Histoire vécue Grossesse - Bébé > Accouchement > Autres      (11760 témoignages)

Préc.

Suiv.

L'avortement doit etre un choix, pas une obligation!!

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1756 lectures | ratingStar_11902_1ratingStar_11902_2ratingStar_11902_3ratingStar_11902_4

Bonjour à toutes.

J'aimerais avoir vos avis.

Il y a un an, j'ai du avorter, poussée par mon ami, qui ne voulait pas de l'enfant. Il a tout fait pour me convaincre : culpabilisation, chantage (au suicide) , moralisation, faire venir ses parents chez les miens qui m'ont même insultée devant mes parents, envoyer des sms de menaces par un ami à lui, etc…

J'étais une égoiste, irresponsable, folle, de vouloir le garder, que l'enfant ne serait jamais équilibré, que j'étais trop jeune pour avoir un enfant (24 ans quand même ! ) , j'ai même entendu : "tu as peur d'avorter ? Mais l'accouchement fait beaucoup plus mal ! " par le beau-père de mon ex.

Le personnel médical n'a pas été d'un grand soutien non plus : alors que je voulais partir de la clinique, une infirmière est venue me "raisonner". Et oui, j'avais déjà reporté le premier rendez-vous, je commençais à les agacer ! La secretaire aussi au moment de la 2ème prise de rendez-vous pour l'ivg : "il va falloir venir cette fois ! "

Le jour de l'ivg, mon ex n'était pas présent, mais ma mère et un ami étaient là, ils m'ont encouragés à faire l'ivg car ils ont eu trés peur des réactions futures des parents de mon ex (alors qu'au départ, ils étaient contents que je le garde, ma mère se voyait déjà grand-mère) : ce sont des gens qui ont des relations dans la région, qui ont de l'argent aussi, et ma mère avait trés peur qu'une fois l'enfant là, ils m'envoient la dass, qu'ils essayent de recuperer l'enfant, car les sentiments de mon ex vis-à-vis de l'enfant étaient trés ambigus : il n'en voulait pas, mais ne supportait pas non plus l'idée que je puisse le garder sans lui.

Quand je lui ai appris que je n'étais pas sure de vouloir avorter, il a tout de suite crié : je ne resterais pas avec toi si tu le gardes ! , il ne faudra pas venir me demander de l'argent ! , tu veux me gacher ma jeunesse ! , tu es folle ! , j'ai été piègé !

Je précise que monsieur était au courant que je ne prenais pas la pilule (problèmes sous pilule) , j'utilisais des ovules spermicides et lui refusait de mettre des préservatifs ou les enlevait : "je ne peux pas finir avec ! Je sens rien ! "

Voilà, en gros, mon histoire, et maintenant cela va faire un an, je devrais avoir mon petit dans les bras, il devrait fêter ses 3 mois, nous devrions vivre dans la joie et l'espoir (je n'idéalise pas, je sais qu'élever un enfant n'est pas toujours facile) mais on se projeterait dans le futur, ce serait la vie, l'espoir, et au lieu de ça je vis avec le vide, le néant, la mort.

Et je sais qu'hélas, je ne suis pas la seule dans ce cas, nous sommes nombreuses à avoir commis cet acte irréversible, poussées par nos compagnons.

L'avortement doit être le choix de la femme, elle ne doit subir aucune pression de qui que ce soit, c'est la loi qui le dit, mais dans la réalité on en est bien loin.

C'est pour ça que je souhaite attaquer mon ex et ses parents en justice, pour harcèlement moral. Je ne sais pas quels sont les recours, mais je vais commencer les démarches pour me renseigner. Vous qui vivez la même souffrance, et les autres femmes, ainsi que les hommes s'il y en a, qu'en pensez-vous ?

Et pensez-vous qu'on puisse se faire entendre, qu'on puisse faire bouger les choses et qu'enfin les hommes fassent face à leurs responsabilités et ne fasse plus pression sur leur compagne ?

L'avortement doit être un choix, pas une obligation !!
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


11902
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les canapettes/mapettes depassent les 32 sa! on pointe! - les novembrettes 2013 - futures mamans

image

Salut les filles, Ici voilà ce que m'a d dit la toubib : au dessus de 25 même le col n'est pas inquiétant passé 32 SA, c'est normal que ça s'efface petit à petit en fin de grossesse. Elle m'a dit aussi que c'était super dur à mesurer avec la...Lire la suite

Vos avis sur la maternite de l'hopital prive du blanc mesnil 93 svp - choisir sa maternite

image

J'ai accouche a la clinique de BM en 2010. Je suis enceinte de 4 mois et j'accoucherai la bas aussi pour BB2. Mon 1er accouchement c'est super bien passe. Je suis tombée sur un SF (homme ! ) qui a été au top : très présent, il venait a la...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages