césarienne, quelle place pour mon homme ?

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 06/06/11 | Mis en ligne le 06/04/12
Mail  
| 235 lectures | ratingStar_237859_1ratingStar_237859_2ratingStar_237859_3ratingStar_237859_4
Bonjour, j'ai accouché d'un petit garçon en février par césarienne, programmé, car le risque de rupture utérine lié à un myome opéré il y a quelque année était assez important. J'ai été avertis 1 mois avant mon terme par la sage femme que j'aurais une césarienne 2 semaine plus tard. Mois qui m'étais préparé avec mon conjoint à un accouchement par voie basse, grosse déception, pleure… Mon conjoint a pu assister à la césarienne, il était derrière le champs opératoire près de moi ; il a accompagné la sage femme pour les premiers soins dans la petite salle à côté, puis ils sont revenu me présenter mon fils quelques minutes. Mon conjoint est ensuite remonté avec la sage femme et notre fils dans notre chambre ou il a pu faire un peau à peau pendant que l'on me recousait et le temps de mon retour de la salle de réveille (1h le temps que la rachi s'estompte). Quel bonheur à mon arrivé dans la chambre de les voir tous les deux. J'ai pu faire le peau à peau et mettre en route l'allaitement de suite, le levé ne s'est fait que le lendemain matin ainsi que le retrait de la sonde. J'ai eu longtemps l'impression et encore un peu aujourd'hui que l'on m'avait volé mon accouchement en m'imposant cette césarienne, d'autant que j'ai eu assez mal une bonne semaine. Aujourd'hui avec le recul, et parce que je sais que j'aurais encore une césarienne la prochaine fois, je suis prête à avoir un autre enfant d'ici 2 ans, on va dire. Si mon conjoint n'avait pas pu être là ça aurait été pire moralement pour moi car je sais que les hôpitaux n'acceptent pas tous les hommes au bloc pour une césarienne. En même temps, s'ils avaient refusé je n'aurais pas eu le choix et de digérer la césarienne et en plus sans lui le jour "J", aurait été encore plus difficile. Je suis une fervente défenseuse ou militante pour la présence de nos au hommes au bloc le jour de la césarienne. Après je peux comprendre qu'en cas de complication il soit préférable que le corps médical ne soit pas gêné par la présence du futur papa dans le bloc.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


237859
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les canapettes/mapettes depassent les 32 sa! on pointe! - les novembrettes 2013 - futures mamans

image

Salut les filles, Ici voilà ce que m'a d dit la toubib : au dessus de 25 même le col n'est pas inquiétant passé 32 SA, c'est normal que ça s'efface petit à petit en fin de grossesse. Elle m'a dit aussi que c'était super dur à mesurer avec la...Lire la suite

Vos avis sur la maternite de l'hopital prive du blanc mesnil 93 svp - choisir sa maternite

image

J'ai accouche a la clinique de BM en 2010. Je suis enceinte de 4 mois et j'accoucherai la bas aussi pour BB2. Mon 1er accouchement c'est super bien passe. Je suis tombée sur un SF (homme ! ) qui a été au top : très présent, il venait a la...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages